accueil troubles et maladies Maux de tête, trucs et conseils
 
   



Maux de tête, trucs et conseils.

 


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque vous n'avez jamais éprouvé de maux de tête auparavant.

Lorsque vos maux de tête durent pendant plus de 72 heures ou vous empêchent de mener à bien toute activité.

Lorsque vous ressentez comme un effet d'explosion soudain dans votre tête.

Lorsque vos maux de tête sont accompagnés de problèmes de vision, de problèmes d'élocution et de coordination, de faiblesse dans l'es bras et les jambes, ou si avez de la difficulté à penser clairement.

Lorsque vous avez également de la fièvre ou le cou raide.

Lorsqu'un mal de tête apparaît dès que vous vous surmenez.

Lorsque vous vomissez, mais n'éprouvez aucune nausée.

Lorsque vos maux de tête deviennent plus fréquents et intenses.

Ce que révèlent les symptômes

Il semble parfois que rien n'est pire qu'un vilain mal de tête. Votre tête vous élance, elle craque, vous avez l'impression qu'on la compresse. C'est comme si on vous tordait la tête pour extirper de votre corps toute l'énergie.

«Les maux de tête sont incroyablement courants», déclare George H Sands, médecin, neurologue et spécialiste des troubles de la tête au Centre médical Mount Sinai dans la Ville de New York. Plus de 90 % des Américains souffrent au moins une fois dans leur vie d'un mal de tête. En fait, presque 60 % des hommes et plus de 75 % des femmes ont eu au moins un mal de tête au cours du dernier mois.

« Neuf maux de tête sur dix sont provoqués par une contraction des muscles de la tête connus sous le nom de céphalées par tension», déclare Egilius Spierings, médecin, titulaire d'un doctorat, directeur de la section des céphalées à l'hôpital pour femmes Brigham à Boston. Ces maux de tête, souvent provoqués par le stress et la fatigue, sont causés par une contraction soutenue des muscles de la tête et du cou. Les céphalées par tension apparaissent souvent en fin d'après midi, et ont comme symptôme un effet de resserrement, comme si l'on plaçait une courroie très serrée autour de la tête.



Les migraines surviennent lorsque les vaisseaux sanguins qui s trouvent dans le cuir chevelu se dilatent. Elles commencent habituellement tôt le matin et se manifestent par une douleur intense d'un côté de la tête et derrière les yeux. La douleur peut durer plusieurs heures ou même persister pendant presque trois jours. Certaines personnes atteintes de migraines aperçoivent des auras — flashes de lumière ou lignes en zigzags — pendant 15 à 30 minute; avant que le mal de tête apparaisse. Les migraines peuvent également causer de la nausée, des vomissements et une sensibilité à la lumière. Les migraines affectent moins de 7% des Nord-Américains. 65 à 75% des victimes sont des femmes.

«Les maux de tête chez les femmes sont souvent associés aux cycles menstruels», déclare Sid Gilman, médecin, professeur et directeur du Service de neurologie du Centre médical de l'université du Michigan à Ann Arbor. Les migraines sont moins courantes après la ménopause. »

Les hommes, cependant, sont plus sensibles aux céphalées en salves, type de douleur à la tête accompagnée d'une sensation de brûlure intense ou de tiraillement dans un œil ou autour de l'œil. Reconnu comme étant l'un des maux de tête les plus douloureux, ce type de céphalée peut durer plus de 2 heures, une ou deux fois par jour, pendant un mois, puis ne pas récidiver pendant six mois, voire plusieurs années », déclare le Dr Spierings.

Les maux de tête sont également un signe de rhume, de grippe, d'hypertension artérielle, d'hémorragie cérébrale, d'accident vascu-laire cérébral, de tumeur au cerveau, de méningite, de maladie de Lyme, de ténia, de glaucome, d'un abcès à une dent, ou d'un sevrage de caféine. Ils peuvent aussi être les effets indésirables de certains médicaments.

Soulagement des symptômes

Par bonheur, à peine 5 maux de tête sur 100 sont le signe d'une maladie grave sous-jacente », déclare le Dr Spierings. Pour la majorité d'entre nous, les maux de tête font partie de notre vie. Douleurs pénibles mais habituelles. Vous pouvez cependant les avoir sous votre contrôle. Voici de quelle manière.

Dormez un peu. «De nombreuses céphalées par tension sont soulagées par un sommeil profond », déclare Donald Farrell, médecin, professeur de neurologie à la Faculté de médecine de l'université de Washington à Seattle. « Mais dormir peut également causer un mal de tête si vous n'avez pas assez ou trop dormi », estime le Dr Spierings. C'est pourquoi il est important de se coucher et de se lever chaque iour à la même heure.

Cessez de grincer des dents. « Certaines personnes sont si tendues durant leur sommeil qu'elles grincent des dents et se réveillent avec des maux de tête le matin», déclare le Dr Farrell.

Alimentez votre corps. Si vous sautez des repas, vous pourrez avoir mal à la tête aussi facilement que si vous manquiez de sommeil.

«Nous ne sommes pas certains de la cause, mais il se peut que lorsque votre corps est sous-alimenté, il active la partie de votre sysl tème nerveux qui augmente la raideur des muscles de tout votre corps », déclare le Dr Spierings.

Recherchez la cause. « C'est une bonne idée pour les personnes qui souffrent fréquemment de maux de tête de penser que ce sont peut-être les aliments consommés deux à trois heures plus tôt qui provoque leur mal de tête», déclare le Dr Gilman. Les aliments les plus dangereux pour les maux de tête sont ceux contenant de la tyramine, acide connu pour provoquer les maux de tête, chez beaucoup de personnes.

Les aliments ou les boissons contenant de la tyramine ou d'autres substances provoquant des maux de tête comprennent la plupart des boissons alcoolisées, de vieux fromages, de la charcuterie, des marinades, du chocolat, les agrumes, la pizza et tout aliment contenant du glutamate monosodique. « Si vous craignez que ces aliments vous causent des maux de tête, essayez de les éliminer de votre alimentation un par un et constatez les résultats», déclare le Dr Spierings.

Éliminez le vin rouge. «La prochaine fois que l'on vous offrira du vin rouge, pensez-y à deux fois. Le vin rouge contient de nombreuses substances chimiques qui peuvent dilater les vaisseaux sanguins et causer des maux de tête», déclare le Dr Spierings.

Limitez-vous à deux tasses. Ne buvez pas de quantités excessives de café. « Si vous buvez au moins trois tasses de café par jour à votre bureau et que vous dormez plus tard le samedi, vous pourriez vous réveiller avec un mal de tête dû à l'absence de caféine dans votre organisme», déclare le Dr Sands. Pour éviter ce problème, les médecins vous suggèrent de ne pas boire plus d'une ou deux tasses de café par jour.

Éteignez vos mégots. « Fumer est mauvais pour tout le monde, et le tabac peut empirer les maux de tête. Si vous fumez, arrêtez tout de suite», déclare le Dr Sands.

Décidez vous-même de vous protéger. « Certaines personnes auront un mal de tête en s'asseyant sur la plage et en fixant la mer du regard. Je suggère à ces personnes de porter des lunettes de soleil de bonne qualité et un grand chapeau sur la tête», conseille le Dr Sands.

Bougez. «Faire de l'exercice est un traitement étonnamment efficace pour les maux de tête», déclare le Dr Gilman. «Cela peut vous sembler étrange, mais certaines personnes, en pratiquant un jeu de raquette, s'apercevront que leur mal de tête disparaîtra. Cet exercice soulage du stress et peut provoquer la production de substances naturelles appelées endorphines qui tuent la douleur, déclare le Dr Sands. Une simple marche de 30 minutes, 3fois par semaine, peut suffire pour éviter les maux de tête et améliorer votre santé. Si votre mal de tête est accompagné de fièvre, consultez un médecin et arrêtez tout exercice jusqu'à ce que vous soyez guéri », souligne ce dernier.

Ayez chaud. «Un important remède maison consiste à utiliser un coussin chauffant sur le cou et les épaules pendant 15 à 20 minutes chaque jour. C'est une très bonne façon de réduire graduellement la fréquence de vos céphalées par tension», déclare le Dr Spiering. Le coussin chauffant permet de réduire la tension de vos muscles sur le système sanguin, ce qui affecterait la circulation. «Lors d'une crise, vous pouvez pour vous soulager prendre une douche chaude ou un bain très chaud, mais rien n'est aussi efficace qu'un coussin chauffant », dit-il.

Apprenez à vous détendre. « Gérer son stress, par la rétroaction positive et le yoga par exemple, peut très bien convenir aux personnes qui souffrent de céphalées récurrentes par tension», déclare le Dr Farrell. (La rétroaction positive consiste à utiliser un appareil électronique pour apprendre à contrôler vos fonctions biologiques sur lesquelles vous n'avez habituellement pas de contrôle conscient.) «Demandez à votre médecin de vous recommander quelqu'un qui pourrait vous apprendre ces techniques de relaxation».

Visualisez le soulagement total. « La visualisation est une méthode efficace pour éliminer vos maux de tête», déclare Dennis Gersten, médecin, psychiatre à San Diego et éditeur de Atlantis : The Imagery Newsletter. Essayez ces techniques, assis ou allongé dans une position confortable, et fermez les yeux. Laissez les vagues couler sur vous. Lorsqu'elles refluent dans la mer, elles emmènent avec elles toute la tension de votre corps.

Une fois bien détendu, le Dr Gersten vous suggère d'essayer cette visualisation. Concentrez votre attention sur votre mal de tête. Imaginez que la douleur a une taille, une forme et une couleur. «Comment est-elle vraiment? Est-elle lisse ou rugueuse? Est-elle immobilisée ou se déplace-t-elle partout dans votre tête? Laissez le mal de tête se transformer en liquide.

Laissez également la douleur s'évader dans votre cou, puis dans l'une de vos épaules et jusque dans votre main pour enfin arriver au bout des doigts. Laissez alors ce liquide s'échapper de vos doigts et visualisez-le alors qu'il s'évapore dans la pièce où vous vous trouvez. Si les remèdes naturels ne donnent pas de bons résultats, il existe de nombreux médicaments sur ordonnance ou en vente libre qui peuvent soulager vos maux de tête. En voici quelques-uns.

Prenez de l'aspirine. «La plupart des gens trouvent un grand soulagement en prenant deux comprimés d'aspirine ou de paracétamol», déclare le Dr Gilman. «L'aspirine réduit l'inflammation; ces deux médicaments sont d'excellents analgésiques. »

N'oubliez pas le café. « Si vous souffrez d'un mal de tête modéré à intense, essayez d'absorber vos aspirines avec une tasse de café», suggère le Dr Spierings. La caféine du café facilitera l'absorption de l'aspirine.

Prenez des antihistaminiques. «Les antihistaminiques en vente libre qui ne contiennent pas d'analgésique pourraient soulager votre céphalée par tension si vous en prenez un ou deux comprimés toutes les 4 heures, déclare le Dr Spiering. Vous pouvez en prendre jusqu'à 300 mg par jour, mais n'excédez pas le dosage indiqué sur l'étiquette », ajoute-t-il.

« Ces antihistaminiques, pris régulièrement, favorisent la relaxation musculaire, dit le Dr Spierings. Ils sont efficaces et vous permettent d'éviter les analgésiques. Au début, ils provoqueront un peu de somnolence, mais plus vous les prendrez, plus ils deviendront efficaces contre les maux de tête; de plus, la somnolence s'atténuera. »

Respirez de l'oxygène. «L'oxygène est un outil efficace contre les céphalées en salves, et il pourrait s'avérer bénéfique aux victimes de migraines », déclare le Dr Sands. Les médecins ne savent pas vraiment pourquoi l'oxygène soulage la douleur, mais cela réduit l'alimentation sanguine vers le cerveau et a un effet positif sur les cellules cervicales. Demandez à votre médecin s'il vous recommande de respirer de l'oxygène en bouteille. Dans l'affirmative, demandez-lui une ordonnance le nom d'un fournisseur.

Est-ce le temps d'une ordonnance? Dans le cas d'une céphalée en salves ou d'une migraine, vous devrez peut-être vous faire prescrire des médicaments comme l'ergotamine, la dihydroergotamine ou le sumatripan. Demandez à votre médecin s'il vous recommande des médicaments sur ordonnance.

Attention aux analgésiques. « Rien de pire pour un mal de tête que d'utiliser un analgésique régulièrement», déclare le Dr Spierings. « Les analgésiques, que ce soit en vente libre ou sur ordonnance, ne devraient pas être utilisés plus de 2 fois par semaine dans le cas de céphalées, en particulier parce que ces médicaments réduisent votre tolérance à la douleur et augmenteront la fréquence de vos maux de tête. » Dans le cas d'un surdosage d'analgésiques, consultez votre médecin, il vous aidera à vous débarrasser de vos maux de têtes.

 

 

 




   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert