accueil troubles et maladies Besoin de mictiont.
 
   


Besoin de miction.



Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque, malgré une grande envie d'uriner, vous ne libérez qu'une petite quantité d'urine ou pas du tout.

Lorsque vos mictions sont fréquentes ou qu'une sensation de brûlure, une douleur ou un inconfort accompagnent vos besoins d'uriner.


Ce que révèlent les symptômes

Le besoin d'uriner nous semble tout aussi naturel que celui de dormir ou de manger. Cependant, vous sentez à l'occasion le besoin d'uriner, mais vous n'évacuez rien ou une petite quantité qui n'en justifie pas l'urgence. Habituellement, c'est qu'il y a une obstruction quelconque qui freine le débit de l'urine ou qui irrite les voies urinaires.

Dans le cas de voies urinaires normales, le besoin de miction s'impose au moment où la vessie, muscle creux en forme de sac où les reins déversent l'urine, est remplie. À ce moment, la vessie veut se contracter afin de se vider. Un signal est donc envoyé au cerveau, ce qui vous donne envie d'uriner.

Cependant, les irritants et les stimulants des voies urinaires peuvent tromper la vessie. L'alcool et les boissons à base de caféine, comme le café et le thé, stimulent la vessie, selon Margaret M. Bowmann, médecin chef adjoint du Service de gériatrie et de soins infirmiers à domicile au Centre médical des vétérans West Side à Chicago. « L'édulcorant Nutrasweet® est une autre substance qui peut créer une fausse envie de miction, et en plus est très irritante pour la vessie chez certaines personnes », déclare le Dr Bowmann.


«Un simple stress ou de l'anxiété peut également ébranler le système nerveux, donnant l'impression à la personne qu'elle doit aller aux toilettes », déclare Allen D. Seftel, médecin, professeur adjoint d'urologie au University Hospitals à Cleveland. « Les infections aggravent également le mauvais état des voies urinaires et sont une cause courante de ce symptôme.

L'infection peut atteindre les reins, la vessie, l'urètre, le vagin ou la prostate, ou bien stimuler la production d'urine ou donner la sensation de devoir aller aux toilettes », explique le Dr Seftel. Les infections peuvent également provoquer une sensation de brûlure lorsque vous urinez. Une infection peu connue, appelée cystite interstitielle, peut également créer on besoin continuel d'aller aux toilettes, et causer en outre douleur ou inconfort.

La constipation peut bloquer le débit urinaire. « La vessie et les intestins sont voisins, déclare le Dr Seftel. Parfois, vous avez besoin d uriner, mais la pression des selles obstrue le débit urinaire.» « Les calculs rénaux ou de la vessie et l'hypertrophie de la prostate peuvent également bloquer le débit d'urine dans les voies urinaires », déclare le Dr Seftel.

La vessie ne peut pas se vider complètement à cause de l'obstruction, ce qui veut dire qu'elle se remplit plus rapidement. Si ces problèmes ne sont pas traités, la miction devient plus forcée et plus difficile, et l'incontinence pourrait s'ensuivre.


Soulagement des symptômes

Vous pourriez céder et vous rendre aux toilettes chaque fois que vous en ressentez le besoin. «Mais cela peut être très frustrant, en plus d'être inefficace, déclare Joseph M. Montella, médecin, professeur adjoint et directeur de la Section d'urogynécologie du Service d'obstétrique et de gynécologie de la Faculté de médecine Jefferson de l'université Thomas Jefferson à Philadelphie. En urinant à mesure que vous en sentez le moindre besoin, vous rétrécissez la taille de votre vessie, et le besoin se fera sentir davantage. Voici donc quelques conseils qui pourraient s'avérer utiles :

Lorsque le besoin se fait sentir, détendez-vous. Aussi paradoxal que cela semble l'être, la chose à éviter quand vous devez vraiment vous rendre aux toilettes est de vous sentir tendu. Détendez-vous plutôt. « Je sais que cela va à l'encontre du bon sens déclare le Dr Bowmann, mais puisque la vessie est un muscle qui se contracte pour se vider, vous devez vous relaxer afin de maîtriser ce besoin. »

Lorsque cette sensation survient, asseyez-vous, fermez vos yeux et respirez pro­fondément. Attention: évitez de détendre les muscles pelviens qui préviennent l'incontinence. Essayez également les techniques de relaxation que vous préférez. « Cela semble vraiment calmer le besoin chez bon nombre de mes patients », explique le Dr Bowmann. Cette technique fonctionne surtout si le besoin de miction est causé par du stress.

Contractez vos sphincters. « Le même signal responsable de la con­ traction des sphincters pelviens informe également la vessie de se détendre », déclare le D r Montella. En une minute environ, le besoin d'uriner sera apaisé, bien que temporairement.

Tenez un journal. En tenant un registre de ce que vous mangez et des moments où vous urinez, vous pourrez peut-être déceler les aliments et les boissons qui provoquent ce besoin de miction. Vous pourrez par la suite réduire, voire éliminer les éléments irritants de votre régime alimentaire.

Combattez les infections. Prendre des antibiotiques pendant quelques jours permettra d'éliminer toute infection qui pourrait être la cause des besoins urgents d'uriner. Parlez-en à votre médecin et demandez-lui une ordonnance pour une analyse d'urine.

 

 

 






   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert