Douleurs au cou.



Quand devez-vous consulter votre médecin?


Lorsque la douleur dans le cou persiste pendant plus de trois jours ou qu'elle réapparaît.

Lorsque vous souffrez d'une douleur au cou après une chute ou un accident.

Lorsque la douleur au cou s'étend jusque dans les bras et les jambes.

Ce que révèlent les symptômes

Suivre ses instincts est tout à fait normal. Mais si vous laissez votre menton s'affaisser sur votre poitrine quand vous êtes assis ou quand vous êtes debout ou que vous marchez, vous ressentirez sûrement des douleurs au cou.

Si vous vous déplacez les épaules affaissées et que votre menton est droit devant vous, votre tête n'est plus équilibrée correctement sur votre cou. Ce qui oblige les ligaments et d'autres tissus mous du cou à supporter en moyenne 35 kilos de poids distribué incorrectement : une mauvaise manière de se servir de sa tête.

« Nous pensons que le grand problème du cou et de la colonne vertébrale est que les articulations sont maintenues dans une position extrême pendant une longue période et qu'une pression anormale mène éventuellement à des douleurs », rapporte Wayne Rath, physio-thérapeute, codirecteur du Centre de physiothérapie Summit et con­férencier de renom à l'Institut international McKenzie à Syracuse, dans l'État de New York, et professeur clinique adjoint au Service de physiothérapie de l'université Thomas Jefferson à Philadelphie.

Les diverses structures de votre cou peuvent entraîner des douleurs. La rupture d'un disque intervertébral, coussinet caoutchouté en forme de beignet, logé entre les vertèbres, peut causer de la difficulté. Il peut également y avoir des problèmes avec les muscles, les articulations ou les ligaments du cou. Ils peuvent être tous douloureux lors d'une blessure. Le coup du lapin, blessure très courante, se produit lorsque quelqu'un frappe votre voiture par l'arrière. Le cou claque brusquement de l'avant vers l'arrière. La dégénération graduelle de toute structure du cou, que ce soit à cause du vieillissement ou de l'excès, peut également causer des douleurs au cou.

Soulagement des symptômes

Les douleurs au cou peuvent souvent vous sembler des plus intolérables. Cependant, sachez que ces douleurs réagiront aussi bien au traitement contre la douleur suggéré pour le bas du dos. Il existe cependant plusieurs remèdes précis qui peuvent apporter un soulagement rapide aux douleurs cervicales.


Portez un collier. « Certaines personnes ont constaté que les colliers cervicaux (minerves) vendus dans les magasins de fournitures médicales et la plupart des pharmacies peuvent fournir un soulagement temporaire en immobilisant le cou», conseille Philip Paul Tygiel,

physiothérapeute et consultant pour la Clinique des problèmes de dos du Centre médical de l'université de l'Arizona, à Tucson. « Ce n'est cependant pas une bonne idée d'immobiliser votre cou pendant de longues périodes, ajoute-t-il. Le port d'un collier cervical pendant plus de deux jours peut affaiblir les muscles du cou, et vous rendre plus sensible à d'autres blessures. » Si la douleur persiste pendant plus de trois jours, consultez un physiothérapeute ou votre médecin.

Attendez un peu. «Des études ont montré qu'environ 80 à 90 % des personnes qui souffrent de douleurs au cou et qui choisissent de ne rien faire remarquent que la douleur se résorbe après deux ou trois jours »>, rapporte Wayne Rath.

Redressez-vous. « La mauvaise posture ne comprend pas seulement la façon de vous asseoir ou de vous tenir debout, mais également la façon dont vous vous tenez pendant que vous bougez, vous asseyez, vous tenez debout, vous penchez, levez des objets, jouez au golf, etc. C'est enfin comment vous maintenez votre corps pendant que vous êtes actif ou inactif », précise Wayne Rath. De plus, une mauvaise posture lorsque vous êtes assis s'avère le plus grand des coupables.

«Imaginez que votre tête est une balle de golf qui repose sur un tee. Qu'arriverait-il si ce tee était inséré à un angle de 30 degrés ? Remarquez ensuite comment les gens se positionnent le cou », souligne Wayne Rath. Demandez-vous ce qui retient leur tête de tomber. Pensez à tous les muscles et ligaments auxquels on inflige cette pression.

Pour maintenir une bonne posture, asseyez-vous droit, dégagez votre poitrine, abaissez votre menton un peu mais redressez la tête afin que vos oreilles soient directement au-dessus de vos épaules et non devant ces dernières.

Si vous souffrez de douleurs au cou à répétition, demandez à votre médecin d'évaluer votre posture et, au besoin, de vous diriger vers quelqu'un qui pourrait vous aider à corriger votre mauvaise posture.

Contrôlez votre toux. « Prenez soin de ne pas blesser votre cou lorsque vous toussez et que vous éternuez constamment et fortement. Essayez plutôt de maintenir une bonne posture ou même d'incliner votre tête et votre cou un peu vers l'arrière dans une telle situation», recommande Wayne Rath.

Utilisez vos mains. Tenez le téléphone dans vos mains plutôt que de le retenir entre votre oreille et votre épaule, ce qui peut provoquer, de la pression sur les tissus mous du cou et les muscles de la partie supérieure du dos. « Mieux encore, procurez-vous un casque d'écoute ou un système mains libres », conseille Hubert Rosomoff, D.M.S., médecin, directeur médical du Centre de réhabilitation de l'université de Miami à Miami Beach.

Lorsque vous retenez le téléphone entre votre oreille et l'épaule, vous modifiez votre posture et forcez le cou et la tête dans une position anormale, ajoute-t-il. C'est vraiment à proscrire. »

Procurez-vous un porte-documents. Plutôt que de courber le tronc et le cou afin de lire les textes que vous saisissez à l'ordinateur, procurez-vous un porte-documents que vous placerez à la hauteur de l'écran. « C'est probablement l'un des meilleurs outils qu'une personne peut avoir», rapporte Annie Pivarski, consultante en soins du dos à San Francisco.

Les oreillers. Les mauvais oreillers peuvent être une cause courante de douleurs au cou. Mais plutôt que de suivre les conseils de quelqu'un d'autre, procurez-vous un oreiller confortable pour vous. Tout oreiller qui fournit un soutien aux ligaments du cou peut être très utile. Évitez surtout les oreillers qui poussent votre tête vers votre poitrine.

Procurez-vous un rouleau cervical. « Vous trouverez dans la plupart des magasins de fournitures médicales un rouleau que vous placez en dessous de votre cou pendant que vous dormez. Cet outil réduit la pression sur les articulations du cou», nous informe Wayne Rath.

Exercices qui aident à prévenir les douleurs au cou

Nous savons tous que l'exercice renforce les muscles et augmente la souplesse. « Même des exercices légers au niveau du cou peuvent aider à lubrifier et à favoriser l'apport d'éléments nutritifs à cet endroit », souligne Philip Paul Tygiel. Voici quelques bons exercices à effectuer.

Flexion de la tête. Bougez la tête du haut en bas en inclinant lentement votre menton vers la poitrine puis en la relevant lentement en position normale. Répétez dix fois. Ensuite, inclinez la tête lentement de gauche à droite puis revenez à la position normale. Répétez dix fois. Tournez ensuite votre tête d'un côté à l'autre et revenez à la posi­tion normale. Répétez également dix fois. Ne faites ces exercices que dans une étendue sans douleur. (N'ayez aucune crainte si vous entendez des craquements.)

« La plupart des gens, dans les activités quotidiennes normales, n'exercent pas les articulations de leur cou tous les jours, ces exercices sont donc une bonne thérapie », rapporte Philip Paul Tygiel.

Faites des pressions. Placez la paume de votre main derrière votre cou et appliquez une certaine pression légère tout en résistant de la tète. Retenez et comptez jusqu'à 10. Répétez mais en mettant la paume de votre main sur votre front. Faites ensuite l'exercice en plaçant la paume de votre main droite contre le côté droit de votre tête et continuez de résister à cette pression. Répétez sur le côté gauche. Faites ces exercices une fois par jour.

Évitez les rotations. « Effectuer des rotations de la tête, comme certaines personnes le font pour détendre les muscles du cou, peut en fait causer plus de dommages que de bien. Évitez cet exercice », avertit Philip Paul Tygiel.





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert