accueil troubles et maladies Hyperactivité, trucs et conseils
 
   



Hyperactivité, trucs et conseils.

Hyperactivité  


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque le caractère hyperactif et inattentif de votre enfant perturbe son éducation et exaspère constamment les personnes avec lesquelles il est en contact.

Ce que révèlent les symptômes

Vivre avec un enfant hyperactif, c'est parfois comme essayer d'attraper un oiseau-mouche avec un fil ! « Souvent, quand les parents vont consulter un médecin pour régler ce problème, c'est qu'ils sont au bout du rouleau», déclare Paul Horton, médecin, psychiatre à Meriden, au Connecticut. «Ils ne peuvent plus supporter le caractère de leur enfant. »

De nombreux problèmes peuvent causer l'hyperactivité chez un enfant, y compris des problèmes d'ouïe ou de vision, une maladie de la thyroïde, des difficultés d'apprentissage, l'ennui, la dépression, l'anxiété, les coliques dues au plomb, les abus sexuels, une maladie mentale et les effets secondaires des médicaments.

Mais si votre enfant est hyperactif, la cause la plus courante est connue sous le nom de trouble déficitaire de l'attention dû à l'hyperactivité (TDAH). Lorsqu'un enfant est atteint de ce désordre, il lui est très difficile de se concentrer, de s'asseoir calmement ou d'obéir à des ordres. Les chercheurs estiment que 5 % des enfants sont affectés de cette maladie.



« Les garçons sont cinq fois plus susceptibles que les filles de souffrir de TDAH. Le désordre est parfois visible avant même qu'un enfant commence à marcher et peut continuer jusqu'à l'âge adulte », déclare Stephen Sukles, médecin, professeur adjoint de psychiatrie au Centre médical de l'université Rochester à New York.

« Personne ne sait vraiment ce qui cause le TDAH, mais quelques chercheurs soupçonnent qu'une partie du cerveau, appelée le cortex frontal, qui travaille avec d'autres régions du cerveau pour contrôler le mouvement et l'attention, ne fait pas son travail de façon appropriée», dit Marty Teicher, médecin, titulaire d'un doctorat, psychiatre à la Faculté de médecine de l'université Harvard à Cambridge, au Massachusetts.

Soulagement des symptômes

Si vous craignez que votre enfant soit hyperactif, consultez un pédiatre. Vous trouverez peut-être que quelque chose d'aussi simple qu'une nouvelle paire de lunettes ou qu'un changement de traitement médical ramèneront la paix dans la famille. Mais si le diagnostic révèle qu'il souffre de TDAH, il existe de nombreux moyens d'en soulager les symptômes.

« Le pronostic à long terme pour un enfant souffrant de TDAH est bon, s'il reçoit un traitement approprié», déclare le Dr Larry Waldman, titulaire d'un doctorat, psychologue à Phoenix et auteur du livre Who's Raising Whom: A Parent's Guide to Effective Child Discipline. « Ces enfants peuvent avoir de très bons résultats scolaires, et un grand nombre d'entre eux agissent aussi bien que les adultes ».

Usez des médicaments avec prudence. Votre médecin peut vous recommander un traitement avec des médicaments comprenant des antidépresseurs et des stimulants. (Certains médicaments, qui agissent comme des stimulants chez les adultes, peuvent modifier la concentration de l'attention chez un enfant, ce qui aura comme résultat de le rendre moins actif.)

«Cependant, tous ces médicaments ont des effets secondaires. Certains sont légers, comme la réduction de l'appétit et l'insomnie. Mais dans de rares cas, les effets secondaires peuvent causer des tics faciaux, des maladies de cœur ou des dommages au cerveau», déclare le Dr Horton. «Vérifiez bien que votre médecin vous explique tous les risques du traitement. Il serait avisé également d'avoir l'opinion d'un autre pédiatre ou d'un pédopsychiatre avant de laisser votre enfant prendre ces médications très fortes », déclare William Womack, professeur adjoint de psychiatrie infantile à la Faculté de médecine de l'université de Washington à Seattle.

«Dès que votre enfant prendra un médicament, vous noterez une amélioration dans son caractère au bout d'une à deux semaines, selon la prescription. Si vous remarquez quelque effet secondaire ou ne percevez pas d'amélioration rapidement, insistez pour que cette médication soit changée ou arrêtée. »

Récompensez son bon caractère. « Un bon point ou un système de points qui permet à l'enfant de gagner des crédits grâce à son bon caractère ou en accomplissant une tâche est une manière réelle de motiver un enfant souffrant de TDAH», déclare le Dr Waldman. «L'enfant peut échanger des crédits contre des récompenses: par exemple, une heure supplémentaire de télévision ou une pizza.

Cependant, soyez sûr que les tâches entrent dans les capacités de votre enfant et que les récompenses sont assez immédiates. » « Si un enfant n'a pas sa récompense avant trois semaines, il aura du mal à se rappeler pourquoi il essayait d'avoir un bon comportement au lieu d'un mauvais », déclare Ann Saunders, médecin, professeur adjoint de psychiatrie au Collège de médecine Baylor à Houston.

Sortez pour éviter les problèmes. « Les enfants souffrant de TDAH ont souvent des crises de rage. La manière simple de régler ce problème est de sortir de la pièce quand votre enfant a une crise », dit le Dr Waldman. «Si l'enfant vous suit dans une autre pièce, enfermez-vous à clé dans la salle de bains ou dans votre chambre pour que l'enfant ne puisse vous atteindre.

Quand votre enfant réalisera qu'il n'a plus de spectateur pour assister à son accès de colère, la crise finira probablement. » « Cela porte également l'enfant à se rendre compte qu'il est suffisamment responsable pour se calmer lui-même, et vous savez qu'il peut vraiment le faire », déclare le Dr Saunders.

Critiquez de façon affectueuse. «Même si votre enfant ne réussit pas bien un travail ou que son caractère est loin d'être parfait, essayez de trouver une manière de le complimenter. Si cela prend 30 minutes et plusieurs rappels à votre enfant pour mettre ses chaussures, évitez de dire: «Regarde combien de temps tu as gaspillé pour mettre tes chaussures!», conseille le Dr Saunders. A la place, essayez de dire « C'est bien, tu as finalement mis tes chaussures. Je savais que tu pouvais le faire, mais voyons si tu peux le faire un peu plus vite la prochaine fois». Même si vous sentez que vous y avez mis 200 % d'efforts, n'oubliez pas de reconnaître qu'il a accompli la tâche.»

Ralentissez, vous allez trop vite. Beaucoup d'enfants qui souffrent de TDAH n'ont aucune idée du temps ou de la vitesse. « Si vous demandez à un de ces enfants de traverser une pièce en courant, et ensuite de la retraverser lentement, vous pouvez difficilement faire la différence, déclare le Dr Saunders. Des exercices de relaxation comme la respiration profonde ou le yoga peuvent l'aider. (Votre médecin sera capable de vous diriger vers quelqu'un qui enseigne le yoga aux enfants.) Les jeux comme "Jacques-a-dit", qui permettent à l'enfant d'écouter avec attention et de faire un travail au moment approprié peuvent lui apprendre à ralentir et à soutenir son attention. »

Divisez et gagnez. «Les enfants souffrant de TDAH ont des moments d'attention très courts et ont de la difficulté à obéir à des ordres complexes. C'est pour cette raison qu'il importe de diviser les tâches en très petits morceaux. Si votre enfant à 25 problèmes de mathématiques à faire, demandez-lui d'en faire 5 à la fois pendant la soirée jusqu'à ce que ses devoirs soient terminés, suggère le Dr Womach. De plus, quand vous donnez des instructions à votre enfant, elles doivent être courtes et simples. Si vos ordres sont plus longs qu'une phrase, il sont trop longs pour ces enfants. »





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert