accueil troubles et maladies Selles sanglantes, trucs et conseils
 
   



Selles sanglantes, trucs et conseils.

   


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Consultez votre médecin dès que vous découvrez du sang dans vos selles.

Ce que révèlent les symptômes

Si vous avez mangé du piment rouge la veille, il y a de fortes chances pour qi'il apparaisse tout aussi rouge dans vos selles,.même après avoir été digéré dans votre système digestif.

Mais, dans la plupart des cas, lorsque vous voyez une couleur rouge dans vos selles, vous n'avez pas besoin d'avoir fait des études de médecine pour savoir qu'il s'agit de sang.

"Si vous remarquez quelque chose qui ressemble à du sang dans vos selles, à de rares exceptions près, c'est vraiment du sang", déclare Samuel Labow, président de la Société américaine des chirurgiens du côlon et du rectum et médecin de pratique privée à Great Neck dans l'État de New York.

La plupart du temps, ce sont les hémorroïdes ou une fissure anale qui rendent vos selles sanglantes", déclare Nicholas J. Talley, médecin, professeur adjoint de médecine à la Faculté de médecine de la Clinique Mayo à Rochester, au Minnesota.

Les hémorroïdes sont de petites tumeurs, formées par la dilatation anormale d'une veine qui se forme à l'extérieur ou à l'intérieur du rectum. Le simple fait de s'essuyer trop fort ou d'avoir des selles difficiles peut faire saigner les hémorroïdes. Les fissures anales sont des crevasses de la peau qui entoure l'anus; elles sont aussi causées par des selles difficiles.



"Dans les deux cas, le sang s'ajoute aux selles au moment de l'évacuation. Mais lorsque le sang se trouve dans les selles même, bon nombre de facteurs peuvent en être la cause. Si vous prenez de fortes doses d'aspirine ou quelque autre anti-inflammatoire non-stéroïdien pour soulager l'arthrite, vous pourriez remarquer du sang dans vos selles", déclare Barry [affin, médecin, spécialiste des troubles de la motilité et professeur clinique au Service de gastro-entérologie à l'hôpital Mount Sinai dans la ville de New York. "Certains de ces médicaments peuvent irriter l'estomac et l'intestin grêle; ils peuvent même causer des ulcères tout à fait indolores, mais parfois sanglants", explique-t-il.

"La maladie intestinale inflammatoire, trouble digestif dont on ignore la cause, provoque aussi des selles sanglantes. Cette maladie est souvent douloureuse", ajoute le Dr Caffin.

Il arrive parfois que les selles sanglantes signalent la présence d'un polype ou même d'une tumeur cancéreuse dans le côlon. "La plupart des petits polypes ne manifestent aucun symptôme; par contre, quand ils atteignent une certaine taille, ils saignent, dit le Dr Labow. S'ils sont bien enfouis dans votre côlon, le sang apparaîtra à la surface et, peut-être, à l'intérieur de vos selles.""La diverticulose est une autre cause de selles sanglantes, mais il y a peu de chance que vous souffriez de cette maladie.

Tout comme un ballonnement du côté d'un pneu, la diverticulose est un gonflement fragile de la muqueuse du côlon qui peut saigner à l'occasion", déclare le Dr Labow. "Si ce cas se produit, il doit être pris au sérieux, ajoute-il. "Lorsque vous allez aux toilettes et que vous voyez un peu de sang sur le papier ou quelques gouttes dans la cuvette, ne vous dites pas: "Oh! je souffre tout simplement de diverticulose ". Dans ce cas, vous remarquerez en effet une quantité importante de sang. Il s'agit d'une hémorragie", explique le Dr Labow.

Soulagement des symptômes

Peut-être vous servez-vous de gaze de coton quand vous saignez du nez. Et si vous vous coupez le doigt, un pansement adhésif sera certainement suffisant. Cependant, pour éviter les selles sanglantes, vous n'avez qu'une seule possibilité: consulter immédiatement votre médecin . "Il en va de votre vie, vous devez absolument faire examiner vos selles sanglantes le plus tôt possible", déclare le Dr Talley.

Voici certains conseils que vous devriez suivre.

Buvez des liquides. "Boire davantage des liquides est l'une des façons les plus simples de mettre fin aux selles difficiles causées par les hémorroïdes ou les fissures anales qui entraînent les selles sanglantes. En fait, boire entre 6 à 10 verres de liquide par jour, des jus de fruits ou de l'eau, peu importe, vous permettra d'éviter la constipation", souligne le Dr Caffin. Changez de médicaments. Si vous prenez de l'aspirine ou tout autre

analgésique anti-inflammatoire pour soigner l'arthrite, vous devriez discuter de vos médicaments avec votre médecin.

Envisagez de passer des tests. "Votre médecin voudra sûrement vous faire, à son cabinet même, une sigmoïdoscopie. Durant cette intervention, il utilisera un fibroscope pour examiner l'intérieur de votre côlon afin de trouver la cause du problème", déclare le Dr Caffin.

 

 




   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert