accueil troubles et maladies Problèmes d'allaitement, trucs et conseils
 
   



Problèmes d'allaitement, trucs et conseils.

 


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque vos seins sont rouges, brûlants et endoloris pendant 24 heures, que vous avez de la fièvre et des frissons, et que vous vous sentez courbatue comme si vous aviez la grippe.

Lorsque vous ne produisez pas de lait une semaine après avoir accouché.

Ce que révèlent les symptômes

L'allaitement du bébé n'est pas toujours facile, surtout les premières semaines après la naissance. « L'allaitement exige des femmes certaines qualités qu'elles ont traditionnellement appris de leur mère, déclare Bruce Lawrence, médecin, professeur de pédiatrie, d'obstétrique et de gynécologie à la Faculté de médecine de l'université de Rochester dans l'État de New York. De nos jours, beaucoup de femmes n'ont pas la chance de voir des femmes allaiter leur bébé avant d'avoir à le faire elles-mêmes. »

Le résultat: une mère pourrait ne pas savoir comment placer son bébé sur son sein. Si la mère met son bébé sous un mauvais angle, il ne tétera pas correctement ses mamelons et cela la fera souffrir. Tant que la mère ne comprendra pas les besoins de son bébé, de même que les siens, elle ne pourra pas vider ses seins suffisamment durant chaque allaitement.

«Ce phénomène d'allaitement peut provoquer un refoulement du lait et causer un engorgement et de la douleur aux mamelons, déclare le Dr Lawrence. Les canaux galactophores peuvent également se bloquer si le sein est engorgé. Un canal bloqué peut devenir infecté, affection connue sous le nom de mastite. Une mastite se manifeste par une grosseur rouge, dure et sensible dans un sein, et elle est accompagnée de fièvre et de courbatures comme lors d'une grippe.



De mauvaises techniques d'allaitement ne sont pas la seule cause des problèmes. Le stress et la fatigue peuvent également perturber l'écoulement du lait.

Soulagement des symptômes

La plupart des problèmes d'allaitement se soulagent facilement avec un peu de savoir-faire.

Essayez les pommades. « Une pommade pour le sein en vente libre permet de soulager les irritations et les crevasses sans causer de danger pour l'enfant», déclare Betty Crase, directeur de l'information scientifique de l'Association internationale La Lèche à Chicago.

Réchauffez-vos seins. «Si vos seins sont engorgés et endoloris, il pourrait s'agir d'un blocage du canal galactophore. Vous pouvez résoudre ce problème en immergeant vos seins dans un bassin d'eau chaude pendant 5 minutes », déclare le Dr Lawrence. Ou encore, couvrez vos seins d'un linge mouillé à l'eau tiède afin de favoriser l'écoulement du lait.

Portez un bon soutien-gorge. «Un soutien-gorge qui mettrait une pression sur les canaux galactophores et qui perturberait l'écoulement pourrait provoquer un engorgement et possiblement une infection, déclare Karen Ogle, médecin, professeur adjoint de médecine familiale à l'université d État du Michigan à Lansing. Vérifiez l'ajustement de votre soutien-gorge et essayez de ne pas dormir sur votre estomac pendant trop longtemps », ajoute-t-elle.

Utilisez votre propre lait. «Soulagez et renforcez les mamelons endoloris entre les allaitements en appliquant une mince couche de votre propre lait et en les laissant sécher à l'air. Le lait maternel a des propriétés thérapeutiques», déclare le Dr Lawrence. Afin d accélérer l'assèchement, utilisez un sèche-cheveux à faible vitesse.

Reposez-vous et détendez-vous. «Le repos et la relaxation sont absolument essentiels pour permettre un bon écoulement du lait, déclare le Dr Lawrence. Vous devez bâtir votre résistance et éliminer les sources de stress. Laissez quelqu'un d'autre réconforter le bébé de temps à autre. Laissez le papa s'amuser avec son nouveau-né .

Facilitez-vous la vie. Lorsque le bébé a terminé de se nourrir, insérez votre doigt dans le coin de sa bouche. Vous pourrez ainsi faire cesser la succion et vous préviendrez l'endolorissement.

Faites confiance à votre bébé. «'Une journée ou deux après l'accouchement, votre lait s'accumulera naturellement dans vos seins, remplaçant les sécrétions jaunâtres initiales. En règle générale, allaitez des deux seins pendant une tété et laissez votre bébé sucer autant qu'il le veut. N'ayez pas peur de ne pas assez le nourrir, déclare le Dr Lawrence.

L'inquiétude peut réduire la quantité du lait. L'allaitement est un phénomène naturel. Le sein fournit ce que le bébé veut prendre. Si vous lavez plus de six couches par jour durant les premières semaines et que le bébé prend du poids, c'est que vous produisez assez de lait. »

Placez-vous de côté. «Changer de position en allaitant, s'allonger sur le côté en plaçant le bébé sur le lit par exemple, permet de distribuer la pression sur les mamelons et soulage l'endolorissement», déclare Betty Crase.

 

 

 




   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert