accueil troubles et maladies Saignement post-ménopausique, trucs et conseils
 
   



Saignement post-ménopausique, trucs et conseils.

   


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque vous remarquez des saignements après votre ménopause, qu'ils soient légers ou abondants.

Lorsque vous suivez un traitement d'hormonothérapie substitutive et que les saignements se manifestent durant une période autre que celle indiquée par votre médecin.

Ce que révèlent les symptômes

Même si parler de la ménopause est chose courante de nos jours, de nombreuses femmes se souviennent encore du temps où l'on parlait à voix basse de ce changement de la vie. Les femmes d'aujourd'hui en pleine ménopause s'exclameraient sûrement: Eh bien, quoi! les changements font partie de la vie! "

L'un des changements qui survient dans votre corps avec la ménopause est la fin des règles (mensuelles). Cela ne veut pas dire cependant que les règles cessent brusquement. Il est courant pour les femmes en période de ménopause d'avoir des cycles menstruels irréguliers pendant bon nombre d'années", déclare Brian Walsh, médecin, professeur adjoint d'obstétrique, de gynécologie et de biologie de la reproduction à la Faculté de médecine de l'université Harvard, et directeur de l'Unité de la ménopause à l'hôpital pour femmes Brigham à Boston.


Les saignements après la ménopause peuvent être causés par de nombreux facteurs. Des taux réduits d'œstrogène peuvent avoir aminci les muqueuses du vagin, ce qui les rend plus sensibles au saignement", déclare le Dr Walsh. "Des grosseurs dans l'utérus peuvent également provoquer des saignements, et certains saignements post-ménopausiques peuvent même provenir de la vessie ou du rectum", ajoute-t-il.

Vous craignez peut-être que ce saignement soit un signe de cancer.

Cela peut arriver, mais dites-vous bien que les taux de guérison d'un cancer utérin sont très élevés, surtout si leur dépistage est précoce", ajoute le Dr Walsh. Comme le saignement est un signe précurseur de cancer, les chances de guérison sont possibles dans 95 % des cas.

Soulagement des symptômes

Il existe heureusement un grand nombre de mesures pour traiter les saignements post-ménopausiques. Les polypes et les fibromes de l'utérus peuvent être enlevés au moyen de techniques micro-chirurgicales; les infections peuvent être traitées au moyen d'antibiotiques, et l'œstrogène peut favoriser la guérison des tissus du vagin", déclare le Dr Walsh.

Tenez un agenda. Dans le cas d'hormonothérapie substitutive, nous vous conseillons de garder des notes sur votre cycle menstruel et de consulter votre médecin tous les 6 à 12 mois", déclare Veronica Ravnikar, médecin, professeur d'obstétrique et de gynécologie, et directeur du service de stérilité et de reproduction endocrine au Centre médical de l'université du Massachusetts, à Boston. Demandez à votre médecin de vous expliquer à quel genre de saignement vous attendre", déclare-t-elle.

Les dispositifs de protection. Si vos tests de Papanicolaou, faits régulièrement, indiquent que vous souffrez de dysplasie, vous pouvez vous protéger d'une exposition ultérieure au virus responsable en protégeant le col de l'utérus au moyen d'un diaphragme, ou en utilisant un condom durant les rapports sexuels.

La dysplasie, augmentation de l'activité cellulaire dans le col, peut dégénérer en cancer si on ne la traite pas. Elle peut être guérie au moyen de cryochirurgie ou d'une excision du col de l'utérus. On doit aussi la suivre régulièrement en faisant un examen approfondi des frottis vaginaux.

Cessez de fumer. Vous garderez votre col en bonne santé en cessant de fumer. Diverses études ont démontré qu'il y a un lien entre la cigarette et le cancer du col de l'utérus.

 




   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert