accueil troubles et maladies Éruptions cutanées.
 
   


Éruptions cutanées.

éruptions cutanées



Quand devez-vous consulter votre médecin?


Lorsqu'une éruption apparaît au moment où vous prenez vos médicaments.

Lorsque vous vous sentez malade ou que vous avez de la fièvre.

Lorsque l'éruption brûle, élance, est à vif ou qu'elle suppure.

Lorsque vous avez un mal de tête lancinant, que vous vous sentez léthargique ou que vous avez des points noirs ou rouge vif sur presque toute la surface de votre peau.

Lorsque se manifeste une éruption rougeâtre en forme d'anneau à la suite d'une morsure de tique, et qu'elle subsiste plusieurs mois plus tard.

Lorsque plus d'une personne de votre entourage développe le même type d'éruption cutanée.

Lorsque apparaît sur vos joues ou à la racine du nez un érythème en forme de papillon rougeâtre.

Ce que révèlent les symptômes

Qu'elle soit sèche ou humide, froide ou chaude, lisse ou bosselée, l'éruption cutanée pique, brûle ou ne procure aucune sensation. Elle apparaît puis disparaît, ou bien elle persiste. Voici une simple définition de l'éruption cutanée.

L'éruption se manifeste sous différentes formes, mais elle apparaît habituellement sur la peau, déclare Stuart M. Brown, professeur clinique de dermatologie à la Faculté de médecine de l'université South Western à Dallas, au Texas. Le message qu'essaie de vous signaler l'éruption est que votre corps n'accepte pas quelque chose. Et l'organisme peut réagir à peu près à tout ce qu'on lui fait subir, que ce soit en rapport ou non avec la cause, depuis les noix qui causent l'allergie jusqu'aux maladies infectieuses mortelles.

Alerte aux allergies

« Les éruptions cutanées sont l'un des symptômes les plus courants d'allergies », déclare Glenn Kline, médecin, allergologue et professeur clinique adjoint de pédiatrie à l'université du Texas à Houston. Les allergies peuvent être systémiques, — c'est-à-dire qu'elles sont présentes partout dans l'organisme, mais qu'elles ne se manifestent que sous forme d'éruption cutanée — , ou localisées, ne causant qu'une éruption à un endroit précis.

Elles surviennent souvent après avoir mangé un aliment particulier comme des œufs, du lait, des fèves de soja, du poisson, des arachides et du blé. Elles peuvent également être déclenchées par quelque chose que vous avez touché avec les mains, l'exemple classique étant le sumac vénéneux.



« Bon nombre de facteurs de nos jours provoquent les éruptions allergiques : les produits chimiques dans les vêtements, les écrans solaires, les préservatifs et les parfums dans un grand nombre de cosmétiques figurent couramment parmi les coupables », déclare Ivor Caro, médecin, dermatologue et professeur adjoint de médecine à la Faculté de médecine de l'université de Washington à Seattle. Peut-être pensez-vous que l'éruption apparaît à l'endroit même où la substance irritante est appliquée, mais tel n'est pas le cas. En effet, le vernis à ongles et le fixatif provoquent souvent des éruptions sur les paupières.

« L'une des allergies les plus courantes aujourd'hui est celle provoquée par le latex», déclare le Dr Kline. De plus en plus de gens en effet se servent de gants de latex pour éviter des maladies et davantage d'éruptions se manifestent donc sur la peau. « L'allergie au latex est très dangereuse parce que les trousses d'urgence de premiers soins, de même que les gants de chirurgien, sont fabriqués à base de latex», déclare le Dr Kline. La pire chose qu'il pourrait arriver à un patient serait de développer une allergie dans une plaie ouverte. Si vous êtes allergique au latex ou à d'autres matières, votre médecin pourra vous fournir un bracelet médical que vous devrez porter en tout temps.

Les éruptions peuvent également se produire en réaction à des antibiotiques ou à d'autres médicaments.

Gare aux infections

Un grand nombre de maladies infectieuses peuvent manifester leur présence dans l'organisme sous la forme d'une éruption cutanée. Parmi ces maladies, on trouve les infections bactériennes telles que l'impétigo, les infections virales telles que la varicelle, et les infections fongiques et mycosiques telles que le pied d'athlète ou certaines formes de séborrhée. Ces éruptions peuvent également être accompagnées de peau sèche, d'eczéma ou d'autres maladies de peau.

Les parasites peuvent également provoquer des éruptions cutanées. La gale, par exemple, est causée par des acariens qui s'enfouissent dans la peau très fine entre les doigts, sur le poignet et, parfois, dans les parties génitales ou ailleurs. Dans tous les endroits où ils se logent, ils entraînent des démangeaisons très intenses. (La démangeaison peut apparaître avant que l'éruption cutanée ne se manifeste.) La gale est très contagieuse et devrait être diagnostiquée par un dermatologue qui peut souvent trouver des acariens microscopiques en observant des prélèvements de peau, » déclare le Dr Caro.

Soulagement des symptômes

« Les éruptions cutanées sont tellement difficiles à déchiffrer qu'il est très difficile de les déceler soi-même ou de les traiter au moyen de produits en vente libre », déclare Léonard Swinyer, médecin, professeur clinique de dermatologie à l'université du Utah à Sait Lake City.

« Vous devez vraiment consulter un dermatologue pour toute éruption cutanée non diagnostiquée, mais coriace. Préparez-vous à répondre à de nombreuses questions. Afin de trouver la cause de l'éruption cutanée, le médecin devra vous interroger sur les aliments que vous mangez, les médicaments que vous prenez, vos animaux domestiques, le lieu de votre domicile et de votre lieu de travail, les vêtements que vous portez et vos antécédents médicaux », explique le Dr Caro.

« Si la cause de l'éruption cutanée demeure incertaine après un premier examen, le médecin pourrait commencer des tests afin de voir s'il peut provoquer une éruption en plaçant de petites quantités de substances variées sur la peau », déclare le Dr Kline. Cependant, voici certaines techniques qui s'avéreront sûrement utiles avant de consulter votre médecin.

Servez-vous de cortisone. « Une crème contenant 1 % d'hydrocortisone est le remède de prédilection dans le cas d'une éruption cutanée qui démange, déclare Lon Christianson, médecin, spécialiste de psoriasis à la Clinique de dermatologie Limitée de Fargo, dans le Dakota du Nord, et porte-parole de l'Académie américaine de dermatologie.

Appliquez deux fois par jour de la crème sur les parties qui démangent légèrement ou qui sont enflées. Si le traitement n'est pas efficace au bout de 5 ou 6 jours, consultez alors votre médecin. Utilisez de la cortisone seulement si l'éruption n'est pas infectée», déclare le Dr Christianson. Une éruption cutanée infectée produirait de l'enflure et peut-être du pus.

Regardez bien autour de vous. Si quelqu'un dans votre entourage se gratte (et vous aussi), vous pourriez être infecté de la gale. Dans un tel cas, un dermatologue peut prescrire des médicaments contre ces acariens.

Attention aux détergents. Si vos éruptions cutanées récidivent souvent, vous devriez réduire la quantité de produits chimiques que vous utilisez dans votre lessive. N'utilisez qu'un seul savon ou détergent et n'utilisez pas les assouplissants parfumés. Mieux encore, procurez -vous les détergents et produits qu'on recommande pour les couches ou les vêtements d'enfants. Il est également préférable de rincer vos vêtements deux fois.

Combattez les infections fongiques. « Les éruptions causées par une infection fongique comme le pied d'athlète, la démangeaison du sportif et les infections mycosiques peuvent être traitées au moyen d'une crème antifongique vendue en pharmacie. Ces infections devraient d'abord être diagnostiquées par un médecin afin que vous sachiez exactement ce qu'il faut soigner», déclare le Dr Brown.

Que faire du sumac vénéneux ? « Lavez sans tarder toute partie du corps qui a été en contact avec du sumac vénéneux, vous pourrez ainsi vous épargner l'inconfort d'une vilaine éruption cutanée pendant une semaine ou plus. Prenez un antihistaminique par voie orale si vous n'avez pas pu le faire et que l'éruption cutanée vous démange et forme des ampoules, conseille le Dr Kline. Évitez à tout prix l'eau chaude qui peut aggraver la démangeaison. Ne mangez jamais les feuilles du sumac vénéneux», prévient-il. Ce remède jadis populaire pourrait être fatal chez les personnes très sensibles.





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert