accueil troubles et maladies Gain de poids, trucs et conseils
 
   



Gain de poids, trucs et conseils.

gain de poids



Quand devez-vous consulter votre médecin?


Lorsque votre gain de poids est arrivé soudainement ou a commencé au moment où vous avez pris un nouveau médicament.

Lorsque vous souffrez souvent d'insomnie ou que vous vous sentez faible et déprimé.

Lorsque vous urinez davantage pendant la nuit ou que vous avez des antécédents de problèmes cardiaques ou de douleur à la poitrine.

Ce que révèlent les symptômes

La plupart des personnes minces ne deviennent pas subitement grosses sans raison. Par contre, elles ont toutes pu constater à un moment ou à un autre de leur vie qu'elles ne pouvaient plus porter leur jeans préféré ou leur tee-shirt serré. Tandis que les fluctuations de poids de quelques centigrammes variant d'un jour à l'autre sont normales, un gain constant de poids (réellement de la graisse) ne l'est pas.

La cause la plus courante de gain de poids est la consommation excessive de gras et le manque d'exercice. « Il est difficile de prendre du poids si ce n'est en mangeant du gras», déclare Donald S. Robertson médecin, directeur médical du Centre de nutrition Bariatric a Scottsdale, en Arizona, et coauteur du livre The Snowbird Diet.

Un petit pourcentage de personnes obèses semblent avoir un don génétique pour prendre du poids. « Nous parlons du citoyen ordinaire dit Richard L. Atkinson, médecin, directeur adjoint du personnel de recherche et de développement de l'hôpital des vétérans à Hampton en Virginie, et professeur de médecine au Collège de médecine Eastern Virginia à Norfolk. Ceux qui sont sérieusement obèses, c'est-à-dire ceux qui ont de 30 à 60 kg de plus que leur poids idéal, souffrent parfois d'un trouble du métabolisme qui les prédispose à emmagasiner les calories en tant que gras.»

«En vieillissant, votre métabolisme ralentit graduellement, ce qui permet aux calories de s'agglutiner plus facilement, dit le Dr Atkinson. Pour compliquer davantage le problème, de nombreuses personnes sont moins actives en prenant de l'âge sans toutefois réduire la quantité de nourriture qu'elles consomment. » «Les personnes qui cessent de fumer prennent souvent un peu de poids parce que la nicotine ne stimule plus artificiellement leur métabolisme et qu'elles ont tendance à manger au lieu de fumer», dit G. Michael Steelman, médecin en pratique privée à Oklahoma City et vice-président de la Société américaine des médecins Bariatric.


«Un régime trop strict peut également vous faire grossir. Quand vous limitez trop la quantité de calories, votre corps pense qu'il est affamé et ralentit votre métabolisme. Quand vous mangez à nouveau, il ne revient pas complètement à la normale et vous prenez des kilos plus facilement», explique le Dr Steelman.

Certains problèmes médicaux peuvent provoquer un gain de poids. Une thyroïde à l'activité ralentie, même si elle n'est pas la cause d'une prise de poids significative, ralentit le métabolisme et permet aux calories d'être emmagasinées plus facilement en tant que gras. Les diabétiques qui commencent à prendre de l'insuline notent souvent un gain de poids. Et les problèmes hormonaux qui provoquent une production élevée d'insuline ou de cortisol dans le corps provoquent parfois, eux aussi, un gain de poids.

«Certaines médications ont comme effets secondaires de stimuler l'appétit, de ralentir le métabolisme ou de permettre aux calories d'être emmagasinées plus facilement comme gras. Les femmes qui prennent la pilule contraceptive ou une thérapie de remplacement d'oestrogènes remarqueront parfois une prise de poids d'environ trois kilos», dit le Dr Robertson. «Tous les glucocorticoïdes, comme le prednisone pour l'arthrite, peuvent aussi apporter des problèmes. Et l'Élavil, un antidépresseur, «provoque très souvent une prise de poids», rapporte le Dr Atkinson. «Les médicaments contre les attaques et contre l'anxiété, les médicaments pour soigner la schizophrénie — la plupart de ceux qui affectent le caractère et l'émotion —, causent parfois également un gain de poids », ajoute-t-il.

«En fait, la santé mentale elle-même influence le poids de votre corps. Tandis que de nombreuses personnes souffrant de dépression mangent moins et perdent du poids, d'autres personnes mangent et en prennent », selon le Dr Atkinson.

La prise de poids n'est pas nécessairement attribuable à une accumulation de graisse. Les kilos superflus peuvent aussi provenir d'une rétention d'eau provenant des reins, du foie ou de maladies du cœur.

Soulagement des symptômes

Certaines des causes du gain de poids - comme la rétention d'eau et les effets secondaires des médicaments - sont des problèmes médicaux et nécessitent l'attention de votre médecin. Quant au problème quotidien de prise de poids, il y aurait beaucoup a dire, mais nous devons ici nous limiter à l'essentiel. Le corps ne veut pas être gras pas plus qu'il ne veut être malade. La perte de poids arrivera si vous respectez scrupuleusement ces quelques principes.

Supprimez les graisses. «Un peu de gras est nécessaire pour métaboliser certaines substances nutritives et pour fabriquer des hormones. Cependant, il ne doit pas dépasser 20 à 30 % de vos calories totales quotidiennes», mentionne le D'Robertson. «Sachez ou est logé le gras et éliminez-le». Les informations courantes sur la nutrition conseillent que la majeure partie de votre alimentation soit composée de grains entiers, de fruits et de légumes. Réduisez les quantités de viande et de produits laitiers que vous mangez, et utilisez avec modération le beurre, la margarine, les huiles et les assaisonnements pour les salades.

Bougez. Pour brûler les calories qui ont déjà été emmagasinées en tant que gras et pour avoir l'assurance que votre corps ne deviendra pas un silo de graisse, vous devez vous activer régulièrement. « Il n'est pas nécessaire que vos exercices soient très vigoureux, dit le Dr Robertson. Vous pouvez faire 3 à 4 km par jour au rythme d'un kilomètre en 10 minutes, ou vous pourriez faire 10 minutes d'àerobi suivies de 15 minutes d'exercices légers de poids et haltères.» S il vous est difficile de parcourir 1 km en 10 minutes, commencez plus doucement. Prenez 30 minutes pour faire le tour du pâte de maisons a pied si nécessaire. Ce qui compte, c'est que vous bougiez et que vous le fassiez de façon régulière.

L'exercice, à propos, vous aidera également à combattre la dépression qui pourrait vous pousser à manger trop.

Faites travailler davantage vos muscles. « Ne fuyez pas les exercices de poids et haltères par crainte de trop développer yos muscles ou parce que vous êtes trop âgé», dit le Dr Robertson. «Plus vous avez de masse musculaire, plus élevé sera votre taux métabolique et plu grand le nombre de calories que vous brûlez au repos, dit-il. Cela est frai même pour les personnes de 18 et 19 ans. Si l'idée de soulever des poids et haltères vous ennuie, demandez à votre medecm de vous suggérer quelques exercices de résistance appropries a votre degré de forme physique. Pour commencer sans risque, demandez-lui de vous recommander un cours dans votre quartier. »

Remettez-vous au changement. «Éviter l'accumulation de graisse exige un changement de style de vie de longue durée en faveur d'une activité physique et d'une façon saine de se nourrir, dit le Dr Atkinson. Ne pensez pas que l'exercice et le fait de faire attention à ce que vous mangez soient des mesures temporaires pour vous aider à perdre du poids. Acceptez dès le début l'idée que vous devrez adopter ces activités jusqu'à la fin de votre vie. »





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert