accueil troubles et maladies Rétention d'eau, trucs et conseils
 
   



Rétention d'eau, trucs et conseils.

   


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque l'enflure des mains ou des pieds, ou encore de l'abdomen persiste depuis une semaine et votre peau reste marquée quand vous appuyez dessus.

Lorsque vous êtes enceinte et que vos jambes ou une autre partie de votre corps se mettent à enfler. Consultez alors votre médecin sans tarder.

Ce que révèlent les symptômes

Vos doigts sont si bouffis que vous avez besoin de savon pour enlever vos bagues. Vos jambes sont si enflées que vos chaussettes laissent une marque rosée autour de vos mollets. Vos fermetures éclair ne peuvent bouger, et les boutons de vos vêtements sautent l'un après l'autre.

Voici quelques indices qui prouvent que votre corps retient plus d'eau que d'habitude, symptôme que les médecins appellent œdème.

En temps normal, les cellules du corps baignent dans l'eau. L'eau se trouve à la fois à l'intérieur et à l'extérieur des cellules et elle est régularisée par les hormones, le sel et les reins.

Lorsque l'organisme absorbe une trop grande quantité de sel — si vous consommez des aliments très salés, par exemple — le sang devient plus salé et de l'eau est prélevée de vos cellules pour le diluer. La soif vous pousse également à boire davantage d'eau.


«Les stéroïdes semblent causer une rétention d'eau sans raison apparente, déclare Charles Tifft, médecin, professeur adjoint de médecine à la Faculté de médecine de l'université de Boston. Le gonflement est intermittent, dit-il. Il peut être dû aux fluctuations des hormones. Il touche aussi bien les hommes que les femmes. Chez les femmes, la rétention d'eau survient généralement un peu avant ou pendant leurs règles.

Durant cette période, le surcroît d'œstrogènes déclenche chez elles la production d'aldostérone, hormone qui pousse les reins à retenir l'eau qui généralement s'accumule dans les seins et l'abdomen.

Certaines femmes prennent plusieurs kilos à ce moment-là. D'autres subissent un changement dans la distribution aqueuse de leur corps, mais elles ne grossissent pas. Cependant, elle se sentent plus à l'étroit dans leurs vêtements.

La rétention d'eau est un phénomène qui se produit souvent après la ménopause chez les femmes qui suivent un traitement d'hormonothérapie substitutive.

À la fin de leur grossesse, de nombreuses femmes trouvent que leurs jambes ressemblent à de gros ballons d'eau. C'est parce que leur abdomen élargi presse sur la veine qui renvoie les liquides au cœur. Ces liquides se déversent alors dans leurs jambes.

Dans certains cas, la rétention d'eau signale un problème de santé plus grave. Vous pourriez souffrir d'une affection au cœur, aux reins, au foie ou à la thyroïde si votre peau reste bouffie ou que vos doigts y laissent une marque.

Soulagement des symptômes

Si vous vous sentez souvent gonflé, les conseils suivants peuvent vous soulager.

Évitez les frites et les saucissons. «Trop de sel dans votre sang peut engorger d'eau les tissus. Réduire votre consommation de sel serait donc judicieux», déclare le Dr Tifft. En plus d'éviter les frites salées, les saucissons et les aliments tout préparés, réduisez votre consommation d'aliments qui contiennent du sel comme les assaisonnements à salade, les céréales et les soupes en boîte. Sachez lire les étiquettes.

Laissez vos pieds vous guider. «La marche, la bicyclette et le tennis, voilà des activités qui permettent d'éliminer l'eau et les autres liquides qui s'accumulent dans vos jambes et vos chevilles», selon Susan Lark, médecin, directeur du Centre de ménopause et de syndrome prémenstruel à Los Altos, en Californie.

Ne mettez pas de poids sur vos jambes. «Si vous avez les mollets enflés, surélevez vos jambes quelques minutes chaque jour, déclare le Dr Lark. Étendez-vous sur le sol le dos contre le mur, les jambes élevées, les fesses et les hanches collées contre le mue le plus possible mur. Vos jambes devraient toucher le mur et écartées en forme de V. Respirez bien. Gardez la position cinq minutes. Si vous êtes enceinte, étendez-vous sur le côté, les pieds posés sur des oreillers.

Attention aux médicaments. « Donnez à votre médecin une liste de tous les médicaments sur ordonnance et en vente libre que vous prenez. Demandez-lui s'il serait approprié d'y apporter quelque changement. Passer à une dose plus faible d'oestrogène dans votre hormonothérapie substitutive pourrait réduire par exemple la rétention d'eau», dit le Dr Lark. Si vous prenez des stéroïdes, n'oubliez pas de souligner votre problème de rétention d'eau au médecin.

Approfondissez vos indices. « Si vous continuez à souffrir d'enflure générale malgré ces mesures, vous devrez peut-être faire vérifier votre pression artérielle et passer des examens du rein et du foie, déclare le Dr Tiff t. Si les examens révèlent un cas d'hypertension, il vous faudra prendre des diurétiques. Ce type de médicaments oblige les reins à évacuer l'eau et le sel de vos tissus dans l'urine, réduisant ainsi la masse sanguine et faisant baisser la pression.

Au début, les diurétiques peuvent faire perdre facilement près d'un kilo ou plus de liquide chaque jour, mais cet effet s'atténue avec le temps. « Les diurétiques ne sont pas des «outils temporaires de perte de poids», déclare le Dr Tifft. Non seulement engendrent-ils des effets indésirables importants, ils doivent être prescrits diligemment et doivent d'être surveillés de près. »

Dans le cas de gonflement prémenstruel

Si la rétention d'eau vous tourmente chaque mois, voici quelques suggestions qui s'avérer utiles.

Oubliez les diurétiques achetés en pharmacie. Certains médicaments en vente libre soulagent les douleurs menstruelles et permettent également d'éliminer la rétention d'eau qui se manifeste pendant les règles. « Plusieurs de ces produits contiennent de la caféine et peuvent agir comme un diurétique, déclare Candace Brown, médecin, professeur adjoint de pharmacie et de psychiatrie à l'université du Tennessee à Memphis.

L'inconvénient de la caféine est qu'elle peut provoquer de la douleur à la poitrine et de la sensibilité. Elle peut aussi vous rendre très irritable», déclare le Dr Brown.

Buvez des tisanes de thé. «Les tisanes de persil peuvent vous permettre d'éliminer l'excès d'eau sans aucun effet indésirable ni sans douleur», souligne le Dr Lark. Vous pouvez vous procurer des tisanes qui agiront comme diurétique dans la plupart des magasins de produits naturels.

Vérifiez votre vitamine B-6. « Prendre plus de 250 mg de vitamine B-6 par jour permet de réduire la rétention d'eau prémenstruelle», déclare le Dr Clark. Ce nutriment réduit également l'accumulation de fluides que cause l'hormonothérapie substitutive durant la ménopause. En fortes doses, la vitamine B-6 peut être toxique et ne devrait être prise que sous la surveillance d'un médecin. Demandez à votre médecin s'il vous recommande cette vitamine.

Passez au calcium. Des recherches à l'hôpital métropolitain de New York ont trouvé qu'un supplément de calcium quotidien soulage la rétention d'eau prémenstruelle chez 75 % des femmes qui le prennent. « Il vous faut prendre 500 mg de comprimés à croquer deux fois par jour au petit déjeuner et au dîner», déclare Susan Thys-Jacobs, médecin, professeur adjoint de médecine à l'hôpital Mount Sinai à New York. Demandez à votre médecin s'il vous recommande ces suppléments.

 

 




   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert