accueil troubles et maladies Les picotements, trucs et conseils
 
   



Les picotements, trucs et conseils.

   


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Si vous éprouvez des picotements qui augmentent fortement lorsque vous vous asseyez, que vous toussez ou que vous éternuez.

Tout picotement inexpliqué qui affecte un côté complet du corps ou qui est accompagné de faiblesse musculaire doit être immédiatement signalé à votre médecin.

Ce que révèlent les symptômes

Dans la plupart des cas, le picotement est inoffensif. Il se produit habituellement après vous être pincé un nerf ou avoir mis trop de pression sur une artère et avoir ainsi réduit l'écoulement sanguin dans le bras ou la jambe, ce qui l'engourdit. Lorsque vous changez de position et que vous soulagez la pression, le picotement disparaît rapidement.

Cependant, le picotement peut également être un symptôme d'un grand nombre de problèmes, notamment l'anxiété, une hernie discale, une mauvaise circulation sanguine, le diabète, une maladie cardiaque, un accident vasculaire cérébral, l'arthrite, la sclérose en plaques, le syndrome du canal carpien ou une tumeur.

Soulagement des symptômes

Le picotement qui survient sans cause apparente devrait être signalé immédiatement au médecin», déclare Sean Grady, médecin, neurochirurgien au Centre des sciences de la santé de l'université de Washington à Seattle.

Si votre médecin soupçonne que le picotement est un symptôme de maladie, il vous fera sûrement subir des examens physiques et neurologiques complets. Il fera également des prélèvements sanguins afin de déterminer si le diabète est en cause.


Si, cependant, votre bras ou votre jambe s'est engourdi, suivez les conseils suivants qui s'avéreront très efficaces.

Donnez-vous un massage. «Masser les muscles de la partie qui picote active habituellement la circulation sanguine ou réduit la pression d'un nerf coincé. Cela fait disparaître le picotement assez rapidement », assure le Dr Grady.

Ne restez pas assis. En bougeant le bras ou la jambe engourdi, vous favoriserez la circulation sanguine à l'endroit même, ce qui fera disparaître le picotement. En marchant ou en changeant de position fréquemment, vous préviendrez ainsi tout picotement. « En bougeant, il est peu probable que vous coinciez un nerf ou une artère», dit le EF Grady.

Oubliez les vêtements serrés. Certaines personnes qui portent des pantalons serrés ou des ceintures pourraient éprouver des picotements aux cuisses. «Défaites votre ceinture, portez des bretelles, achetez de nouveaux pantalons ou, mieux encore, perdez du poids si nécessaire», recommande le Dr Grady.

Redressez-vous. «L'une des raisons probables du picotement pourrait provenir d'un problème discal dans le cou ou dans le dos. En voûtant le dos, vous pourriez irriter un nerf à proximité d'un disque intervertébral», conseille Stephen Mandel, médecin, professeur clinique de neurologie au Collège médical Jefferson et médecin traitant à l'Hôpital universitaire Thomas Jefferson. « Comprenez l'importance d'une bonne posture : tenez-vous droit et ne vous affalez pas dans les fauteuils.»

 

 




   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert