accueil troubles et maladies Rougeurs, trucs et conseils
 
   



Rougeurs, trucs et conseils.

   


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque les rougeurs récidivent.

Lorsqu'en vous exposant au soleil, vous éprouvez des crampes musculaires.

Lorsque vous vous sentez étourdi, que vous avez de la fièvre ou que vous avez des frissons intenses.

Ce que révèlent les symptômes

Vous souvenez-vous de la première fois ou vous êtes devenu écarlate? Vous avez senti la chaleur vous monter aux joues et votre meilleur ami a informé toute la cafétéria que vous étiez aussi rouge qu'une betterave.

Et bien! Les mêmes sentiments qui vous faisaient rougir dans votre adolescence peuvent surgir à l'âge adulte. Le stress, la gêne ou l'anxiété peuvent entraîner une hausse soudaine de la température que le corps essaie de réduire en dilatant tous les vaisseaux sanguins à la surface de la peau. Le résultat, vous rougissez.

«Il est tout à fait normal d'avoir des rougeurs après des exercices ou des rapports sexuels», déclarent les médecins. Les personnes qui ont trop bu ou qui ont mangé des mets trop épicés ou assaisonnés de glutamate de monosodium rougissent également.

«Les femmes ont davantage de raisons de rougir. Durant la grossesse, le changement hormonal de l'organisme et l'augmentation du volume sanguin peuvent provoquer des rougeurs occasionnelles. Tard dans la vie, durant la ménopause, l'œstrogène en baisse peut se manifester sous forme de bouffées de chaleur qui comprennent des épisodes de rougeur intense», déclare John E. Midling, médecin, directeur du Service de médecine familiale et communautaire au Collège médical du Wisconsin à Milwaukee.



Toute affection reliée à une hausse de la température corporelle peut produire des rougeurs. La fièvre causée par une infection, une exposition au soleil, un coup de soleil ou la déshydratation peuvent provoquer une hausse de votre thermostat interne.

«De plus, les rougeurs peuvent se manifester dans le cas de toute maladie chronique qui affecte la circulation, depuis le diabète jusqu'aux problèmes cardiaques», déclarent les médecins. Une hyper-thyroïdie peut avoir le même effet.

Certains médicaments, surtout ceux qui sont prescrits contre l'hypertension artérielle, ou les taux de cholestérol élevés peuvent entraîner des rougeurs. Enfin, les rougeurs sont aussi une réaction courante à de fortes doses de la vitamine B niacine prise sous forme d'acide nicotinique.

Soulagement des symptômes

Si vous rougissiez légèrement ou que vous deveniez écarlate, voici quelques conseils.

Faites attention à ce que vous mangez. « L'alcool, les épices forts et le glutamate de monosodium sont les principales causes alimentaires de rougeurs», déclare Robert Wesselhœft III, médecin, directeur de médecine familiale à la Faculté de médecine de l'université Tufts à Boston. «Évitez les cocktails, oubliez le gingembre et lisez les étiquettes des produits pour trouver toute trace de glutamate de mono-sodium dans les aliments préparés », suggère-t-il.

Évaluez votre taux d'oestrogène. «Si vous approchez l'âge de la ménopause, demandez à votre médecin de tester votre taux d'œstrogène », suggère Oliver Cooper, médecin, professeur de médecine communautaire et familiale au Centre de sciences de la santé du Collège de médecine de l'université A&Mà Collège Station au Texas. Demandez-lui si vous êtes une bonne candidate pour l'hormono-thérapie substitutive, qui peut neutraliser les changements hormo­naux et interrompre les rougeurs.

Éloignez-vous de la chaleur. «Voici comment maîtriser un coup de chaleur», déclare Harry Greene, médecin, directeur de médecine générale au Collège de médecine de l'université de l'Arizona à Tucson. «Placez-vous à l'ombre et rafraîchissez-vous à l'aide d'un éventail ou d'eau fraîche. «Vous pouvez boire des liquides froids, mais allez-y lentement. Une trop grande quantité pourrait vous faire vomir », déclare-t-il.

Réévaluez vos médicaments. «Il serait sage de réévaluer avec votre médecin, tous les médicaments sur ordonnance ou en vente libre que vous prenez», déclare le Dr Greene. Les médicaments pourraient provoquer des rougeurs comme effet indésirable.

«Si vous prenez de la myasine pour maîtriser votre taux élevé de cholestérol, ou pour toute autre raison, votre médecin pourrait vous suggérer de prendre une aspirine une heure avant de prendre le supplément", déclare le Dr Greene. L'aspirine neutralisera la production des prostaglandines, hormones qui contribuent aux rougeurs.

Consultez votre médecin. «Il existe plusieurs causes de récidive des rougeurs. Votre médecin pourrait vous prescrire un traitement médical approprié. Dans le cas d'une hyperthyroïdie, par exemple, votre médecin vous prescrirait des médicaments qui ralentiraient la production des hormones.

 

 




   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert