accueil troubles et maladies Douleurs du pénis.
 
   


Douleurs du pénis.

penis



Quand devez-vous consulter votre médecin?


Lorsqu'une érection douloureuse ou une enflure semblable à une érection, qui n'est cependant pas provoquée par des pensées sexuelles ou de l'excitation, persiste pendant plus d'une heure.

Après avoir subi quelque blessure que ce soit au pénis.

Si le pénis se courbe douloureusement lorsqu'il est en érection.

Ce que révèlent les symptômes

La nature joue vraiment de vilains tours lorsque la source de plaisir corporel principale devient une source de douleur. La douleur du pénis se présente sous diverses formes, la plupart ne se manifestant que lorsque le pénis est en érection.

Une enflure du pénis prolongée, qu'on appelle priapisme, peut commencer comme une érection et avoir l'air d'une érection normale, mais ce n'est pas le cas. « Le pénis ne fait que simuler une stimulation sexuelle», déclare Irwin Goldstein, médecin, professeur d'urologie à la Faculté de médecine de l'université de Boston. « Ce que nous voyons est en fait un dysfonctionnement de la régulation du débit sanguin qui circule dans le pénis.

Le priapisme résulte habituellement d'une blessure ou de la prise de médicaments. Certains hommes atteints de diabète ou de dépranocytose sont sujets au priapisme», rapporte Bruce H. Blank, médecin, professeur adjoint clinique d'urologie à la Faculté de médecine de l'université des sciences de la santé à Portland, dans l'Oregon.

Une blessure peut rompre un pénis en érection, causant ainsi de la douleur, voire le priapisme. « J'ai traité des gens qui ont fait tomber le siège de la cuvette des toilettes sur leur pénis en érection, mentionne le Dr Goldstein. J'ai même vu des gens qui avaient reçu la portière d'une voiture sur le pénis au cours de rapports sexuels dans une voiture. »


Il est également possible de rater le vagin durant les rapports sexuels, et de frapper le pénis en érection contre le bassin ou la cuisse de la femme. «Cela rompt l'érection, c'est aussi simple que cela», dit E. Douglas Whitehead, médecin, urologue, codirecteur de l'Association de la dysfonction sexuelle masculine dans la ville de New York et professeur clinique adjoint d'urologie à la Faculté de médecine Mount Sinai de l'université de New York.

« Cela semble un peu difficile à croire, mais c'est tout à fait possible. Le pénis peut réellement se casser, il craque et vous l'entendez. Le pénis peut également devenir bleu-noir», dit-il.

Une fois que la douleur initiale de la blessure se résorbe, vous pouvez toujours sourire, heureux de votre puissance. Cependant, ce sourire se transformera rapidement en grimace. Ni l'orgasme, ni l'éjaculation après lesquels l'érection se résorbe, ne soulageront la pseudo­érection. Il n'y a rien de faux à propos de la douleur. « C'est comme si vous attachiez une bande élastique très serrée autour de votre doigt, mais encore pire, dit le Dr Goldstein. C'est terriblement douloureux, car la pression est très forte. »

La pression vient de la lacération d'une artère située à l'intérieur du pénis. Trop de sang circule vers le pénis, et trop peu est évacué. L'urètre, qui achemine l'urine depuis la vessie, peut également être fracturé, ce qui cause une infection.

Le pénis peut également recevoir une blessure même s'il n'est pas en érection; le coup peut être superficiel, provoquant une douleur très légère, et ne toucher que la portion externe de l'organe, mais entraîner quand même des dommages artériels menant éventuellement à l'impuissance. « Un traumatisme brutal, par exemple de la pointe du pénis jusqu'à l'anus, peut léser une artère et provoquer un blocage, déclare le Dr Goldstein. Les gens ne semblent pas réaliser qu'il y a un mécanisme du pénis tout autant à l'intérieur du bassin qu'à l'extérieur. »

Les artères ou les tissus érectiles fissurés, qui n'ont rien à voir avec le priapisme, peuvent quand même guérir incorrectement ou former des cicatrices. La cicatrice inhibe non seulement le débit sanguin, mais empêche également une expansion uniforme du pénis. « Habituellement, les tissus mous se distendent dans toutes les direc­tions, mais, dans le cas de tissus cicatrisés, l'expansion ne peut se produire. C'est comme coller un morceau d'adhésif sur un ballon et d'essayer ensuite de le gonfler», explique le Dr Goldstein.

« L'infection ou l'inflammation dans l'urètre peut également produire des cicatrices », mentionne le Dr Whitehead. Et un durcissement d'une artère dans le pénis se manifeste souvent chez les hommes qui sont atteints de la maladie ou contracture de Dupuytren, affection caractérisée par l'épaississement et le raccourcissement des mains.

Quelles que soient les causes des cicatrices, il en résulte souvent la maladie de La Peyronie, coudure parfois douloureuse du pénis en érection. La coudure, qui passe inaperçue à l'état flasque, peut passer de légère à tellement grave que les mécanismes des rapports sexuels deviennent impossibles. «J'ai vu des hommes présentant des coudures de 90 degrés dans leur érection, rapporte le Dr Goldstein. Il y en avait d'autres qui avaient des coudures de 120 degrés ou plus. »

Soulagement des symptômes

Le plus grand inconvénient aux érections courbées douloureuses ou à l'enflure n'est pas le problème lui-même mais l'hésitation des hommes à chercher de l'aide immédiatement. En l'absence de stimulation sexuelle, «une érection prolongée est très dangereuse car elle peut détruire les tissus érectiles, affirme le Dr Goldstein. Vous aurez des problèmes d'érection substantiels s'ils ne sont pas traités dans les quatre heures qui suivent.

Et les dommages pourraient même être irréversibles après 12 heures. Dans le cas d'érections prolongées, les gens sont tellement embarrassés de leur état qu'ils attendent indéfiniment, espérant que le problème disparaîtra de lui-même. Mais plus ils attendent, plus ils risquent de causer des dommages permanents aux tissus. » Voici ce que vous pouvez faire.

Rendez-vous aux urgences. « Marchez sur votre orgueil et rendez-vous immédiatement à une salle d'urgence », insistent les urologues. « Les chances de conserver une puissance normale en traitant ce problème immédiatement est d'environ 100%, déclare le Dr Goldstein. Cependant, sans traitement, les risques d'impuissance varient de 25 à 75%.»

Oubliez les autotraitements. «Au cours des années, bon nombre de remèdes maison destinés à soulager les érections douloureuses ou prolongées ont été suggérés, certains ont même été décrits dans des revues médicales de renom, selon le D r Goldstein. Les douches d'eau froide, les lavements à l'eau glacée et les compresses froides n'aident pas vraiment et les délais ne font qu'augmenter les risques de dommages permanents. »

Un soulagement médicamenté. Si l'érection prolongée est causée par des médicaments ou que le sang ne se retire pas du pénis, un médecin peut injecter un médicament dans le pénis qui provoquera une constriction des vaisseaux sanguins. « Le pénis en érection peut être comparé à l'écoulement d'un nez congestionné, explique le Dr Goldstein. Les tissus sont congestionnés et enflés, et le traitement est similaire à une dose de néosynéphrine, qui resserre les tissus et permet au sang de circuler.»

En plus de la glace. « Si la fracture est légère, avec peu de sang et sans aucune infection urinaire, les médecins vous conseilleront sans doute de rentrer chez vous, d'appliquer de la glace et d'éviter les rapports sexuels jusqu'à ce que votre pénis soit guéri. Bien que vous soyez heureux de ne pas avoir à subir une intervention chirurgicale, vous voudrez peut-être demander une deuxième opinion, déclare le Dr Blank. J'ai vu moins d'incidence d'impuissance et de difformité à la suite d'une intervention pour traiter les petites fractures », ajoute-t-il.

Cherchez une solution plus facile. Lorsqu'une artère est lacérée à l'intérieur du pénis, le médecin n'a pas nécessairement recours à l'intervention chirurgicale. « Auparavant nous le faisions, mais nous avons découvert que le procédé est trop sanglant ou nuisible. » Un radiologiste vasculaire insère plutôt un cathéter dans l'artère et injecte un caillot sanguin pour interrompre les saignements. Lorsque le caillot se dissout, la perforation est guérie.

« Si l'urètre a été fracturée, une intervention chirurgicale pourrait s'avérer nécessaire afin d'empêcher l'urine de s'accumuler dans le pénis », au dire du Dr Blank.

Vérifiez vos médicaments. « Les médicaments peuvent également provoquer des érections prolongées en interférant avec un débit sanguin normal », affirme le Dr Goldstein. Certains antidépresseurs sont les plus grands coupables, de même que certains médicaments contre les céphalées et les maux de dos. Un mauvais usage des médicaments destinés à favoriser l'érection peut également causer des érections prolongées douloureuses. Assurez-vous que votre médecin connaît tous les médicaments en vente libre et sur ordonnance que vous prenez actuellement.

Comment rectifier le problème

« La maladie de La Peyronie peut être très douloureuse, mais il n'est pas toujours nécessaire d'opter pour la chirurgie afin d'éliminer l'érection», disent les médecins.

Attendez un peu. « Dans environ la moitié des cas, la douleur, voire la coudure de la verge, se résorbe en une année ou deux. Il n'est pas toujours nécessaire de traiter le problème, si la coudure est légère et s'il y a peu de douleur, déclare le Dr Whitehead. Cependant, si cette dernière interfère avec les rapports sexuels ou s'il se manifeste beaucoup de douleur, il faut y remédier. » Ce n'est pas une décision qu'une personne doit prendre elle-même. Il faut vraiment consulter son médecin.

À propos de la vitamine E. « On a prouvé que la vitamine E, prise en grande quantité, peut s'avérer bénéfique dans le traitement de la maladie de La Peyronie », déclare le Dr Whitehead.

Les traitements ultrasons en dernier ressort. « La thérapie par ultra­sons peut redonner de la souplesse aux tissus cicatriciels», mentionne le Dr Whitehead. Des injections d'anti-inflammatoires peuvent également aider.

Le redressement de la coudure. « Si la chirurgie se révèle nécessaire, le médecin devra couper les tissus durcis et les remplacer avec de la peau plus souple », explique le Dr Blank. Dans les cas graves, un implant pénien pourrait s'avérer nécessaire. Demandez à votre médecin de vous expliquer ces diverses solutions.

 





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert