accueil troubles et maladies Sensibilité à la lumière, trucs et conseils
 
   



Sensibilité à la lumière, trucs et conseils.

 


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque vos yeux deviennent soudainement sensibles à la lumière vive et que l'inconfort dure pendant plus d'une heure.

Lorsque vous éprouvez également une douleur ou une pression dans vos yeux, ou que vous voyez des halos colorés autour des lumières.

Lorsque vos yeux deviennent de plus en plus sensibles ou que votre sensibilité à la lumière perturbe vos activités quotidiennes.

Ce que révèlent les symptômes

Un inconfort momentané des yeux qui s'ajustent à la lumière est un phénomène normal. Lorsque vous sortez d'un théâtre noir en plein après-midi, par exemple, l'éclat de la lumière vous fera sûrement plisser les yeux. Mais qu'arriverait-il si la lumière normale du jour vous faisait grimacer et que vous ayez à vous couvrir les yeux?

Dans la plupart des cas, la sensibilité à la lumière ne devrait pas vous inquiéter. Un rhume, une infection des sinus, même une tache de poussière, peuvent stimuler les influx nerveux de vos yeux vers le cerveau, transmettre des messages de douleur oculaire qui vous font grimacer en plein jour.

Certains antibiotiques, des antihistaminiques ou d'autres médicaments peuvent également rendre vos yeux plus sensibles à la lumière pendant une courte période. Une infection oculaire également. « Si les journées ensoleillées ou les pièces fortement illuminées vous font grimacer, c'est peut-être que vous avez les yeux sensibles au soleil, tout comme certaines personnes ont la peau sensible", déclare Jason Slakter, médecin, chirurgien traitant au service d'ophtalmologie de l'hôpital d' oto-rhino-laryngologie de Manhattan.

Ou si vous avez adopté le port des verres fumés afin de protéger vos yeux contre les rayons ultraviolets destructeurs, vous avez peut-être habitué vos yeux à être moins tolérants à la lumière vive. "Ce type de sensibilité n'est pas dangereux", déclare le Dr Slakter.


"Une intolérance à la lumière vive peut aussi être la simple conséquence du vieillissement", ajoute le Dr Slakter. Vers 40 ans, la plu­part des gens deviennent plus sensibles à l'éblouissement causé par la lumière qui se reflète sur la neige ou même sur une autre voiture. Cette sensibilité survient alors que les lentilles des yeux épaississent et deviennent plus opaques en vieillissant, entraînant une diffusion plus accentuée de la lumière.

Une autre maladie moins courante, appelée dégénérescence maculaire, altère les cellules captrices de lumière qui permettent normalement à l'œil de s'adapter à la lumière vive. La forme la plus courante de cette maladie se manifeste surtout chez les personnes âgées. Une sensibilité à la lumière pourrait être chez vous un signe précurseur de glaucome, même si vous éprouvez des troubles de vision et des douleurs.

Soulagement des symptômes

Tout problème qui se manifeste soudainement devrait être signalé à votre médecin dans les plus brefs délais. S'il s'agit d'un glaucome, un traitement précoce vous permettra peut-être de sauver votre vision.

Si vos yeux éprouvent de la difficulté à passer rapidement de la lumière vive à une lumière plus atténuée au volant de votre voiture, par exemple, vous pourriez manifester les premiers signes de dégénérescence maculaire. Malheureusement, il existe peu de traitements pour soigner la forme la plus répandue de cette maladie qui pourrait mener à un rétrécissement concentrique du champ visuel inversé, ou l'impossibilité de voir droit devant soi.

Mais dans un simple cas d'yeux hypersensibles, voici quelques conseils qui vous permettront de supprimer l'éblouissement. Achetez des très bons verres teintés. "Si vous avez les yeux sensibles au soleil, vous devez vous procurer des verres teintés qui comportent les trois caractéristiques principales suivantes, déclare le Dr Slakter. Tout d'abord, l'étiquette figurant sur les verres doit indiquer que les lentilles suppriment au moins 90 % ou plus des rayons ultraviolets alpha et beta (UVA et UVB).

Ils doivent vous permettre de bien voir dans une lumière vive, et doivent également prévenir la formation de cataracte ou l'apparition de dégénérescence maculaire pendant un certain temps, ajoute Mitchell H. Friedlaender, médecin, directeur des services cornéens à la section d'ophtalmologie de la Clinique et de la fondation de recherche Scripps à La Jalla, en Californie,

Vous devriez également vous procurer des verres polarisés afin d'éliminer l'éblouissement causé par le reflet de la lumière. "Si vous portez de tels verres, vous constaterez une nette différence, surtout si vous allez à la pêche ou si vous êtes en train de skier sur de la neige éclatante", déclare Bruce Rosenthal, chef du Service d'ophtal­mologie au Collège d'optométrie de l'université de l'État de New York, à Manhattan.

"La troisième caractéristique - un revêtement métallique qui miroite - réduit davantage la quantité de lumière qui touche l'œil car les verres ont un effet de miroir, reflétant la lumière vers l'extérieur", ajoute le Dr Friedlaender.

Protégez vos yeux lorsque vous prenez des médicaments. "La sensibilité à la lumière peut être l'un des effets indésirables temporaires d'un grand nombre de médicaments courants tels que les antihistaminiques, les antibiotiques ou les médicaments contre l'hypertension artérielle", déclare le Dr Friedlaender.

Si vous prenez l'un de ces médicaments et si vous remarquez que vous grimacez davantage à la lumière vive, portez vos verres fumés à l'extérieur. Vous pourrez également vous procurer une deuxième paire de lunettes qui ont des verres teintés plus clairs, que vous pourrez porter à l'intérieur", ajoute-t-il




   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert