accueil troubles et maladies Douleurs et gonflement des testicules.
 
   


Douleurs et gonflement des testicules.



Quand devez-vous consulter votre médecin?


Lorsque la douleur dans les testicules ou le scrotum est accompagnée d'un des symptômes suivants: enflure, nausées, vomissements, douleurs abdominales, rougeurs, écoulement pénien ou problème de miction

Ce que révèlent les symptômes

Il y a une bonne raison pour laquelle les moniteurs d'autodéfense montrent aux femmes où projeter leur genou. Chez l'homme, il existe peu de douleurs comparables à l'agonie engourdissante d'un coup direct au pénis. Cependant, les douleurs des testicules ne proviennent pas toutes d'une source externe. Parfois, c'est le corps même qui crée le malaise.

« La cause probable de douleurs des testicules dépend de l'âge de la personne », affirme Bruce H. Blank, médecin, professeur clinique adjoint d'urologie à la Faculté de médecine de l'université des sciences de la santé à Portland, en Oregon. Lorsque les hommes adultes commencent à ressentir de la douleur dans les testicules, c'est qu'il s'agit peut-être d'une épididymite, infection bactérienne de l'épididyme — Un tube allongé sur le bord supérieur du testicule dans le scrotum. Non seulement le scrotum est sensible, mais vous ressentirez probablement de l'enflure ou constaterez une grosseur sur l'épididyme.

Les enfants et les adolescents qui souffrent de douleurs des testicules souffrent peut-être d'un cas de torsion, c'est-à-dire un état dans lequel le testicule s'étrangle littéralement par lui-même en s'entourant du cordon spermatique auquel il est attaché. Un autre état presque aussi fréquent, moins grave mais tout aussi douloureux, qui se rencontre chez les enfants, est une maladie qui s'attaque à une partie appelée appendice des testicules ou épididyme.


« Quelle que soit la torsion, la maladie surgit spontanément », dit le Dr Blank. L'enfant peut être très actif au moment de son apparition ou tout simplement se réveiller en plein milieu de la nuit. La douleur des testicules peut également être causée par les oreillons. De plus, le trouble est parfois relié indirectement à d'autres causes comme la compression des nerfs dans le dos, les calculs rénaux ou des veines de type varices dans le cordon spermatique.

Soulagement des symptômes

Il n'y a pas une minute à perdre lorsque vous êtes recroquevillé à cause d'une douleur insupportable au niveau du scrotum, car si elle est causée par un enroulement autour des testicules, vous ne disposez que de quatre à six heures avant que l'organe ne meure d'un manque de sang.

De plus, ce n'est qu'une fois arrivé à l'hôpital que vous saurez s'il s'agit d'un enroulement du testicule, d'une torsion d'un hydatide sessile de Morgagni, d'une épididymite ou d'une hernie, bien que cela ne vous soit pas vraiment utile. « Ces maladies sont toutes douloureuses, affirme le Dr Blank. De plus, le diagnostic peut être difficile à établir même pour les médecins. Il faut vraiment consulter un médecin immédiatement lorsque vous éprouvez une douleur aiguë dans le scrotum, car vous pourriez perdre le testicule si le problème n'est pas traité en quelques heures. »

Allégez la pression. Un test très simple, bien qu'il ne soit pas infaillible, peut déterminer la cause du problème. Soulevez le scrotum enflé en vous étendant et en plaçant un oreiller sous les fesses, ou par le port d'un soutien d'athlète, ou en changeant de position; vous soulagerez ainsi temporairement la douleur causée par une épididymite. Mais si la douleur provient d'un enroulement, ces procédés empireraient la torture ressentie dans ce cas. Les victimes d'une torsion pourraient également avoir de la nausée et des vomissements.

Intervention du médecin. « Un médecin pourrait essayer de dérouler le cordon spermatique sans intervention chirurgicale, mais cela est souvent très douloureux », avance le Dr Blank. « Habituellement, la chirurgie est nécessaire. Le médecin déroule le testicule, puis le fixe, de même que l'autre testicule, à l'intérieur du scrotum afin de prévenir des torsions futures. Si le problème est réglé sans chirurgie, le médecin voudra peut-être quand même opérer afin de fixer les testicules au scrotum », explique le Dr Blank.

Optez pour le froid. « L'intervention chirurgicale ne s'avère pas nécessaire dans les cas d'une hydatide sessile de Morgagni ou d'une épididymite », déclare le Dr Blank. « Bien que ces états soient douloureux, l'hydatide n'est pas dangereuse. Les médecins recommandent habituellement d'appliquer des compresses de glace, de soulever le scrotum et de prendre des analgésiques pendant quelques semaines, bien que la douleur se résorbe en deux ou. trois jours » assure-t-il. Vous pouvez élever le scrotum à l'aide d'un support d'athlète ou en vous allongeant avec un oreiller placé sous vos fesses. Si la douleur persiste, la chirurgie pourrait s'avérer nécessaire.

Les sources de douleurs

Vous vous épargnerez une visite à la salle de chirurgie, mais pas au bureau du médecin, dans le cas d'une épididymite. L'affection bactérienne ou à transmission sexuelle — provenant habituellement d'une bactérie inconnue, mais parfois de la chlamydia ou d'une blennorragie — cause une douleur qui grandit au fil des heures ou même des jours.

Même si la plupart de ceux qui en sont atteints sont sexuellement actifs, les rapports sexuels ne sont pas le seul moyen de l'attraper. « Toute bactérie, même celle qui serait responsable d'une infection urinaire, peut provoquer des douleurs aux testicules », déclare E. Douglas Whitehead, médecin, urologue, codirecteur des troubles de la sexualité masculine dans la ville de New York et professeur clinique d'urologie à la Faculté de médecine Mont Sinai de l'université de la ville de New York.

Lorsque vous avez une infection, une grosseur apparaît dans le scrotum, grosseur qui peut être rouge et brûlante au toucher. Vous pourriez ressentir des problèmes de miction ou noter un écoulement pénien.

« L'épididymite ne constitue pas la même situation d'urgence médicale que la torsion, bien que la douleur soit assez forte pour vous mener au cabinet de votre médecin dès que vous le pouvez », souligne

le Dr Blank. En plus de la prise d'antibiotiques sur ordonnance, voici ce que vous suggérera votre médecin.

Reposez-vous. «Le repos au lit est ce que prescrirait votre médecin dans le cas d'une épididymite », déclare le Dr Whitehead. Soulever le scrotum soulage la douleur.

Prenez un bain. « S'allonger dans un bain d'eau tiède soulage l'enflure et la douleur stimule la circulation sanguine », conseille le Dr Whitehead.

Glissez de la glace sur l'endroit endolori. «Des compresses de glace aideront également à réduire l'enflure et l'inflammation», suggère le Dr Blank.

Optez pour le soutien. «Le port d'un slip de sport, le repos au lit et l'application de glace sont indiqués si les oreillons sont la cause de vos douleurs des testicules», ajoute le Dr Blank.

 





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert