Les Escarres.

Escarres



Quand devez-vous consulter votre médecin?


Lorsque l'escarre, rouge et irritée, ne guérit pas au bout de deux semaines d'auto traitement.

Lorsque la peau autour de l'escarre se fendille.

Lorsque les escarres présentent des signes d'infection: enflure, douleur, écoulement ou sensation cuisante.

Lorsque vos escarres sont accompagnées de fièvre.

Ce que révèlent les symptômes

Les escarres sont davantage que des plaies de lit. En fait, le problème provient d'un frottement de la peau contre l'os. Lorsque vous êtes allongé dans votre lit et que vous ne changez pas de position pendant longtemps, certaines parties du corps où la peau frotte sur l'os deviennent rouges et commencent à vous faire souffrir. Cela se produit parce que la peau délicate est compressée entre le lit et l'os.

« Les plaies de lit apparaissent surtout sur les parties du corps où l'os sous-jacent se trouve presque à la surface de la peau, déclare Rebekah Wang-Cheng, médecin, professeur adjoint de médecine générale interne au Collège médical du Wisconsin à Milwaukee. La pression entraîne alors une irritation et une inflammation de la peau. »

« Les escarres ne sont pas réservées aux personnes alitées. Les gens en chaise roulante souffrent également de ce problème, car certaines parties de leur corps sont exposées à plus de pression, notamment leurs fesses. »


À son apparition, l'escarre — appellée également ulcère ou lésion de pression —, prend la forme d'une plaque rouge qui ne disparaît pas. Laissée à elle-même, la plaie peut s'agrandir. Il arrive qu'il y ait une rupture de la peau, suivie d'une plaie ouverte et d'une infection. Dans des cas très graves, les tissus peuvent même se dégénérer et mettre à nu l'os ou le muscle.

Les escarres sont évidemment plus répandues chez les personnes alitées. Des rougeurs douloureuses peuvent se former sur la peau de toute personne qui passe quelques semaines à l'hôpital, ou même quelques jours au lit à la suite d'une grippe. « Ces plaies peuvent se manifester à l'endroit de la pression en moins d'une heure », déclare le D r Wang-Cheng.

De plus, tout facteur qui crée de la friction sur la peau peut aggraver la plaie, notamment une mauvaise hygiène, de l'humidité causée par l'incontinence, une mauvaise circulation sanguine et de l'irritation causée par tout effort pour se tourner dans le lit — problème très courant chez les grands malades.

Les escarres apparaissent surtout dans le dos, au niveau du coccyx et sur les fesses. Mais elles peuvent également se loger sur les genoux, les chevilles, les talons et l'arrière de la tête. Les escarres sont également plus fréquentes chez les personnes âgées car elles sont moins actives, leur peau est plus mince et, par conséquent, moins apte à supporter la pression.

Soulagement des symptômes

«Le meilleur moment pour traiter une escarre est avant que l'ampoule ne se forme, déclare le D r Wang-Cheng. Dès qu'apparaît une ampoule, le processus de guérison est très long, explique-t-elle. Nous parlons ici de semaines, et non pas de jours. »

Il est donc impératif de traiter l'escarre avant qu'elle ne s'aggrave Vérifiez constamment la peau d'une personne alitée afin d'éviter l'irritation. Voici ce que vous pouvez faire dans un tel cas.

Mettez moins de pression. «Alléger la charge sur la lésion est la chose la plus importante que vous puissiez faire », déclare le Dr Wang-Cheng. Par exemple, changez souvent de côté la personne alitée surtout si ses lésions se situent au niveau du dos. Dans le cas d'une personne en chaise roulante qui présente des lésions sur les fesses mettez-la dans son lit sur le côté ou sur l'estomac jusqu'à ce que les plaies guérissent.

Il faut bouger. « Changez les positions du corps fréquemment. Si la personne peut bouger, assurez-vous qu'elle change de position toutes les 15 minutes», déclare le D r Wang-Cheng. Cependant, si la personne est immobilisée, placez-la dans une nouvelle position au moins une fois par heure si elle est dans une chaise roulante, ou une fois toutes les deux heures si elle est alitée.

Procurez-vous un matelas pneumatique. « Bon nombre de personnes essaient d'utiliser des couvre-matelas en forme d'alvéoles ou en peau de mouton. Cependant, ces deux articles ne réduisent pas la pression sur la peau de façon suffisante pour prévenir les escarres ». déclare le Dr Wang-Cheng. Un matelas pneumatique muni d'une pompe qui permet de le gonfler ou de le dégonfler offre une meilleure solution au problème des escarres. Vous pourrez vous procurer de tels matelas dans des magasins de fournitures médicales.

Couvrez la plaie. Nettoyez l'escarre à l'aide d'une solution saline. Puis couvrez-la d'une pellicule transparente qui adhère autour de la blessure et qui peut être laissée en place pendant près de quatre jours. « L'organisme produit des facteurs de croissance qui favorisent la guérison de la blessure.

Cependant, si vous changez le pansement: tous les jours, vous retirez brusquement tous les facteurs de croissance avant qu'ils n'aient la chance d'agir favorablement, déclare Kevin Welch, médecin, professeur adjoint de dermatologie au Centre des sciences de la santé à l'université de l'Arizona à Tucson. Un pansement hermétique permettra de garder ces facteurs de croissance en contact avec la plaie et favorisera la guérison. » Ces pansements souvent appelés pansements occlusifs, sont disponibles dans la plupart des magasins de fournitures médicales.

Soyez délicat. « À la suite de l'irritation que produisent les selles et l'urine sur la peau, les personnes immobilisées et incontinentes sont susceptibles de développer des escarres quatre fois plus souvent que les autres catégories de personnes, déclare Katherine Jeter, Ed.D., thérapeute en entérostomie à Spartanburg, en Caroline du Sud, et directeur général de l'association Help for Incontinent People. Ces personnes ont besoin de soins intensifs. Utilisez des produits conçus spécifiquement pour l'incontinence », déclare-t-elle. La plupart de ces produits sont disponibles dans les magasins de fournitures médicales.

Optez pour une bonne alimentation. « La malnutrition est l'un des premiers facteurs que nous investigons chez les personnes souffrant d'escarres, déclare le Dr Jeter. La peau est le plus grand organe du corps et, comme tout autre organe, elle souffrira énormément si elle ne reçoit pas d'éléments nutritifs en quantité suffisante. Afin de bien alimenter sa peau, il faut boire au moins huit verres d'eau par jour et adopter un régime alimentaire équilibré, riche en protéines. En effet, la protéine est l'agent réparateur de l'organisme, et elle est vitale pour le maintien d'une peau saine. »

Prenez de la vitamine C. « Des études montrent que la consommation de 500 mg de vitamine C deux fois par jour permet de réduire la taille de certaines escarres de près de 84 % », déclare le Dr Wang-Cheng. Consultez d'abord votre médecin avant de suivre un traitement à la vitamine C.

 






   
 
WebAnalytics
Copyright © 2008 clicexpert