accueil troubles et maladies Écoulement vaginal et pertes blanches.
 
   


Écoulement vaginal et pertes blanches.


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque l'écoulement est accompagné de démangeaisons graves.

Lorsque l'écoulement est granuleux, jaunâtre ou verdâtre.

Lorsque l'écoulement dégage une odeur nauséabonde.

Ce que révèlent les symptômes

« Il est normal que le vagin produise un léger écoulement qui fournit l'humidité nécessaire pour vous procurer du confort. Même un écoulement plus abondant, qui serait causé par la production de glaire cervicale est normal chez certaines femmes et tout à fait inoffensif », déclare Eva Arkin, médecin, chef du service de gynécologie à l'hôpital Scottish Rite, obstétricienne et gynécologue avec le groupe de Atlanta Women's Specialists.

Mais que devez-vous faire si votre écoulement vaginal n'est pas normal et s'il est accompagné de démangeaisons? Il s'agit sûrement d'une infection vaginale et vous devriez vous en inquiéter. L'une des causes d'infection vaginale les plus courantes est le Candida albicans ou Monilia, que l'on considère comme étant une infection mycosique. L'écoulement classique d'une infection mycosique produit une texture granuleuse associée à d'intenses démangeaisons. Parfois, ce genre d'infection résulte de la consommation d'antibiotiques prescrits pour une autre infection de l'organisme.


Les infections bactériennes, — certaines d'entre elles étant transmises sexuellement —, causées par la chlamydia ou les gonocoques sont souvent associées à un écoulement vaginal jaunâtre qui dégage une odeur nauséabonde. En plus de l'écoulement et des démangeaisons, vous pourriez ressentir une sensation de brûlure.

Un écoulement liquide, écumeux, verdâtre ou jaunâtre pourrait signaler un symptôme de trichomonas, infection qui est souvent transmise d'un partenaire à l'autre. Il y a 35 ans on la considérait comme étant l'infection vaginale la plus courante, mais elle est de nos jours relativement rare.

Soulagement des symptômes

-Devriez-vous tenter de diagnostiquer vous-même vos propres écoulements vaginaux ? La plupart des médecins prétendent que non. Les écoulements sont parfois trompeurs et vous pourriez même être atteint de deux types d'infections, lesquelles nécessiteront un traitement et des médicaments appropriés. Votre médecin devra prélever un échantillon de l'écoulement et l'examiner sous microscope avant de prononcer son diagnostic.

Pour plus de renseignements sur les traitements médicaux et les remèdes maison dans le cas d'infections vaginales qui causent des écoulements et des démangeaisons.. Et afin d'éviter les récidives, voici quelques conseils.

Évitez les douches vaginales. « Les douches vaginales peuvent être une façon dangereuse de traiter l'écoulement vaginal », souligne David Eschenbach, médecin, professeur et chef du Service de gynécologie à la Faculté de médecine de l'université de Washington, à Seattle. « Ces douches peuvent transporter les substances infectieuses depuis le col de l'utérus jusque dans l'utérus ou modifier les bactéries présentes dans le vagin, et causer ainsi une salpingite inflammatoire aiguë», dit-il.

N'utilisez pas de poudres. « Bien qu'elles semblent vous soulager, les poudres de talc et les fécules de maïs utilisées afin d'assécher l'écoulement du vagin ne sont pas recommandées », souligne le Dr Eschenbach. Avec le temps, les petites particules se déplacent depuis le vagin jusque dans l'utérus et peuvent se loger près des ovaires. Ces dépôts pourraient finir par devenir un facteur de développement d'un cancer des ovaires.

Protégez-vous. «Il est difficile pour les médecins de déterminer la cause exacte de la plupart des infections vaginales bactériennes, mais l'une des raisons possible sont les rapports sexuels avec plusieurs partenaires. Utilisez donc des préservatifs régulièrement afin d'éviter la transmission de bon nombre de ces infections », déclare Patti Jayne Ross, médecin, professeur adjoint au Service d'obstétrique et de gynécologie à la Faculté de médecine de l'université du Texas, à Houston. Cependant, vous devriez vous abstenir de tout rapport sexuel jusqu'à ce que l'infection ait disparu.





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert