accueil troubles et maladies Écoulement du mamelon.
 
   


Écoulement du mamelon.

Écoulement du mamelon



Quand devez-vous consulter votre médecin?


Lorsque l'écoulement est clair et jaunâtre, acqueux ou sanguignolant.

Lorsque l'un ou les deux mamelons coulent continuellement.

Ce que révèlent les symptômes

Vous remarquez un écoulement en mettant votre soutien-gorge le matin, ou en effectuant votre auto-examen des seins mensuel. Soudainement, vous découvrez qu'une goutte ou deux s'écoule de mamelon : votre main se crispe et vous êtes envahie de terreur.

Est-ce le signe d'une maladie grave ? Pas nécessairement, dans la plupart des cas, un léger écoulement du mamelon est tout aussi normal que de voir apparaître une trace d'huile sur la peau.

« Comme les follicules cutanées, les conduits qui mènent au mamelon contiennent certains liquides naturels, déclare Susan Love, médecin, directeur du Centre du sein à l'université de la Californie, à Los Angeles, et auteur de Dr. Susan Love's Breast Book. «Les conduits mamelonnaires sont des pipelines destinés à transporter le lait jusqu'au mamelon », ajoute le D r Love. « Le fait qu'un peu de fluide se trouve dans ces conduits n'est pas surprenant. » Les couleurs de l'écoulement peuvent varier du gris au vert, du brun au blanc.

« Si vous pincez vos mamelons, vous pourriez produire un écoulement plus accentué, ajoute Norman L. Sadowsky, médecin, professeur clinique de radiologie à la Faculté de médecine de l'université Tufts et chef du Centre du sein Faulkner-Sagoff à Boston. Le pincement ou toute autre forme de pression sur le mamelon peut être comparé à la tétée d'un bébé», déclare le D r Sadowsky. Le pincement peut stimuler la production de prolactine, hormone responsable de la production de lait et d'autres liquides dans le sein.


Chez la mère qui allaite, l'écoulement du mamelon peut se produire spontanément sans stimulation directe du sein. « Le cri d'un bébé affamé peut provoquer un écoulement en quelques secondes», déclare le D r Sadowsky.

Selon des études, même les femmes qui n'allaitent pas peuvent produire un écoulement si leurs mamelons sont pinces ou stimulés assez longtemps. Lorsque des chercheurs ont attaché un petit tire-lait aux mamelons d'un groupe de femmes, la plupart d'entre-elles ont produit un écoulement qu'elles soient jeunes ou vieilles, qu'elles n'aient jamais été enceintes ou qu'elles aient passé l'âge de la procréation.

En fait, presque toute forme de stimulation du sein peut produire un écoulement mamelonnaire : un jet puissant de douche, une mammographie, un soutien-gorge mal ajusté ou des vêtements qui frottent contre les seins durant une activité.

Vous pourriez également remarquer un écoulement du mamelon lors d'un changement hormonal. Le taux d'hormone féminin peut fluctuer lorsqu'elle décide de prendre ou de cesser ses contraceptifs, qu'elle amorce la ménopause ou qu'elle est en hormonothérapie substitutive. Outre les hormones, bon nombre de facteurs peuvent provoquer l'écoulement des deux mamelons, notamment les anti­dépresseurs et des médicaments contre l'hypertension artérielle.

Si la sécrétion est épaisse, jaunâtre, brunâtre, verdâtre ou semblable à du pus, vous pourriez avoir une infection du sein. En revanche, un écoulement sanguignolant, acqueux et clair pourrait signaler la présence d'une tumeur, vraisemblablement plus bénigne que maligne. « C'est pourquoi il est important de surveiller constamment la consistance, la couleur, la persistance et l'endroit de l'écoulement», déclare le D r Sadowsky.

Soulagement des symptômes

Voici quelques conseils qui vous permettront de mieux maîtriser les écoulements du mamelon. Une infection appelée rhinite spasmodique peut parfois entraîner une congestion nasale persistante et un écoulement post-nasal accompagné d'éternuements et de la rhinorrhée occasionnelle. «Dans ce cas, votre nez coulera comme un robinet pendant quelques minutes, souvent tôt le matin», déclare le Dr Enberg. Par ailleurs, la rhinite spasmodique peut être déclenchée par un changement brusque de température, cas souvent remarqué chez les skieurs. Des changements de taux d'humidité peuvent également provoquer la maladie, de même que le stress, les changements hormonaux et la fatigue.

 

 

 





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert