accueil troubles et maladies Gonflement, trucs et conseils
 
   


Gonflement, trucs et conseils.

 


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque vous avez un gonflement persistant et inexpliqué pendant plus de trois jours.

Lorsque vous éprouvez également une douleur abdominale.

Ce que révèlent les symptômes

Un simple cornet de glace à la vanille, plusieurs gorgées d'un lait mousseux fouetté à la framboise, quelques morceaux d'omelette au fromage — il n'y a aucun doute possible: vous adorez les produits laitiers, mais ce n'est pas réciproque. Même si vous n'en mangez que de modestes portions, vous sentez votre estomac ballonné, vous vous sentez gavé et mal à l'aise.

Les médecins nomment intolérance au lactose le fait d'avoir des flatulences, d'être gonflé et mal à l'aise après avoir mangé des produits laitiers. Cela signifie que votre estomac est incapable de digérer le lactose, ou sucre du lait, dans les produits laitiers.

Malheureusement, un grand nombre d'adultes éprouvent ce problème à différents degrés, précise Jay A. Perman, médecin, professeur adjoint et directeur de la Section de gastro-entérologie et de nutrition du service de pédiatrie à la Faculté de médecine de l'université Johns Hopkins à Baltimore. En vieillissant, les adultes produisent moins de lactase — enzyme nécessaire pour digérer le lactose. Sans lactase, les ferments du sucre du lait, non digérés, forment des gaz. Les gaz emprisonnés font gonfler votre estomac.



D'autres aliments difficiles à digérer, comme les haricots, les noix, les graines, les fruits, les choux de Bruxelles, l'orge, le miel et la levure, peuvent aussi causer des flatulences et faire gonfler l'estomac, ainsi que des allergies à certains aliments. Mais c'est une réaction du système immunitaire qui inclut tout le corps, et l'urticaire et le nez qui coule en sont généralement les symptômes les plus visibles.

Si votre système digestif est un peu sensible — et si vous avez ce qu'on appelle des intestins irritables —, le lait, les haricots et autres aliments semblables vous seront encore plus intolérables. Si vous avez des intestins irritables, leurs nerfs réagiront très fort à des aliments irritants et aux boissons, ce qui entraînera des spasmes de la paroi musculaire du gros intestin. Ce qu'il contient se trouvera alors coincé et vous deviendrez constipé. Cela dilatera votre intestin. Son contenu fermentera, des gaz se produiront et vous feront gonfler encore davantage. Si vous mangez trop vite, vous avalerez de l'air qui distendra également vos intestins.

Un gonflement persistant accompagné de fièvre pourrait être le signe de maladies digestives: obstructions des intestins ou du rein, diverticulite, appendicite, ulcères ou tumeur.

Soulagement des symptômes

Voici quoi faire si vous vous sentez gonflé.

Marchez après les repas. En plus de faire descendre le contenu de l'intestin, l'exercice peut libérer les hormones qui facilitent l'activité des intestins, selon Ralph Bernstein, médecin, professeur de médecine clinique à l'université de la Californie et chef de la gastro-entérologie à l'hôpital Highland à Oakland.

Débarrassez-vous de vos flatulences. Afin d'éliminer cette sensation de ballonnement, essayez un traitement médicamenteux. «On trouve des médicaments en vente libre qui contiennent des substances qui arrêtent rapidement les flatulences », assure Ronald Hoffmann, médecin, directeur du Centre de médecine holistique Hoffman dans la ville de New York.

Essayez les tisanes. « Pour un léger soulagement, essayez une tasse de menthe, de camomille ou de tisane au fenouil», conseille le Dr Hoffman. Ces herbes permettent de relâcher les gaz.

Mangez plus de fibres. La fibre adoucit les intestins et semble apporter une aide dans le cas d'un gonflement qui survient à la suite de spasmes intestinaux. «Vous pouvez ajouter des fibres à votre alimentation en mangeant des légumes et des grains entiers », dit Roger Gebhard, médecin, gastro-entérologue à l'hôpital administratif des vétérans et professeur de médecine à l'université du Minnesota, à Minneapolis. «Mais la fécule de blé peut causer un gonflement, aioute-t-il. Pour cette raison, essayez plutôt le riz et les pommes de terre, qui contiennent une fécule qui se digère plus facilement. »

Supprimez les stimulants. «Le café, le thé et le chocolat peuvent surexciter l'appareil digestif, note le Dr Gebhard. Le gras est un autre élément nutritif souvent difficile à digérer et qui peut stimuler des spasmes, et par conséquent des gonflements, dans l'intestin»,ajoute-t-il.

Buvez du lait modérément. «Ce n'est pas parce que le lait et les produits laitiers peuvent causer des gonflements que vous devez les abandonner. Vous pouvez boire du lait sans lactose, qui a un goût plus doux, ou ajouter du lactase liquide à vos produits laitiers», suggère le Dr Perman. Ces deux produits sont disponibles dans tous les super­marchés et les magasins de produits naturels. «Le yogourt (pas le yogourt glacé) et les fromages vieillis contiennent peu de lactose et peuvent être consommés sans problème», ajoute-t-il.

Évitez les aliments trop chauds ou trop froids. «Vous pouvez inconsciemment avaler de l'air quand vous goûtez des aliments qui sont extrêmement chauds ou extrêmement froids, dit le Dr Gebhard. Les boissons gazeuses et le chewing-gum peuvent également vous faire avaler de l'air. Vous feriez mieux de vous en abstenir.»

Ralentissez, mâchez avec prudence. « Quand vous mangez trop vite, vous pouvez facilement retenir plus d'un litre d'air dans l'intestin. En mâchant lentement et prudemment, vous prendrez moins d'air et vous mouillerez votre nourriture avec votre salive, explique le Dr Hoffmann. La salive contient des enzymes qui mettent en morceaux la nourriture avant qu'elle ne parvienne dans vos intestins. »

Prenez un supplément de vitamines pour le SPM. « Avant les menstruations, l'abdomen de la femme devient souvent l'entrepôt de beaucoup de fluides, comme les bosses des chameaux», rapporte Michèle Harrison, médecin, professeur de psychiatrie à l'université de Pittsburgh et auteur du livre Self-Help for Premenstrual Syndrome. « Les femmes qui prennent des suppléments destinés à soulager le syndrome prémenstruel (SPM) contenant un complexe de vitamines B, du magnésium et du calcium semblent moins se plaindre de gonflements », note-t-elle.

Prenez note de vos gonflements. D'après le Dr Hoffmann, chaque personne réagit différemment à un aliment spécifique. Un agenda vous aidera à identifier vos propres fauteurs de troubles. Vous pourrez ainsi en diminuer les portions ou les éliminer.

Demandez un diagnostic. «Le gonflement peut être un signe de plusieurs maladies digestives graves, prévient le Dr Geghard. Si aucun des remèdes cités n'a réussi à vous aider, consultez votre médecm pour un examen approfondi.

 

 

 





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert