accueil troubles et maladies Cancer. Le cancer de la prostate.
 
   



Cancer. Le cancer de la prostate.



Un déficit en sélénium est préjudiciable. On a constaté une augmentation de la fréquence de ce cancer chez les hommes qui présentent un déficit en sélénium. Il est fort probable que d'autres types de cancers puissent survenir s'il existe une diminution dans le sang de cet oligoélément.

Le taux normal sanguin de sélénium doit être supérieur à 60 Ilg par litre, mais le dosage de cet élément n'est pas encore de pratique courante; il est donc difficile de savoir si vous manquez ou non de sélénium. L'idéal est d'avoir une alimentation variée, qui intègre des aliments riches en cet oligoélément, comme les céréales . Le sélénium est indispensable à la bonne action de la vitamine E et de la glutathion peroxydase, qui est un antioxydant important de l'organisme, permettant de neutraliser les radicaux libres produits en excès.

Mangez des tomates : le lycopène protège. Le lycopène contenu dans les tomates est considéré comme un protecteur des cancers de la prostate. Il s'agit d'un caroténoïde de la même famille que le bêta-carotène mais qui n'est pas un précurseur de la vitamine A. Le lycopène se trouve également dans les fruits comme le pamplemousse rose, la pastèque et, pour les amateurs de fruits exotiques, la papaye.



Consommez des aliments riches en vitamine E. On a montré qu'une alimentation riche en vitamine E réduit les risques de cancer. Comme pour le sélénium, un déficit en taux circulant de vitamine E peut favoriser l'apparition de cellules cancéreuses. La vitamine E et le sélénium interagissent de concert comme antioxydants directs et indirects (en favorisant l'action de la glutathion-peroxydase).

La consommation de soja réduirait les risques de cancer. Les cancers de la prostate sont beaucoup moins fréquents chez les Asiatiques que chez les Occidentaux. Le soja en serait le principal responsable en participant au blocage de la division cel-lulaire.

Les scientifiques disent qu'ainsi il empêcherait «la transformation des cancers latents en cancers patents ». La consommation de soja permet, en outre, de limiter les apports en graisses; la charge calorique quotidienne s'en trouve diminuée, ce qui ne peut être que bénéfique pour votre santé.

La réglisse ou glycyrrhizine représente un espoir. Le Cancer lnstitute of New Jersey s'intéresse beaucoup à la réglisse et a pu démontrer que l'absorption de ce produit a une action favorable sur le cancer de la prostate, notamment lorsque celui-ci est réfractaire aux traitements conventionnels actuellement à notre disposition.

La réglisse a une activité qui permet de réduire les concentrations de testostérone, ce qui est intéressant dans les cancers dits « hormonodépendants ». Elle aurait en plus une activité directement anticancéreuse. Attendons les résultats définitifs de ces études pour connaître la dose optimale à absorber, d'autant qu'il est prouvé qu'un excès de glycyrrhizine augmente la pression artérielle.






   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert