accueil troubles et maladies les aliments généralement responsable d'allergies
 
   


Les aliments généralement responsables d'allergies.


Les œufs

Les œufs entraînent des réactions allergiques très fréquentes, surtout chez l'enfant. Les allergies à l'ovalbumine du blanc d'œuf sont souvent sévères et la moindre trace sur un mets peut engendrer des réactions redoutables. Heureusement, elle est détruite par la chaleur, ce qui n'est pas le cas de l'ovomucoïde, qui est le deuxième agent allergisant du blanc d' œuf. Le jaune d'œuf peut être aussi responsable d'allergie. Faites attention aux plats cuisinés ou aux desserts qui peuvent en contenir. Lisez bien les étiquettes.

L'arachide

L'arachide peut engendrer des réactions très sévères et pour certains il s'agit de la plus fréquente des allergies alimentaires graves dans le monde. Mais il peut être difficile de localiser sa présence dans certains produits alimentaires. S'il est simple de supprimer l'ingestion d'huile d'arachide, des cacahuètes et du beurre de cacahuète, il est beaucoup plus difficile de détecter l'arachide dans de nombreux produits fabriqués par l'industrie agroalimentaire: d'une part, elle sert d'arôme à de nombreuses préparations; d'autre part, elle est très répandue car elle augmente la sapidité des aliments. Certains gâteaux, bonbons, plats surgelés, conserves, plats cuisinés peuvent en contenir!

La difficulté provient du fait que la composition de nombreuses préparations reste secrète et qu'il n'y a pas obligation pour le fabricant d'indiquer la composition exacte de ceux-ci. Heureusement, la législation est en train d'évoluer. Encore faut-il qu'elle puisse s'exercer sur le plan international et que les produits d'importation soient étiquetés correctement.

Les protéines du lait de vache

Les allergies aux protéines du lait de vache concernent surtout les enfants. Elles disparaissent en général avec l'âge. Ainsi l'élimination définitive d'aliments allergisants évincés pendant l'enfance n'est-elle pas forcément justifiée pour tous les produits. Nous y reviendrons.

L'enfant allergique aux protéines du lait de vache, outre les manifestations digestives (vomissements, diarrhées, douleurs abdominales), cutanées et respiratoires (rhinopharyngites à répétition, asthme) décrites, présente quasiment constamment une cassure de la courbe de poids. Il mange et boit moins. Parfois ce comportement est net mais il peut être plus nuancé car l'enfant a faim. Quoi qu'il en soit, la perte de poids et le retard de croissance s'installent inexorablement. Il faut également savoir que, même nourri au sein, un nourrisson peut présenter une allergie indirecte aux protéines du lait de vache, dans la mesure où sa mère aura bu du lait de vache et sensibilisé ainsi son enfant!



Les signes généraux gravissimes, malaise important, œdème de Quincke et choc anaphylactique, peuvent survenir chez l'enfant prédisposé dès les premiers mois de la vie lors de l'ingestion de protéines de lait de vache. Heureusement, ces manifestations sont rares.Dans tous les cas, l'éviction du lait est impérative. Il ne doit pas forcément être remplacé par du lait de soja, qui, par ses protéines, peut aussi se révéler allergisant dans cette situation (allergie croisée). Vous devez utiliser des laits dits «hypo-allergiques », dépourvus des protéines du lait de vache, dont plu-sieurs variétés existent dans le commerce.

Les produits de la mer

Les crustacés - les crevettes, crabes, araignées de mer, langoustes, etc. - sont des aliments allergisants et un certain nombre de personnes ne peuvent pas en consommer. Ils provoquent parfois des réactions violentes. De nombreux poissons peuvent aussi engendrer, chez les enfants comme chez les adultes, des allergies. Le thon, la sardine, la morue et le saumon font partie des poissons le plus couramment incriminés. Les mollusques - moules, huîtres, coquilles Saint-Jacques -sont, quant à eux, relativement peu allergisants.

Les fruits et légumes

En dehors de l'arachide (graine), qui est l'allergène le plus dangereux et fréquemment rencontré, il existe de très nombreuses allergies dues aux végétaux. On considère que, chez l'adulte, 84 % des allergies alimentaires proviennent des fruits et légumes, notamment les fruits à noyau: la pêche, par exemple, possède des allergènes qui peuvent parfois induire des chocs anaphylactiques! Les autres fruits, comme les bananes et les kiwis, peuvent également provoquer un certain nombre de réactions allergiques. Les allergies aux céréales sont rares mais constituent un véritable handicap pour s'alimenter tant la présence de ces produits est fréquente dans notre alimentation (pain, pâte, pâtisserie, bière ... ).









   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert