accueil troubles et maladies Perte de l ’odorat, trucs et conseils
 
   



Perte de l’odorat, trucs et conseils.

 


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque vous n'avez pas récemment souffert d'un rhume, mais que votre odorat a diminué ou qu'il a disparu.

Lorsque votre odorat est perturbé: vous percevez des odeurs étranges et nauséabondes que vous ne pouvez vous expliquer.

Vous souffrez d'un rhume ou d'une congestion nasale, et vous avez perdu l'odorat depuis plus d'une semaine.

Lorsque la perte de l'odorat survient après un accident ou une blessure à la tête.

Lorsque vous perdez l'odorat à chaque saison de l'année.

Ce que révèlent les symptômes

Vous souvenez-vous que votre mère vous pinçait le nez quand vous étiez enfant pour vous faire avaler des médicaments ? Il y a de fortes chances que votre instinct vous ait permis de reconnaître la relation qui existe entre l'odorat et le goût. Lorsque vos aliments préférés perdaient de leur saveur, c'était généralement parce qu'ils dégageaient une odeur moins agréable.

Toute infection ou inflammation qui cause l'enflure des muqueuses du nez empêche les molécules porteuses d'odeurs d'atteindre les récepteurs à l'intérieur de votre nez. Les rhumes, les allergies, les infections des voies respiratoires supérieures, une infection bactérienne des sinus ou des polypes nasaux peuvent tous entraver les voies aériennes et inhiber l'odorat.


Comme les nerfs qui transportent les messages au cerveau sont très petits et très délicats, un coup sur la tête peut les perturber terriblement. (C'est étrange, mais il semble qu'un coup sur le nez crée moins de dommages qu'un coup sur la tête. C'est peut-être parce que le cartilage du nez absorbe le choc avant que ce dernier n'atteigne les nerfs olfactifs.)

Une exposition chronique à des polluants ou à des agents chimiques toxiques, notamment les acides, la formaldéhyde et surtout la fumée de cigarette, pourrait provoquer une perte progressive de l'odorat.

Les médicaments pour soigner la thyroïde, les convulsions et certaines tumeurs peuvent également affecter l'odorat. De plus, les troubles associés à la démence, comme la maladie d'Alzheimer et de Parkinson, pourraient avoir le même effet. Cependant, la perte de l'odorat n'est pas toujours un signe que vous allez souffrir de ces maladies.

Le vieillissement est une autre cause de la perte de l'odorat.

Soulagement des symptômes

Ne plus sentir, et peut-être même ne plus pouvoir goûter vos aliments préférés, n'est pas la seule raison de vous inquiéter. Les odeurs permettent souvent de se protéger contre le danger. Si vous ne pouvez plus sentir, vous ne pourrez pas différencier les aliments avariés de ceux qui ne le sont pas. Vous ne sentirez pas non plus les émanations de gaz provenant de la chaudière ou d'un poêle, ni la fumée qui pourrait causer un incendie.

La perte de l'odorat est ennuyeuse et, dans certains cas, dangereuse. Par bonheur, elle est réversible dans plusieurs cas.

Reposez-vous et attendez. «Vous pourriez perdre votre odorat une journée ou deux à la suite d'un rhume. Dans la plupart des cas, cependant, l'odorat revient à la normale en deux ou trois jours environ, déclare William H. Friedman, médecin, oto-rhino-laryngologiste, chirurgien plasticien du visage et directeur de l'Institut Park Central à St. Louis. Et, dans l'intervalle, assurez vous de dormir beaucoup.

«Il faut habituellement trois bonnes nuits de sommeil pour guérir un rhume», déclare-t-il. Transpirez. Si l'odorat a disparu à la suite d'un congestionnement nasal causé par un rhume ou une allergie, des exercices modérés ou un bain chaud qui vous feront transpirer pourraient s'avérer bénéfiques. «La transpiration aidera votre nez à se dégager», explique le Dr Friedman.

Réduisez l'inflammation. «Demandez à votre médecin si votre perte de l'odorat provient d'une inflammation», suggère Richard Doty, titulaire d'un doctorat, directeur du Centre de l'odorat et du goût à la Faculté de médecine de l'université de la Pennsylvanie à Philadelphie. Une infection des voies respiratoires supérieures pourrait en être la cause. Votre médecin pourrait vous prescrire des corticostéroïdes ou vous conseiller certains suppléments qui contiennent des vitamines antioxydantes comme la C, la E et le bêta-carotène.

Armez-vous contre les allergies. « Si vous perdez régulièrement le sens de l'odorat durant la saison des allergies, vous devriez consulter un allergologue, déclare Jordan S. Josephson, médecin, oto-rhino-laryngologiste à Brooklyn. Pendant un jour ou deux, les antihistami-niques en vente libre sont assez efficaces, ajoute-t-il. Mais si le problème persiste pendant deux semaines, l'allergologue pourrait vous recommander des pulvérisateurs nasaux stéroïdes ou un décon­gestionnant sur ordonnance. »

Dégagez vos sinus. « Lorsqu'une infection des sinus bloque l'odorat, le médecin pourra vous traiter pendant une ou deux semaines à l'aide d'antibiotiques et d'un décongestionnant sur ordonnance, déclare le Dr Josephson. Evitez toutefois une combinaison d'antihistaminiques et de décongestionnants. Si la sinusite ne disparaît pas en moins de 2 semaines, votre médecin pourra vous prescrire des antibiotiques à plus long terme. Dans des cas très graves, les tissus des sinus infectés devront être enlevés à l'aide d'un petit télescope à fibre optique qu'on appelle endoscope», explique-t-il.

Débarrassez-vous des polypes. Les polypes nasaux peuvent se manifester par l'apparition de petites irrégularités à la surface des muqueuses du nez ou de vésicules plus importantes», déclare le Dr Friedman. Dépistés dès le début, les polypes peuvent être soignés au moyen de stéroïdes. « L'utilisation de ces médicaments est controversée à cause de leur abus, mais ils font des miracles, dit-il. Les médicaments peuvent faire disparaître les polypes quand on les traite dès le début. »

On peut également traiter les polypes au moyen d'antibiotiques, de décongestionnants et d'antihistaminiques, ajoute-t-il. Si le test dépiste de nombreux polypes, on devra avoir recours à une intervention chirurgicale.

Cessez de fumer. « La cigarette cause des dommages à long terme à l'odorat et ces dommages sont réversibles, en partie seulement, si vous cessez de fumer», déclare le Dr Doty. Ce médecin a effectué des études qui montrent que l'amélioration est lente mais certaine.

Portez un masque. Si votre travail ou votre passe-temps vous expose à des agents chimiques ou à beaucoup de poussière, portez un masque », déclare le Dr Josephson. Vous trouverez cet article dans une quincaillerie. Si vous portez un masque, votre sens de l'odorat subira moins de dommages.

Attention à vos médicaments. «Si vous prenez des médicaments pour soigner la thyroïde, demandez à votre médecin si un autre médicament perturberait moins votre odorat», suggère le Dr Doty.

Traitez la tumeur. « La plupart des tumeurs responsables de la perte de l'odorat sont bénignes, déclare le Dr Friedman. Selon le type de tumeur, le traitement pourra inclure une combinaison de chirurgie, de radiothérapie ou de chimiothérapie. Le pronostic est habituellement favorable», dit-il.

De bonnes nouvelles

Si, en vieillissant, votre nez est devenu plus sensible, voici quelques conseils importants de Donald Leopold, médecin, oto-rhino-laryngologiste au Centre médical Francis Scott Key de l'université Johns Hopkins à Baltimore.

Installez des détecteurs de fumée. « Si votre odorat a disparu, vous ne réaliserez pas qu'il y a un incendie, déclare le Dr Leopold. Assurez-vous que votre maison est munie de détecteurs de fumée puissants qui fonctionnent bien.

Servez-vous du nez des autres. «Ayez toujours une bonne hygiène personnelle, que vous en sentiez le besoin ou non. Demandez à un ami de vous dire si vous dégagez une odeur, par exemple. Si vous portez un parfum, n'en mettez jamais plus d'une goutte ou deux.

Gardez des notes sur votre réfrigérateur. « Sans odorat, vous ne détecterez pas un lait tourné ou une viande avariée. Si vous vivez avec quelqu'un, donnez-lui la tâche de surveiller la fraîcheur des aliments dans le réfrigérateur. Si vous vivez seul, placez sur chaque aliment une étiquette avec sa date d'achat dessus.

 




   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert