La fièvre.

fièvre



Quand devez-vous consulter votre médecin?


Lorsque vous avez une fièvre de 39,5 °C ou davantage.

Lorsque votre fièvre persiste pendant plus de 72 heures.

Lorsque vous avez également un mal de tête lancinant ou une raideur au cou, que vous expectorez un flegme teinté ou que vous ressentez une douleur lorsque vous urinez.

Lorsque vous avez des antécédents de maladies cardiaques, de diabète ou d'une autre maladie chronique.

Ayez immédiatement recours à des soins médicaux pour tout enfant âgé de moins de trois mois qui a de la fièvre.

Ce que révèlent les symptômes

Croyez-le ou non, la fièvre est votre amie. Et comme tout ami très proche, la fièvre vous dit deux choses que vous n'aimerez peut-être pas, mais que vous devez savoir. Tout d'abord, la fièvre est le premier signe qu'une infection virale ou bactérienne a envahi votre corps. Ensuite, elle vous laisse savoir que les défenses de votre corps résistent vigoureusement à cette invasion.

Mais, chose plus importante, la fièvre elle-même fait partie de cette lutte. Quand un virus ou une infection bactérienne entre furtivement dans votre corps, vos globules blancs libèrent des substances appelées pyrogènes endogènes. Ces pyrogènes stimulent une partie du cerveau appelée hypothalamus, qui élève la température interne de votre corps, causant de la fièvre. Cette fièvre peut activer votre guérison.


«En se réchauffant lui-même, le corps ralentit la croissance des organismes envahissants », explique John C. Rogers, M.P.H., médecin, sous-directeur du Service de médecine familiale au Collège de médecine Baylor, à Houston. « Cela permet au système immunitaire de capturer et de tuer plus facilement ces envahisseurs.» Dans la plupart des cas, la fièvre est causée par des maux mineurs comme le rhume ou la grippe. Mais toute infection et une kyrielle d'autres états et maladies peuvent provoquer de la fièvre.

Soulagement des symptômes

Une fièvre élevée, 39,5 °C ou davantage, pourrait être évaluée par un médecin. Mais si vous avez une fièvre de moins de 39 °C et que vous ressentez de l'inconfort, le Dr Rogers recommande de laisser tomber naturellement la fièvre sans traitement.

« Dans la plupart des cas, la fièvre n'atteit pas 39 °C et ne vous fait pas de tort», déclare le Dr Rogers. Je n'envisagerais probablement jamais de traiter une personne à moins que sa fièvre n'atteigne 38 °C ou davantage. Même là, je le ferais seulement pour qu'il se sente mieux. »

Voici quelques idées pour venir à bout de votre fièvre par vous-même.

Buvez beaucoup. Ayez plein d'eau à portée de main, mais n'oubliez pas de boire du thé, des jus de fruits, des boissons destinées aux sportifs et du bouillon de poulet et de bœuf, mentionne le Dr Gerald Rogan, médecin de pratique familiale à Walnut Creek, en Californie. «Vous pouvez être déshydraté quand vous avez de la fièvre. Pour cette raison, il est important de boire beaucoup de liquides, en particulier une boisson pour les sportifs, qui redonnera à votre corps un apport en minéraux essentiels», déclare-t-il.

Mangez seulement si vous en avez envie. « Le dicton selon lequel il faut nourrir une fièvre n'est qu'un mythe, rapporte le Dr Rogers. Si vous avez faim, mangez. Autrement dit, ne vous forcez pas à manger, nous avons tous emmagasiné suffisamment de gras pour rester un jour ou deux sans manger. Il est plus important de boire une quantité suffisante de liquides. »

Refroidissez-vous. « Trempez-vous dans de l'eau tiède — de l'eau ni chaude ni froide au toucher — et épongez-vous la peau, suggère le Dr Rogers. L'eau s'évapore de votre corps, elle rafraîchit la peau et les vaisseaux sanguins qui sont en dessous, qui en retour peuvent réduire votre fièvre. » Prenez un bain toutes les deux heures, si nécessaire.

Prenez de l'aspirine, mais n'en donnez pas aux enfants. Deux cachets d'aspirine toutes les quatre heures suffisent souvent pour maîtriser une fièvre, pour les adultes. Mais ne donnez jamais d'aspirine aux jeunes de moins de 21 ans, avertit le Dr Rogers. L'aspirine peut provoquer chez des enfants fiévreux le développement du syndrome de Reye — maladie potentiellement fatale affectant le cerveau et le foie. Donnez à vos enfants du paracétanol à la place de l'aspirine et respectez la posologie recommandée par le laboratoire.

Connaissez vos médicaments. Les allergies aux médicaments peuvent causer de la fièvre. Les antibiotiques, par exemple, comme la pénicilline, et certains médicaments pour régler la tension artérielle. Même l'ibuprofène et l'aspirine peuvent donner de la fièvre à certaines personnes. Mais, selon Philip Mackowiak, directeur adjoint du Service de médecine de la Faculté de médecine de l'université du Maryland, certaines personnes sont allergiques à presque tout. » Si vous avez le sentiment que c'est une réaction à un médicament qui a provoqué votre fièvre, demandez à votre médecin de vous en prescrire un autre.

Trouvez votre température normale. Déterminer si vous avez de la fièvre ou non n'est pas si simple. Apprendre à maîtriser votre fièvre vous aidera à connaître votre température normale.

Avoir une température autre que 37 °C n'est pas anormal. Dans une étude portant sur 148 hommes et femmes en bonne santé de 18 à 40 ans, des chercheurs de l'université du Maryland ont constaté que les températures normales pour le groupe allaient de 35,5 °C à 37,5 °C. «À partir de notre étude, nous considérons qu'il y a fièvre au-dessus de 37,5 °C.

Mais n'importe quel individu pourrait être capable d'avoir un jugement valable s'il connaissait sa température normale », déclare le Dr Mackowiak, auteur de l'étude. Pour déterminer votre tempéra­ture normale, notez votre température toutes les quatre heures pendant les périodes où vous êtes éveillé, pendant trois jours. Cela vous donnerait une indication raisonnable de la variation particulière de vos températures normales.





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert