accueil troubles et maladies Respiration rapide (hyperventilation), trucs et conseils
 
   



Respiration rapide (hyperventilation), trucs et conseils.

 


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque la respiration rapide arrive de façon soudaine. Elle est grave, et il n'y a aucun engourdissement ni picotement autour de votre bouche ou de vos mains. (Un tel engourdissement et picotement sont des symptômes d'hyperventilation, mais sans gravité).

Lorsque vous souffrez d'une respiration courte et de douleurs dans votre poitrine, ou que vos pieds ou vos jambes sont enflés.

Lorsqu'une hyperventilation récurrente n'est pas causée par des efforts physiques.

Ce que révèlent les symptômes

Si vous traversez la ligne d'arrivée après une course de 500 mètres, et que vous êtes essouflé, c'est que vous demandez beaucoup à votre corps qui a besoin davantage d'oxygène.

Mais si, affalé sur le sofa du salon à regarder la télévision, vous commencez à haleter comme un chien en plein mois d'août, vous devriez vous inquiéter de votre manque d'air.

«La plupart des personnes respirent 8 à 15 fois par minute au repos », déclare Henry Gong, Jr., médecin, professeur de médecine de la Section de médecine pulmonaire du Centre médical de l'université de la Californie à Los Angeles, qui souligne que l'hyperventilation peut grimper ou descendre selon le niveau de leur forme physique, de leurs émotions et du degré de stress qu'ils sont en train de vivre.



Le stress est peut-être la cause la plus courante des graves problèmes aux poumons. Les personnes qui passent leurs journées à se sentir nerveuses et tendues ont plus tendance à souffrir de crises de respiration rapide (que les médecins appellent l'hyperventilation).

Et dès que vous commencez à respirer trop rapidement, la sensation ne fait que croître. Cette respiration rapide perturbe l'équilibre des gaz sanguins de l'organisme, engourdissant la bouche et les mains, et privant le cerveau d'oxygène.

Une alerte jaune devient une alerte rouge, et les émotions se multiplient: vous avez ce qu'on appelle une crise de panique et vous respirez encore plus vite. Par chance, cela ne cause aucun dommage physique. Mais le coût des émotions est très élevé: perturbation et frayeur de l'attaque, anxiété ajoutée et nervosité devant la peur d'avoir d'autres crises de panique.

Une respiration rapide n'est pas toujours causée par les émotions. Parfois sa cause est physique; un problème dans vos poumons par exemple. «L'asthme, la bronchite chronique, l'emphysème, la pneumonie, la tuberculose ou toute chose qui affecte les poumons peut provoquer l'hyperventilation», déclare Mark J. Rumbak, médecin professeur adjoint de médecine pulmonaire au Collèege de médecine de l'université de la Floride du Sud à Tampa.

La respiration rapide est parfois un symptôme de désordres nerveux de l'organisme et d'affections au cerveau qui perturbe la transmission des messages jusqu'aux poumons.

La respiration rapide peut également signifier que vous devriez consulter votre médecin sans tarder. Accompagnée de douleurs à la poitrine, l'hyperventilation est un signe précurseur de crise cardiaque et d'autres anomalies cardiaques graves.

Soulagement des symptômes

Seul un médecin devrait soigner un problème pulmonaire grave. Mais l'hyperventilation, même si elle semble intense quand elle se produit, peut être traitée à la maison. Voici trois manières de convaincre vos poumons de se calmer.

Placez-la dans un sac. « Respirer dans un sac en papier afin d'équilibrer les gaz sanguins est le traitement immédiat habituel pour soigner l'hyperventilation», déclare le Dr Rumbak. Voici la technique: ouvrez d'une main un sac en papier; de l'autre, introduisez un doigt dans l'ouverture pour créer un petit trou,- maintenant retirez votre doigt, portez le sac à votre bouche, et respirez lentement et régulièrement pendant quatre ou cinq minutes, en inspirant l'air que vous expirez dans le sac. Consultez votre médecin sans tarder si le problème ne disparaît pas », déclare le Dr Rumbak.

Surveillez votre niveau de stress. Vous pouvez peut-être contenir votre hyperventilation à l'aide d'un sac en papier. Sachez cependant que le stress joue un rôle déterminant dans ce symptôme. « Faire des exercices de respiration est l'une des bonnes façons de maîtriser son stress», déclare le Dr Gong.

De nombreux spécialistes recommandent la respiration « à partir du diaphragme », laquelle vous aidera à mieux vous détendre. Coici comment : asseyez-vous bien droit sur une chaise ou étendu à plat sur le sol. Placez une paume de main sur votre poitrine et l'autre sur votre abdomen. Inspirez maintenant par le nez en comptant jusqu'à cinq lentement.

Vous sentirez que votre main suit le mouvement de l'abdomen vers l'extérieur de votre poitrine. Puis, expirez par le nez en comptant lentement jusqu'à cinq. Répétez la respiration profonde trois fois, reposez-vous un instant, puis répétez-la encore trois fois.

Si votre respiration profonde et vos crises de panique sont fréquentes, envisagez de consulter un médecin ou un psychologue en guise d'aide.

Utilisez le spiromètre de pointe. Les personnes atteintes d'asthme différencient aisément l'hyperventilation d'une crise d'asthme grave (et ces crises d'asthme peuvent tuer). Inutile de dire que cela cause davantage d'anxiété au point de pousser un asthmatique souffrant d'hyperventilation sur le bord d'une attaque de panique. C'est pourquoi Susan R. Wynn, médecin, allergologue en pratique privée pour le compte de Allergy and Asthma Associates, au Texas, suggère que les asthmatiques utilisent un appareil appelé un spiromètre de pointe.

Cet appareil mesure la puissance des expirations. Si le spiromètre indique un taux sous la normale, vous souffrez peut-être de respiration rapide. Si le spiromètre indique moins que votre maximum normal, vous êtes en train de faire une crise d'asthme. « Les personnes trouvent cela rassurant de savoir si c'est ce qui les trouble vraiment», déclare le Dr Wynn. (Vous pouvez acheter un spiromètre dans un magasin de fournitures médicales ou demandez à votre médecin de vous en commander un.)

 




   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert