Le larmoiement.

le larmoiement



Quand devez-vous consulter votre médecin?


Lorsque le larmoiement dure pendant plus de deux jours et que vos remèdes maison sont inefficaces.

Ce que révèlent les symptômes

Trop, c'est trop ! Des larmes lubrifiantes baignent vos globes oculaires chaque fois que vous clignotez des yeux, mais une irritation aux yeux ou à la tête peut transformer ce bain en déluge. Vos yeux sont parfois remplis de larmes à la suite d'un mal de tête, d'une infection des sinus, de la fumée, du vent, d'un cil qui égratigne le globe oculaire, d'un mauvais ajustement de vos lentilles cornéennes, ou tout simplement à la suite d'un travail prolongé sur l'ordinateur.

Vous pouvez également pleurer en mangeant des mets très épicés ou même en vous frappant l'orteil contre un mur. « Un réflexe du système nerveux pourrait déclencher un flux de larmes, en réaction aux diverses agressions que subit le corps, déclare Christopher Rapuano, médecin, professeur adjoint d'ophtalmologie à l'Hôpital universitaire Thomas Jefferson à Philadelphie. En vous brûlant la langue ou vous frappant un orteil, vos yeux se rempliront de larmes en réaction à la douleur ressentie. » Certaines études estiment même que ces larmes peuvent favoriser d'une façon quelconque le processus de guérison.

En quantités abondantes, et accompagnées de rougeurs et de démangeaisons, les larmes sont également un signe typique d'allergie. Par exemple, si vous êtes allergique aux chats et entrez dans une pièce où il y a des poils d'un animal dans l'air, vos yeux pourraient se mettre à couler abondamment. Ce larmoiement est une manière qu'a l'organisme de réagir en libérant des substances chimiques irritantes, les histamines qui se manifestent à cause des allergènes. Cependant, constatation ironique, une quantité insuffisante de larmes peut également déclencher le larmoiement. Lorsque les sécrétions normales deviennent sèches à la suite de changements hormonaux provoqués par l'âge, la surface de l'œil brûle et sembie égratignée.

Un autre problème lié au vieillissement est le relâchement possible de la paupière inférieure de l'œil alors que sa peau s'affaisse. En fait, le conduit de drainage qui se trouve dans la paupière inférieure du globe oculaire s'écarte de l'œil. Sans porte de sortie naturelle, les larmes s'accumulent, puis fuient le long des joues. (Le lupus, maladie douloureuse qui affecte la peau, peut également provoquer l'affaissement de la paupière inférieure et la fuite de larmes.)

De plus, un coup reçu à l'œil ou une infection des paupières peut faire enfler les tissus de l'œil interne et bloquer ainsi le conduit de drainage lacrymal.

Soulagement des symptômes

Vous pouvez toujours éviter les mets épicés, mais voici quelques moyens de prévenir le larmoiement.

Essayez un antihistaminique par voie orale si les allergies sont la cause de votre larmoiement, cela pourrait interrompre le débit lacrymal. «Sachez cependant que l'antihistaminique est un médicament qui assèche les sécrétions et qu'il pourrait trop assécher votre œil», déclare le Dr Rapuano. En règle générale, utilisez des larmes artificielles toutes les heures lorsque vous prenez un antihistaminique.

Portez des verres fumés. Les verres fumés qui collent autour de l'œil vous empêcheront de larmoyer par grand vent. « Ceux qui protègent le mieux les yeux ont des parois latérales et des montures qui s'appuient sur le côté de votre tête afin que le minimum d'air y pénètre », déclare le Dr Rapuano.



Portez des verres dans des endroits poussiéreux. « Les particules de poussière peuvent se loger sous une lentille et vous égratigner l'œil», déclare Scott MacRae, médecin, professeur adjoint d'ophtalmologie à la Faculté de médecine de l'université des sciences de la santé à Portland, dans l'Oregon. Aussi, évitez de porter des lentilles les jours où les taux de pollen ou de fumée sont élevés. Ces irritants peuvent rendre les yeux rouges et les faire larmoyer, même si la personne ne porte pas de lentilles de contact. Leur port peut même aggraver le problème.

Consultez votre médecin dans le cas d'un blocage de vos conduits lacrymaux.
Si les suggestions mentionnées ci-dessus se révèlent inefficaces, le problème pourrait être plus grave: certains tissus pourraient être infectés et bloquer les conduits lacrymaux. Votre médecin pourrait vous prescrire un antibiotique afin de réduire l'enflure des tissus et rouvrir le conduit. Si vous n'obtenez pas de résultats, votre ophtalmologiste devra, lors d'une intervention chirurgicale à son cabinet, dilater l'orifice du conduit.





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert