Le bégaiement.



Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque vous commencez à bégayer à l'âge adulte.

Lorsque la fréquence des périodes de bégaiement s'accentue, et que parler exige des efforts.

Lorsque, en tant que parent, vous êtes inquiet du manque de clarté d'expression de votre enfant.


Ce que révèlent les symptômes

Si vous avez un enfant qui commence à bégayer, rappelez-vous que d'illustres personnages ont également été victimes de ce problème, notamment Winston Churchill et Marylin Monroe.

Le bégaiement se manifeste habituellement au cours de l'enfance et se remarque plus chez les jeunes garçons que chez les jeunes filles. En fait, il y a quatre fois plus de garçons que de filles qui bégaient et le problème se présente au moment où l'enfant commence à s'exprimer verbalement. C'est normal d'entendre un enfant dire: «Je veux... je veux... je veux... un biscuit. » Cependant, dans le cas de l'enfant qui bégaie, il répète de façon saccadée des sons plutôt que des mots : « Je veux un b... b... b... biscuit. » Les médecins estiment qu'un enfant qui répète plus de deux fois le son du mot qu'il essaie de verbaliser est atteint d'un trouble de la parole.

Les chercheurs ne connaissent pas encore la cause exacte du problème, mais ils pensent qu'il s'agit d'un profil génétique, c'est-à-dire héréditaire. L'enfant qui bégaie continuellement pourrait vivre de grands moments de stress dans son domicile. Il pourrait également bégayer car il est surexcité.

L'une de ces causes peut déclencher le bégaiement chez l'enfant qui a hérité de tendances familiales. Selon les médecins, le problème n'est cependant jamais la faute de l'enfant. Il incombe donc aux parents et aux professeurs de ne pas blâmer l'enfant. Le déclenchement du bégaiement temporaire chez l'adulte est plutôt rare. Souvent, c'est un signe que la personne devrait consulter son médecin.



Le bégaiement peut se manifester après un léger accident vasculaire cérébral, aussi appelé accident ischémique transitoire AIT). Dans de rares cas, une blessure à la tête ou une encéphalite, inflammation du cerveau, peut provoquer le bégaiement chez une personne qui n'a jamais souffert de ce problème auparavant. Si vous commencez soudainement à bégayer, dites-vous que c'est un signe avertisseur et consultez votre médecin immédiatement.


Soulagement des symptômes

L'enfant qui commence à bégayer devra plutôt consulter un orthophoniste qu'un médecin. L'orthophonie n'est toutefois qu'un début. Plus les parents, les enseignants et les amis aideront l'enfant ou l'adulte, plus il lui faciliteront la vie. Parfois le bégaiement disparaît de lui-même. Il existe cependant de nombreux moyens qui permettent aux victimes de mieux faire face à leur problème d'élocution et de mieux maîtriser leur clarté d'expression. Voici quelque façons d'aider un enfant ou une personne qui bégaie.

Consultez un professionnel. « Le meilleur moment pour faire appel aux services d'un orthophoniste est lorsque l'enfant d'âge pré-scolaire a commencé à bégayer, mais qu'il n'a pas à s'en défendre ni à réagir au problème, déclare C. Woodruff Starkweather, titulaire d'un doctorat et professeur d'orthophonie à l'université Templeton, à Philadelphie. Le traitement d'un enfant en âge préscolaire donne habituellement d'excellents résultats », souligne-t-il. L'orthophoniste voudra sûre­ment que vous lui ameniez l'enfant à des intervalles réguliers afin d'évaluer ses capacités et vous dira comment traiter le problème à la maison.

Écoutez bien. « Assurez-vous de bien écouter lorsque votre enfant vous parle, préconise Charles Diggs, titulaire d'un doctorat, directeur Services à la consommation de l'Association de la parole, du langage et de l'ouie à Rockville, au Maryland. Asseyez-vous près de lui et nez le temps de parler en tête à tête avec votre enfant. Montrez-lui le toucher que vous écoutez et que ce qu'il vous raconte vous importe. L'important est de comprendre ce que l'enfant veut vous dire non pas comment il le dit. »

Ne parlez pas trop vite. « Si vous parlez rapidement, essayez de 'ralentir», suggère le Dr Diggs. Vous donnerez ainsi le bon exemple à enfant qui bégaie lorsqu'il voudra s'exprimer. En outre, vous lui accorderez une plus grande attention si vous parlez plus lentement. Selon le Dr Diggs, cela favorise une meilleure communication entre le parent et l'enfant.

Créez un milieu paisible de communication. « Assurez-vous de donner chaque jour un moment d'attention totale à votre enfant, sans la compétition des autres enfants », conseille John Haskell, éducateur, professeur adjoint de pathologie de la parole au Collège d'enseigne­ment de l'université Columbia et pathologiste de la parole et du langage en pratique privée dans la ville de New York. À l'occasion, vous devrez peut-être intervenir dans les conflits entre frères et sœurs et calmer les enfants. Assurez-vous que l'enfant qui bégaie a aussi la chance de s'exprimer.

Trouvez 15 minutes avant que l'enfant s'endorme. «Je vous suggère d'avoir de nombreuses conversations paisibles avec votre enfant. », déclare le Dr Haskell. « Non seulement conseillons-nous d'avoir une conversation de 10 à 15 minutes, mais nous préconisons d'en avoir le plus souvent possible durant la semaine. Une conversation person­nelle dans le plus grand calme où vous discuterez des intérêts de l'enfant lui sera des plus bénifiques, déclare le Dr Haskell. Parlez-lui de choses qui l'intéressent sans qu'il ne sente aucune pression. Vous pouvez aussi lui lire une histoire à haute voix, puis discuter des faits importants avec lui. Ne lui posez jamais de questions directes comme « Qu'as-tu fait aujourd'hui?»

Soyez honnête. L'enfant qui bégaie se sentira peut-être plus handi­capé si personne ne parle de son problème. Les parents peuvent éviter cela en parlant ouvertement avec leur enfant. «Discutez du problème avec lui, déclare le Dr Starkweather. Offrez-lui un soutien moral dans ses propres mots: "cela est difficile à dire, n'est-ce pas?"» En encourageant votre enfant à discuter de sa clarté d'expression, il saura qu'il peut en parler ouvertement quand bon lui semble.

 

 

 






   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert