accueil troubles et maladies Flatulences, trucs et conseils
 
   


Flatulences, trucs et conseils.



Quand devez-vous consulter votre médecin?


Lorsque vous avez des flatulences, et lorsque vous éprouvez une douleur au niveau de l'estomac ou de l'abdomen pendant plus de trois jours.

Lorsque vous avez des flatulences et que vous perdez du poids sans raison.

Consultez votre médecin immédiatement si vous n'avez jamais ressenti une douleur aussi lancinante.

Ce que révèlent les symptômes

Si vous avez des flatulences plusieurs fois par jour, sachez que ce phénomène est tout à fait naturel chez les personnes qui ont une alimentation très saine. « Si vous mangez beaucoup de grains entiers, de fruits et de légumes — et vous le devriez —, il est normal que votre système digestif pro­duise une certaine quantité de flatulences. Cela s'explique par le fait que des aliments comme les fèves, l'avoine et les pommes de terre contiennent une grande quantité de glucides indigestes — les fibres.

Les glucides servent de nourriture aux bactéries microscopiques qui vivent dans votre estomac et dans vos intestins», explique Thomas A. Gossel, R.Ph., titulaire d'un doctorat, professeur de pharmacologie et de toxicologie et directeur adjoint du Collège de pharmacie à l'université Northern à Ada, dans l'Ohio. Et comme cette bactérie est bien nourrie, elle libère des gaz comme de l'hydrogène, du gaz carbonique, de l'azote et du méthane. «Et vous n'avez pas d'autres choix que d'évacuer ces gaz », déclare le Dr Gossel.

Il ne faut pas non plus être inquiet si vos flatulences dégagent une odeur nauséabonde — c'est que durant le processus de digestion, de petites quantités de méthane ont été produites. Une certaine quantité de flatulences est tout à fait normale, mais les gens qui décident d'adopter un régime alimentaire sain s'inquiètent parfois s'ils produisent trop de gaz.



Il existe cependant plusieurs maladies qui provoquent un excès de flatulences. Parmi celles-ci figurent les ulcères gastro-duodénaux, les affections gastriques, les calculs biliaires, le syndrome du côlon irritable (une combinaison de douleurs gastriques, de gaz, de ballonnements et de transit intestinal irrégulier), une intolérance au lactose (l'incapacité à digérer les produits laitiers) et les allergies alimentaires. Avaler trop d'air en mâchant du chewing-gum peut causer également des flatulences.

Soulagement des symptômes

Si vous ne faites qu'avoir des flatulences, mais que vous n'éprouvez aucune douleur, nous vous suggérons de suivre les conseils qui suivent.

Une goutte ou deux suffiront. «Une goutte d'extrait de menthe poivrée, de cannelle ou de gingembre diluée dans une tasse d'eau a été pendant des années le remède de prédilection pour les flatulences, déclare le Dr Gossel. Ce remède existe depuis des années », poursuit-il. Il semble que les agents chimiques des extraits soulagent les muscles de l'œsophage en permettant aux gaz emprisonnés de s'échapper. Vous pouvez vous procurer ces extraits dans la plupart des magasins d'alimentation naturelle.

N'ayez aucune crainte des fibres. « Si vous améliorez votre alimentation en y ajoutant des aliments comme les pommes, les abricots, les bananes, les fèves, les choux de bruxelles, le chou, les agrumes, le céleri, l'aubergine, les oignons, les pommes de terre, les prunes, les radis et les raisins, vous découvrirez sûrement que la quantité des flatulences a proportionnellement augmenté. Cependant, ne vous abstenez pas de manger ces aliments importants à cause de quelques flatulences de plus. Soyez simplement conscient que les gaz sont un phénomène normal, déclare le Dr Gossel. Votre problème diminuera à mesure que votre organisme s'habituera à digérer plus de fibres. »

Supprimez certains aliments. Il y a certains aliments que vous n'abandonnerez jamais. Mais sachez que certains aliments causent plus de flatulences que d'autres. Voici, d'après le Dr Gossel, un certain nombre d'aliments promoteurs de flatulences (dont plusieurs n'ont aucune valeur nutritive) : le bacon, les bagels, le son, les chips de maïs, les jus de fruit, les desserts à la gélatine, les pâtisseries, les bretzels, les pop-corn, les chips et le germe de blé.

Mangez comme un oiseau. «Manger fréquemment de petits repas plutôt que de grandes portions semble également réduire la quantité de bactéries dans l'estomac, créant ainsi moins de flatulences», déclare le Dr Gossel.

Produits en option. Si vous souffrez d'une intolérance au lactose, celui contenu dans les produits laitiers est difficile à digérer. Dans ce cas, le Dr Gossel conseille d'essayer des produits conçus spécifiquement pour les personnes atteintes d'intolérance au lactose. Ils contiennent une enzyme spéciale qui permet le fractionnement du glucose. Cependant, vous pouvez manger des yaourts et des fromages durs : le yaourt contient une bactérie qui favorise la digestion et les fromages durs sont faibles en lactose.

Soulagez votre tube digestif. « Une cuillerée à soupe de bicarbonate de sodium prise immédiatement après un repas peut aider à réduire les gaz gastro-intestinaux», déclare George Wu, médecin, professeur de médecine et de physiologie et chef du Service de gastro-entérologie et d'hépatologie à la Faculté de médecine de l'université du Connecticut à Farmington.

Essayez le charbon activé. «Vous pourrez vous procurer dans la plupart des magasins de produits naturels du charbon activé qui agit comme agent de détoxification, car il contient un ingrédient qui prévient la formation de gaz gastro-intestinaux, déclare Allen R. Gaby, médecin à Baltimore et président de l'Association médicale holistique américaine. Essayez-le afin de savoir si vous devez le prendre avant ou après les repas, mais sachez que le charbon activé s'est avéré bénéfique chez tous nos patients», ajoute-t-il. Ne l'utilisez cependant pas pendant plus de deux semaines à moins d'être suivi par un médecin.

Essayez la siméthicone. «Un ingrédient que l'on trouve dans un grand nombre d'antiacides vendus en pharmacie, la siméthicone, aspire les plus petites bulles de gaz des replis de l'estomac et des intestins vers les bulles plus larges que l'on peut passer soit en flatulences ou en rots, déclare le Dr Gossel. Ce remède est sûr et efficace: il n'y a aucune raison pour les gens de ne pas se le procurer», déclare-t-il. Suivez son mode d'emploi.

Tenez un registre. «Si la quantité de gaz que vous passez vous préoccupe, suivez votre problème de près. Prenez en note les flatulences à mesure qu'elles se manifestent, ainsi que les aliments con­sommés durant le repas précédent. Éliminez l'un des aliments qui pourrait causer le problème pendant quelques jours et voyez si vous constatez une différence », déclare le Dr Gossel.

Consultez votre médecin. Si des gaz se manifestent en même temps que des douleurs abdominales ou une perte de poids, vous avez peut être un malaise qui nécessite des soins médicaux, notamment un ulcère ou des calculs biliaires.





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert