accueil troubles et maladies Irritation génitale, trucs et conseils
 
   



Irritation génitale, trucs et conseils.

   


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque qu'une irritation ou une décoloration de la peau sur — ou près — de vos parties génitales dure pendant plus d'une semaine.

Lorsqu'une excroissance de la grosseur d'une verrue ou une irritation pustulante apparaît sur vos parties génitales.

Ce que révèlent les symptômes

La peau, c'est toujours la peau, que ce soit le bout de votre nez ou votre pénis, que ce soit les lèvres de votre bouche ou de votre vagin. «Et c'est ainsi pour tout votre corps, déclare Alfred L. Franger, médecin, professeur adjoint d'obstétrique et de gynécologie au Collège médical du Wisconsin à Milwaukee. Depuis leurs irritations aux réactions allergiques à leurs éraflures ou leurs boutons, la peau des parties génitales est sensible à toute maladie de la peau qui pourrait affecter le reste de votre organisme. »

Cependant, étant donné la partie de notre corps où elles sont situées et ce que nous leur faisons subir, nos parties génitales sont exposées à certains problèmes que le reste de notre corps ne connaît pas la plupart du temps. Et parce que les tissus qui s'y trouvent sont très sensibles et recouverts entièrement de terminaisons nerveuses, de petites irruptions que l'on remarquerait à peine sur d'autres parties du corps deviennent tout à fait incommodantes.

Les follicules pileux recouvrant nos parties génitales, par exemple, peuvent boucher un pore et faire apparaître un simple bouton, comme sur le visage. Mais cela pourrait se révéler beaucoup plus grave à cause de l'irritation et de la transpiration excessive de nos parties génitales, et des pommades et lubrifiants que nous utilisons à cet endroit de notre corps.



Les verrues génitales se transmettent sexuellement, mais elles peuvent être causées par le même virus qui provoque les verrues sur les doigts et sur les pieds. Les produits hygiéniques et les savons peuvent également causer une irritation allergique sur les parties génitales aussi bien que sur votre bras.

Soulagement des symptômes

Que faut-il dont faire? Pouvez-vous pincer un bouton apparu sur vos parties génitales comme vous le feriez sur votre menton ? Pouvez-vous appliquer les mêmes produits que ceux utilisés pour soigner une verrue de votre doigt? Qu'est-ce qui pourrait causer une telle irritation ? Voici quelques conseils et certains remèdes à utiliser dans les cas d'irritation génitale courante.

Attention aux verrues

«Qu'elles apparaissent seules ou en groupe, les verrues sont contagieuses, il s'agit simplement d'en toucher une», déclare William Dvorine, médecin, chef de la section de dermatologie à l'hôpital St. Agnes à Baltimore et auteur de Deimatologist's Guide to Home Skin Treatment. Bien qu'indolores, les verrues génitales se présentent aplaties ou en saillie, elles sont de la couleur de la peau, blanches ou grises, et elles sont larges ou petites. Une fois que vous aurez attrapé une des soixante formes de virus, vous l'aurez pour la vie car les verrues récidivent.

Oubliez les médicaments en vente libre. Non, vous ne pouvez pas éliminer vos verrues à l'aide de médicaments en vente libre. Les verrues doivent être traitées par un médecin avant qu'elles ne se propagent. Les médicaments que vous achèterez en pharmacie n'élimineront pas les verrues génitales, déclare le Dr Dvorine. De plus, ces médicaments irritent la peau », ajoute-t-il.

« Un médicament en application locale est habituellement prescrit pour traiter les verrues génitales, même si les médecins peuvent également en faire l'ablation eux-mêmes», explique le Dr Dvorine.

Si vous êtes une femme... Les verrues génitales ont un aspect déplaisant et sont contagieuses, mais ne présentent aucun danger de mort chez les hommes. Cependant, chez les femmes, elles sont associées à un risque plus élevé de cancer du col de l'utérus », souligne le Dr Dvorine. Le risque est plus grand chez les femmes parce qu'elles pourraient ne pas remarquer des verrues logées à l'intérieur de leur vagin. C'est une raison supplémentaire pour les femmes de subir un examen vaginal tous les ans.

Attention aux boutons

On ne devrait ni toucher ni pincer les boutons qui se manifestent sur les parties génitales. Voici ce que les médecins recommandent.

Oubliez les pommades pour boutons. « N'appliquez jamais de préparation à base de peroxyde de benzoyle sur les boutons génitaux, conseille le Dr Dvorine. Cette solution est très irritante et la douleur pourrait être tout à fait insupportable », ajoute-t-il.

Laissez le médecin vous traiter. «Les médecins prescrivent habituellement un médicament local doux ou un antibiotique pour traiter les boutons apparaissant sur les parties génitales », déclare le Dr Franger. Ou bien ils peuvent humidifier l'inflammation autour du bouton au moyen de compresses chaudes avant de percer et de drainer le bouton.

Attention aux grosseurs. «Une infection comparable à de l'acné, "appelée MoUuscum, contagiosum, ou acné varioliforme du vagin, fait irruption sur les parties génitales, déclare le Dr Franger. Un amas de petites bosses lisses, luisantes et rosées peuvent être différenciées des boutons à cause d'un creux qui se forme dans leur centre. Ce malaise ne peut pas être traité de la même manière que de l'acné au visage. Le MoUuscum est très contagieux, il ne faut donc pas le toucher. Il est cependant facile à traiter au moyen d'une simple intervention chirurgicale», déclare le Dr Franger.

Au sujet des irritations.

«Les simples dermites de contact peuvent être la cause d'irritation sur les parties génitales», déclare Jack L.Lesher, médecin, professeur adjoint de dermatologie à la Faculté de médecine du collège médical de la Géorgie, à Augusta. Essayez les techniques mentionnées ci-dessous, mais si les rougeurs ne disparaissent pas dans la semaine, prenez rendez-vous avec votre médecin. Et, si des lésions ou des ampoules se manifestent, voyez votre médecin sans tarder.

Le processus d'élimination. «La seule façon de déterminer si l'irritation est causée par une dermite de contact est d'utiliser une méthode d'élimination, c'est-à-dire de ne plus utiliser tout nouveau produit ou vêtement qui pourrait entrer en contact avec les parties génitales de votre corps, déclare le Dr Lesher. Les détergents des lessives ou des savons de bain nouvellement utilisés pourraient leur avoir causé une réaction allergique. Les désodorisants intimes et les crèmes pour femmes peuvent produire également de l'irritation.»

Songez à utiliser un condom. «Les condoms en latex sont une source plus grave de dermite de contact et ils peuvent provoquer une irritation rougeâtre qui démange», déclare le Dr Lesher. Vous voudrez peut-être essayer des condoms en peau d'agneau, mais sachez que seul le iatex offre une protection optimale contre le virus du SIDA.

Soyez prudent. « La syphilis, maladie transmise sexuellement, peut tromper sa victime; ses symptômes principaux, lorsqu'elle se manifeste, se présentent en effet sous forme d'irritations rougeâtres et squameuses», déclare Mary Ellen Brademas, médecin, directeur de dermatologie à l'hôpital St. Vincent dans la ville de New York. Cette irritation s'avérerait probablement bénigne lors de vos rapports sexuels; cependant la possibilité d'une syphilis est assez grave pour que vous consultiez votre médecin », ajoute-t-elle.

 

 




   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert