accueil troubles et maladies Écoulement post-nasal.
 
   


Écoulement post-nasal.

écoulement post-nasal



Quand devez-vous consulter votre médecin?


Lorsque votre écoulement nasal est épais, teinté, et qu'il persiste pendant plus d'une semaine.

Lorsque vous souffrez également de fièvre, de douleurs au visage et que vous crachez du mucus qui provient de vos poumons.

Lorsque l'écoulement nasal est chronique et que vous éprouvez également des problèmes de maux de gorge, d'éclaircissement de la gorge ou d'enrouement.

Ce que révèlent les symptômes

Nous avons tous régulièrement un drainage post-nasal. Un nez et des sinus sains produisent une quantité de mucus mince et clair tous les jours. Ce passage continuel de mucus nettoie, humidifie et réchauffe l'air avant d'arriver dans les poumons et, habituellement, vous avalez le mucus sans même le savoir.

Vous remarquerez un écoulement post-nasal lorsque le mucus s'épaissit. Vous pourriez même produire moins de mucus qu'à l'habitude lorsqu'il est clair et mince, mais il vous semblera plus abondant à cause de l'épaisseur. C'est ce qu'on appelle habituellement l'écoulement post-nasal.

Quelles sont les causes de l'écoulement post-nasal?

Le chauffage, les systèmes de climatisation, les acides gastriques qui irritent votre arrière-gorge, les brûlures d'estomac, la pollution de l'air — pas seulement celle qui provient des voitures ou des cheminées d'usines — et la pollution intérieure provenant de la fumée de cigarette sont tous des facteurs qui y contribuent.



L'écoulement post-nasal peut également résulter d'une allergie à la moisissure, à la poussière, aux acariens, au pollen ou aux squames, petites particules de peau que les animaux domestiques perdent avec leurs poils.

La sinusite chronique, infection des sinus fréquente, est souvent accompagnée de maux de tête et d'écoulement post-nasal. Dans ce cas, vous devrez traiter la sinusite si vous voulez interrompre l'écoulement.

Soulagement des symptômes

L'écoulement nasal peut être coriace, mais il existe une variété de tactiques pour maîtriser le problème.

Fabriquez de l'humidité.
«Utilisez abondamment des pulvérisateurs nasaux à solution saline et aussi souvent que vous le désirez pour éclaircir les sécrétions, suggère Robert Enberg, médecin, allergologue à l'hôpital Henry Ford à Détroit. C'est un décongestionnant doux qui agit principalement comme humidificateur nasal. » « Vous pouvez vous procurer des pulvérisateurs nasaux à solution saline sans ordonnance à la pharmacie. Vous pouvez également placer un humidificateur dans votre chambre afin d'éclaircir vos sécrétions pendant que vous dormez », suggère Frederick Godley, médecin, oto-rhino-laryngologiste pour le compte de la planification de santé communautaire de Harvard, à Providence, dans le Rhode Island.

Buvez beaucoup d'eau. « Dans le cas d'écoulement post-nasal, assurez-vous d'être bien hydraté en buvant 6 à 8 verres d'eau par jour », affirme Lee Smith, médecin en pratique privée à Princeton, à West Virginia et secrétaire de l'Académie américaine d'allergie en oto-rhino-laryngologie.

Supprimez le café. «L'eau est des plus bénéfiques, mais la caféine ne l'est pas », souligne le Dr Smith. La caféine est un diurétique qui vous déshydratera et qui épaissira les sécrétions post-nasales. Buvez plutôt une tasse de décaféiné ou une tisane.

Oubliez la cigarette et l'alcool. « Éloignez-vous de toute forme de fumée, recommande le Dr Smith. Si quelqu'un fume autour de vous, suggérez-lui d'aller fumer ailleurs. »

Et l'alcool ? L'alcool est un autre déshydratant qu'il vous faudra éviter pendant que vous souffrez d'écoulement post-nasal. Si vous buvez de l'alcool, le Dr Smith vous conseille de boire trois grands verres d'eau avant d'aller au lit, qui contrecarreront les effets asséchants de l'alcool.

Essayez les médicaments qui éclaircissent le mucus. « Les substances en vente libre, comme les sirops antitussifs à base de guaïfénésine, éclairciront le mucus post-nasal», rapporte Richard Mabry, médecin, professeur clinique d'oto-rhino-laryngologie au Centre médical Southwestern à Dallas. « Si le problème persiste, votre médecin pourra vous prescrire des médicaments à base de guaifénésine. Il pourra également vous suggérer des décongestionnants sur ordonnance à base de la même substance», affirme le Dr Mabry.

Combattez les allergies. Si votre médecin croit que les allergies sont la cause de votre écoulement post-nasal, vous pourrez sûrement prendre un antihistaminique. (Pour d'autres conseils sur le soulagement des allergies,

Soignez vos sinus. « Si une affection chronique des sinus provoque l'écoulement d'un mucus épais, votre médecin pourra vous prescrire des antibiotiques, des décongestionnants et des substances fluidifiantes », explique le Dr Mabry.

Débloquez votre nez. « Si les remèdes simples pour les sinus sont inefficaces, votre médecin pourrait vous examiner le nez et les sinus avec un endoscope, instrument qui permet de voir si des polypes nasaux ou un septum dévié — cartilage qui sépare les narines — sont la source de vos problèmes de sinus. Certains polypes se résorberont avec un traitement stéroïdien », explique le D r Enberg. Et les polypes plus gros devront être enlevés avec de petits instruments au cours d'une intervention chirurgicale. Les septums déviés peuvent également être traités par intervention chirurgicale.





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert