L'acné.



Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque les médicaments contre l'acné qui se trouvent en vente libre n'ont aucun effet.

Lorsque vos boutons laissent des cicatrices après leur guérison.

Ce que révèlent les symptômes

Vous souvenez-vous de votre toute première éruption cutanée ? La famille entière se plaignait que vous monopolisiez le miroir de la salle de bains. Mais ce n'était pas par orgueil, c'est que vous étiez désespéré.

L'acné se manifeste habituellement à l'adolescence, lorsque l'orga­nisme connaît une libération plus importante d'hormones. Ces hormones provoquent non seulement des changements corporels majeurs, comme l'apparition de la pilosité ou des seins, mais peuvent également générer de l'huile en quantité importante. Cette surproduction fait que les petits canaux menant cette huile des glandes graisseuses à la surface de la peau peuvent alors se rétrécir, voire se boucher.

À cette occasion, l'huile s'accumule dans un pore de la peau. Cette huile s'oxyde alors à l'air et devient foncée, formant ainsi un comédon. « Ces points noirs repoussants ne résultent pas d'un mauvais nettoyage de la peau », déclarent les dermatologues. Vous pourriez vous laver le visage six fois par jour et rester quand même sujet à l'apparition de comédons.

Lorsque l'huile ne peut s'échapper d'un pore bouché, un petit kyste blanc, que l'on appelle souvent point blanc, se forme. Les comédons et les points blancs peuvent tous deux s infecter, entraînant ainsi la rougeur et l'inflammation d'un bouton d'acné.


Cependant, les hormones de l'adolescence ne sont pas la seule cause des problèmes du teint. Les huiles appliquées sur votre peau, notamment les nettoyants gras, les cosmétiques ou les produits pour cheveux, même les huiles qui se trouvent dans votre milieu de travail, peuvent provoquer l'apparition de boutons. Le stress est une autre cause. Certains chercheurs pensent que les agents chimiques libérés par la peau durant des périodes de stress peuvent aggraver l'inflammation.

Chez les adultes, les poussées d'acné sont généralement comparables à celles des adolescents. La peau d'une personne plus âgée réagit cependant différemment, produisant des lésions plus profondes, mais moins de points blancs et de comédons.

Il existe une autre forme d'acné qui touche uniquement les adultes. On l'appelle acné rosée ou « malédiction des Celtes». Ce problème de peau est fréquent chez les personnes d'origine écossaise et irlandaise. les personnes ont tendance à s'empourprer facilement et l'augmentation du débit sanguin vers la peau stimule davantage les glandes grais seuses. Avec le temps, cet état peut provoquer des boutons semblables à l'acné.


Soulagement des symptômes

Vous disposez de nombreux moyens pour faire disparaître les boutons.

Utilisez les bons produits vendus dans le commerce. « Les préparations vendues dans le commerce peuvent favoriser la guérison de l'acné si vous savez lesquelles utiliser», déclarent les dermatologues. «Les produits à base de peroxyde de benzoyle sont reconnus pour combattre l'infection et favoriser la sécheresse du bouton », déclare Ralph Coskey, médecin, professeur clinique de dermatologie à la Eaculté de médecine de l'université d'État Wayne à Détroit.

- Par exemple, le Clearasil® contient de l'acide salicylique et du Biifre qui permettent de couvrir et d'assécher le bouton», souligne "Shwayder, médecin, dermatologue en pédiatrie à l'hôpital Henry Perd à Détroit.

Soyez délicat. Un nettoyage doux est essentiel pour traiter l'acné. « Deux fois par jour, nettoyez votre peau avec un savon antibactérien et un linge ordinaire », déclare Stephen Webster, médecin, dermatologue à Lacrosse, au Wisconsin. « N'utilisez pas de nettoyant abrasif, conseille le Dr Coskey, il pourrait empirer votre acné. »

«Évitez aussi les astringents», suggère Thomas D. Griffin, médecin, dermatologue à l'hôpital Graduate à Philadelphie. Les astringents peuvent irriter la peau, et provoquer ainsi une inflammation des follicules, menant à la formation d'autres boutons.

Humectez, mais ne pincez pas. « Des compresses chaudes peuvent soulager l'inflammation causée par l'acné », déclare le Dr Shwayder. Trempez un linge dans de l'eau chaude puis essorez-le avant de l'appliquer sur les boutons pendant 20 minutes deux fois par jour. Résistez à la tentation de pincer les lésions, car cela pourrait laisser des cicatrices.

Changez de maquillage. « Utilisez un fond de teint non obstructeur qui ne bouchera pas vos pores », suggère le Dr Griffin.

Évitez toute forme de stress. « En éliminant toute source de stress de votre vie, au moyen de techniques de relaxation et d'exercices quo­tidiens, vous pourrez réduire le stress qui aggrave l'acné, déclare George Murphy, médecin, dermatologue à la Faculté de médecine de l'université de la Pennsylvanie à Philadelphie. Des études démon­trent que le stress peut jouer un rôle important dans les problèmes de peau », dit-il.

Ne touchez pas vos boutons. « Toucher votre visage régulièrement ne fait qu'encourager l'inflammation », déclare le Dr Griffin. Essayez d'en prendre conscience et de vous débarrasser de cette mauvaise habitude.

Des soins médicaux

Heureusement, même les pires cas d'acné sont temporaires. Voici comment votre dermatologue peut vous aider.

Ouvrez les pores. Une forme de vitamine A, appelée trétinoïne (Rétine-A), a dernièrement fait la Une pour son efficacité à réduire les rides. Mais l'action principale de la Rétine-A est de traiter l'acné en pelant l'accumulation de peau dans les pores bouchés. Votre médecin peut prescrire de la Rétine-A aussi longtemps que vous souffrez d'acné. Au début, le médicament est susceptible d'irriter la peau, mais votre médecin peut varier la dose jusqu'à ce que vous trouviez la concentration qui vous convient.

« Un autre effet indésirable de la Rétine-A est sa grande sensibilité soleil. Si vous utilisez de la Rétine-A, appliquez également un ;cran solaire non gras qui contient un FPS (facteur de protection solaire) d'indice 30, chaque fois que vous sortez, déclare le Dr Webster. Vérifiez les étiquettes. Vous devriez opter pour un écran solaire en gelée qui contient de l'alcool».

Tuez les bactéries. « Dans le cas d'une acné persistante, les derma­ tologues prescrivent souvent des pommades à base de peroxyde de benzoil. Ces médicaments réduisent l'activité bactérienne dans les pores et produisent une faible quantité d'exfoliation», déclare le Dr Webster.

Faites-vous prescrire des antibiotiques. « Votre médecin peut également prescrire des crèmes ou des lotions antibiotiques qui permettront de réduire l'activité des bactéries de la peau, conseille le Dr Webster. Les bactéries normales de la peau dégradent l'huile en acide aminé, ce qui peut causer l'inflammation. Pour des lésions plus graves, votre médecin pourrait prescrire des antibiotiques oraux».

Débarrassez-vous de ces boutons. «Les acidulants appelés acides alpha-hydroxylés sont de nouveaux outils efficaces dans le combat contre l'acné, déclare le Dr Griffin. Un agent chimique léger assurera sans doute une maîtrise plutôt rapide de l'acné. Cela pourrait nécessiter toutefois de deux à trois peelings, à faire tous les mois. »

« Votre dermatologue peut appliquer sur votre visage une solution diluée d'acide glycolique, à son cabinet », propose ce dernier. Vous ressentirez un picotement et une légère brûlure pendant environ 30 minutes, et quelques rougeurs et un gonflement feront leur apparition au début. Si votre peeling a été fait le vendredi, vous ne présenterez qu'une légère desquamation le lundi, laquelle peut être recouverte d'un bon fond de teint.

Le zinc à la rescousse. «Une crème de zinc, souvent jointe à un antibiotique, comme l'érythromycine, peut ralentir le processus inflammatoire et favoriser la guérison», rapporte le Dr Shwayder

Méfiez-vous de l'Accutane®. « L'Accutane® est un médicament puissant délivré sur ordonnance dans les cas graves d'acné kystique qui ne réagissent à aucun autre traitement », déclare le Dr Coskey. Mais l'Accutane® peut également causer des malformations congéni­tales. Les femmes en âge de procréer devraient l'utiliser avec prudence.

Si vous prenez de l'Accutane®, votre médecin doit exiger que tous utilisiez une méthode contraceptive fiable et que vous vous soumettiez régulièrement à des tests de grossesse. D'autres effets indésirables sont souvent associés à ce médicament, notamment la sécheresse de la peau, des saignements de nez, l'assèchement desyeux, des douleurs musculaires et une hausse des taux de triglycérides et de cholestérol.

«La durée du traitement à l'Accutane® dure de 16 à 20 semaines et son efficacité atteint environ 80 % dans les cas graves d'acné », rapporte le Dr Coskey.

 

 

 






   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert