accueil troubles et maladies Les Furoncles ,trucs et conseils
 
   



Mains et pieds froids, trucs et conseils.

   



Quand devez-vous consulter votre médecin?


Lorsque l'inconfort limite vos activités.

Lorsqu'une enflure et une décoloration des doigts, de même qu'une légère inflammation articulaire, persistent.

Lorsqu'une lésion apparaît sur vos doigts ou sur vos orteils.

Ce que révèlent les symptômes

Cela peut se produire chaque fois que vous tenez une boisson froide dans les mains ou que vous entrez dans un cinéma climatisé. Soudainement, vos doigts sont glacés, ils deviennent blancs et engourdis. Vos pieds également sont très sensibles; vous les sentez complètement gelés après avoir été debout pieds nus sur les carreaux de la cuisine. Cependant, la température n'est pas toujours la cause des mains et des pieds froids. Chez certaines personnes, le stress émotionnel est suffisant pour glacer leurs doigts et leurs orteils.

On estime qu'environ 5 % des gens ont les mains et les pieds très sensibles aux températures glaciales et au stress. Les médecins appellent cette maladie le syndrome de Raynaud, nom du physicien français qui l'a découverte. Dans le cas de ce syndrome, une chute de la température ou une augmentation du stress pousse les petits vaisseaux sanguins des extrémités des membres à avoir des spasmes, au point que le sang ne peut plus circuler.

Les doigts et les orteils deviennent blancs, puis bleus, et sont engourdis et froids au toucher. Puis, lorsque les doigts et les orteils se réchauffent, ils deviennent rouge foncé, ils picotent et élancent pendant que le sang alimente à nouveau les extrémités. Ce genre d'épisode peut durer de quelques minutes à quelques heures. Soixante-quinze pour cent des personnes atteintes de la maladie de Raynaud — la forme la plus courante — sont des femmes qui ont moins de 40 ans. On ne sait pas pourquoi. «Je crois que le trouble est Héréditaire aux hormones féminines, ce qui affecte les vaisseaux sanguins»,

estime Fredrick Wigley, médecin, directeur de rhumatologie à la Faculté de médecine de l'université John Hopkins à Baltimore. Dans tous les cas, le changement de couleur, l'engourdissement et le picotement semblent être les seuls symptômes et le problème peut s'aggraver ou s'améliorer. Habituellement, il s'améliore nettement vers la ménopause.


Le syndrome de Raynaud, forme moins courante mais plus grave de la maladie, atteint souvent les femmes de 40 ans et plus et les hommes. Les facteurs qui agissent sur les vaisseaux sanguins peuvent déclencher le problème. Parmi ceux-ci, on trouve la cigarette, les médicaments contre l'hypertension artérielle et les maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde, le lupus (une maladie auto-immune) et l'artériosclérose.

Certaines flexions du poignet, des activités d'usure telles que la dactylographie ou le maniement d'une perceuse mécanique contribuent à augmenter la prédisposition au syndrome de Raynaud. Les gens atteints du type secondaire connaissent des épisodes plus intenses qui s'aggravent pendant hiver et qui peuvent n'affecter qu'un seul doigt, une seule main ou un seul pied. Le syndrome de Raynaud mène parfois à des lésions de peau ou à des dommages aux tissus.

Soulagement des symptômes

Voici quelques conseils pour garder vos mains et vos pieds au chaud.

Plongez vos mains dans de l'eau chaude. « Si vous faites une activité qui implique le froid — comme préparer une épaule d'agneau roulée — il sera bénéfique de passer vos mains sous l'eau chaude de temps à autres. Cela empêche les vaisseaux sanguins de se fermer», affirme Murray Hamlet, ancien directeur de la division de recherche sur le froid de l'armée américaine à Natick, dans le Massachusetts.

Faites bouger vos bras comme un moulin à vent. « Balancer les bras rapidement en faisant des cercles complets pendant une minute ou deux favorise l'alimentation sanguine dans les doigts et soulage les spasmes des vaisseaux, mentionne Donald R. Mclntyre, médecin, dermatologue en pratique privée à Rutland, dans le Vermont. Gardez bien les coude, main et poignet alignés », ajoute-t-il.

Buvez du jus de pomme chaud. « Lorsque la température chute, les jus de fruits chauds peuvent activer le centre de chaleur de l'organisme, car le sucre fournit de l'énergie instantanée», dit le Dr Hamlet. Le café chaud n'est pas une boisson indiquée en température froide. La caféine ressert les vaisseaux sanguins et réduit ainsi la circulation du sang. «Et les boissons chaudes alcoolisées sont pires, ajoute John Abruzzo, médecin, professeur de médecine et directeur du centre de rhumatologie et d'ostéoporose à l'hôpital universitaire Thomas Jefferson à Philadelphie. L'alcool dilate les vaisseaux sanguins, ce qui procure une sensation de chaleur. Mais les vaisseaux sanguins dilatés perdent de la chaleur, et vous frissonnerez davantage », explique-t-il.

Mangez du poisson. « L'huile de poisson aide à soulager les symptômes de la maladie de Raynaud en réduisant les spasmes douloureux des vaisseaux sanguins qui causent une interruption de l'alimentation sanguine aux doigts et aux orteils», rapportent des chercheurs qui mènent une petite étude au Collège médical Albany à New York. «Ils ont observé que 5 personnes sur 11 ayant pris des capsules d'huile de poisson tous les jours pendant trois mois ont vu disparaître leurs symptômes complètement.

Demandez à votre médecin si vous pou­vez prendre ces capsules. Entre-temps, une portion quotidienne de sardine, de saumon ou de thon pourra empêcher vos doigts de geler», soutient Joël M. Kremer, médecin, professeur de médecine et chef de rhumatologie à l'école de médecine Albany.

Portez des vêtements amples. « Le fait d'avoir froid peut déclencher la maladie de Raynaud parce que le sang se retire des extrémités », mentionne le Dr Abruzzo. «Vous pouvez vous réchauffer en portant plusieurs couches de vêtements amples, ce qui aide à retenir la chaleur», dit-il. Le vêtement le plus près du corps devrait préférablement être fait de fibres de coton mixtes, qui sont préférables au coton ou à la laine puisqu'elles absorbent mieux la transpiration qui fait grelotter.

Couvrez-vous la tête. «Vous pouvez perdre jusqu'à 55 % de chaleur corporelle à partir de votre tête», assume le Dr Hamlet. Portez donc un chapeau lorsque la température extérieure chute légèrement.

Portez des moufles et non des gants. « Gardez les doigts joints produira de la chaleur et les protégera mieux que des gants, souligne le Dr Hamlet. Les moufles doublées sont les meilleures », ajoute-t-il.

Portez des bas chauds pendant les journées froides. « Si vous devez sortir et vous asseoir dans un stade froid, apportez des dispositifs chauds. De petits sacs chauffants, en vente dans les magasins d'articles de sport, peuvent se transporter dans les poches, les gants, les bottes ou les chaussures.

Achetez une housse pour votre volant. Empoigner un volant très froid retire le sang des mains et peut déclencher le malaise.

Servez-vous de moufles de cuisine pour manipuler les objets froids du congélateur. «Vous pouvez aussi protéger vos doigts du froid en plaçant une serviette autour du verre», suggère le Dr Hamlet.

Placez des tapis sur vos carreaux. « Pensez à placer de petites carpettes sur tout sol nu et froid sur lequel vous devez vous tenir debout pendant de longs moments », recommande le Dr Abruzzo.

Montez la température de votre chambre. « Le métabolisme ralentit durant la nuit, il est donc important de garder la température élevée, souligne le Dr Abruzzo. Porter des bas et même des moufles pourrait vous fournir la chaleur supplémentaire dont vous avez besoin au cours des nuits froides. »

Formez vos artères. La technique qui suit, créée par le Dr Hamlet donne de bons résultats. D'abord, assurez-vous que la pièce où vous vous trouvez a une température dans laquelle vous vous sentez à l'aise — c'est-à-dire ni trop chaude ni trop froide. Asseyez-vous pendant 5 minutes en plaçant vos mains dans un contenant isolant rempli d'eau chaude.

Enroulez ensuite vos mains dans une serviette et rendez-vous dans une pièce plus froide, par exemple le sous-sol. Retirez ensuite les serviettes et plongez à nouveau vos mains dans un deuxième contenant isolant pendant 10 minutes. Retournez à l'intérieur pendant 2 à 5 minutes et répétez cet exercice 3 à 6 fois tous les deux jours jusqu'à concurrence de 50 fois. « Nos études ont démontré qu'après cette technique d'immersion, la température des mains se réchauffait de 7 degrés de plus que lorsqu'elles étaient exposées à de l'air frais », rapporte le Dr Hamlet. « Les résultats peuvent être bénéfiques pendant deux ans ou plus », ajoute-t-il.





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert