accueil troubles et maladies Maladies de la peau (angiomes), trucs et conseils
 
   



Maladies de la peau (angiomes), trucs et conseils.

 


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsqu'un angiome change de taille, de forme ou de couleur.

Lorsque vous avez un angiome qui brûle, qui saigne, qui démange ou qui est douloureux.

Lorsqu'un nouvel angiome apparaît et croît rapidement.

Ce que révèlent les symptômes

Les angiomes laissent les médecins très perplexes.

« On ne sait pas vraiment ce qui cause un angiome. Ils n'ont aucune signification et ne semblent pas jouer un rôle important», rapporte Kevin Welch, médecin, professeur adjoint de dermatologie au Centre des sciences de la santé de l'université de l'Arizona.

Dans la plupart des cas, les angiomes sont des taches inoffensives qui apparaissent sur le dos, les bras, les jambes ou le visage. Ils peuvent durer de 10 à 40 ans, puis disparaître subitement. Une personne seulement sur cent naît avec des angiomes. «Habituellement, ils se développent vers l'âge de 5 ou 6 ans», dit Marc Bauder, médecin en pratique privée à Sun City Ouest, en Arizona.

« La plupart des gens ne naissent pas avec des angiomes, et s'ils ont une durée de vie moyenne, ils n'en n'ont pas non plus à leur mort, précise le Dr Welch. Les angiomes semblent apparaître, puis disparaître en vieillissant. Par conséquent, vous n'en aurez que très peu lorsque vous atteindrez 70 ou 80 ans. »

Bien que les connaissances médicales soient limitées quant à l'origine des angiomes, les médecins savent toutefois que toute modification importante de ceux-ci peut être un signe précurseur de cancer de la peau, que ce soit sous forme maligne (mélanome) ou bénigne (carcinome basocellulaire.) Ils savent également qu'une exposition à long terme au soleil augmente les risques qu'un angiome dégénère en cancer.



« Les risques de cancer de peau ne sont déterminés ni par la quantité ni par la taille des angiomes», dit le Dr Bauder. «Il s'agit plutôt des effets cumulatifs d'une exposition au soleil durant toute une vie. La lumière solaire en quantité excessive peut soit produire un cancer de peau à partir des cellules normales, soit entraîner la formation d'un angiome qui dégénérera en cancer.»

Soulagement des symptômes

Il n'y a pas vraiment de moyen de prévenir la formation d'un angiome, déclare le Dr Bauder. Cependant, si vous remarquez une altération, consultez votre médecin le plus tôt possible. »

Un dépistage précoce de cancer de peau est vital, surtout s'il s'agit d'un mélanome. «De toutes les maladies de peau, le mélanome est la première cause de décès. Il est donc très important de le diagnostiquer le plus tôt possible, au moment où il est encore possible de guérir le mélanome», souligne Martin A. Weinstock, médecin, titulaire d'un doctorat, chef de dermatologie au Centre médical de l'administration des vétérans à Providence, au Rhode Island. Voici ce que vous devez savoir au sujet des angiomes.

Examinez-les bien. Tous les mois, examinez-vous de la tête aux pieds. «Essayez de distinguer toute modification de la taille, de la couleur ou de la forme des angiomes», recommande le Dr Bauder. Utilisez un miroir à main pour vérifier les endroits qui sont plus difficiles à voir, comme l'arrière des jambes. Si vous n'êtes pas certain de procéder correctement à un auto-examen, demandez à votre médecin de vous montrer comment faire.

Consultez également votre médecin. «Votre médecin devrait faire un examen de votre peau au moins une fois l'an», note Robert G. Friedman, médecin, professeur adjoint clinique de dermatologie à la Faculté de médecine de l'université de New York dans la ville de New York. Si vous avez des antécédents médicaux de cancer de peau dans votre famille (mélanome) et que vous avez des angiomes, faites examiner votre peau deux fois l'an.

Il vaut mieux être prudent. Un changement au niveau de l'angiome ne signifie pas automatiquement qu'il s'agit d'un cancer de la peau. Souvent, ce changement se produit à la suite d'une petite ecchymose. Il est toutefois prudent de faire examiner tout angiome suspect. Votre médecin l'enlèvera simplement et le fera analyser en laboratoire. Même si le test s'avérait cancéreux, l'ablation de l'angiome serait peut-être le seul traitement dont vous auriez besoin.

«Il est préférable d'appliquer une crème solaire qui contient un indice de protection 15 afin de protéger votre peau et les angiomes des rayons néfastes du soleil», suggère le Dr Welch. Il est très important d'utiliser un écran solaire si vous avez beaucoup d'angiomes sur vos jambes. Lors d'une étude menée auprès de 341 infirmières, des chercheurs ont découvert que les personnes qui avaient douze angiomes ou plus sur la partie inférieure des jambes avaient 4,2 fois plus de risques de développer un mélanome que les autres personnes.

 




   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert