accueil troubles et maladies arthrite, soigner et traiter l'arthrite
 
   


Arthrite, soigner et traiter l'arthrite

Arthrite



L’arthrite est un problème fréquent très vu en rhumatologie. Certaines arthrites s’accompagnent d’une inflammation des articulations avec les critères habituels (rouges, enflées, douloureuses).

Cette inflammation concerne souvent les grosses articulations (celles de l’épaule, du coude, du poignet, de la hanche, du genou et du pied) mais elle peut également toucher les articulations plus petites. Il existe diverses variétés d’arthrites dont les principales sont l’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde.

L’arthrose atteint souvent les grosses articulations les plus utilisées (le poignet et le coude pour les joueurs de tennis). Elle est due aussi à un excès de poids qui entraîne un recours intensif à l’articulation mais elle est liée également à l’âge. La polyarthrite rhumatoïde est d’origine auto-immune.

Elle touche plusieurs articulations à la fois et s’accompagne d’inflammation. Il y a également les influences de l’hérédité et des habitudes de vie comme la consommation excessive et régulière d’alcool.

Quand l’inflammation touche une seule articulation, elle est appelée monoarthrite. Quand elle atteint 2 à 3 articulations, il s’agit d’une oligoarthrite et au-delà de 5 articulations, il est question de polyarthrite.




Définition de l'arthrite


L’arthrite désigne une inflammation aiguë ou chronique d’une ou plusieurs articulations. Elle peut présenter les autres signes d’une inflammation (une rougeur locale, une enflure, une douleur mais la chaleur est rarement présente) Elle peut être d’origine rhumatismale, infectieuse, dégénérative ou traumatique. Elle est parfois le signe révélateur de maladies articulaires.

Causes

Les plus importantes étiologies de cette pathologie sont de 5 ordres. Il y a les causes traumatiques, les origines infectieuses (bactériennes, mycosiques et virales), les processus auto-immunes (le lupus, la sclérodermie, la polymyosite et le syndrome de Gougerot Sjögren), les usures naturelles (par le vieillissement et les activités physiques et sportives intenses), et finalement les arthrites microcristallines (la goutte, la chondrocalcinose).

Dans cette dernière cause, l’arthrite est due à la présence de dépôts de microcristaux au niveau des articulations (les cristaux d’urate de sodium et les cristaux de pyrophosphate de calcium). Par ailleurs, l’inflammation est déclenchée par le frottement anormal des fibres des tendons anormalement sollicités lors des mouvements.

Il existe cependant, quelques cas d’arthrite qui n’entrent pas dans ces cadres : l’arthrite réactionnelle qui diffère de l’arthrite infectieuse, l’arthrite juvénile, l’arthrite psoriasique et la spondylarthrite ankylosante.

Symptômes Vives douleurs ressenties au niveau des tendons enflés et rouges lors d’activité physique ou même au repos (arthrite chronique qui cache souvent une maladie plus grave).

Cela peut s’accompagner d’une limitation du mouvement et parfois de grande courbature.

Traitement de l'arthrite

Le premier traitement de l’arthrite est la mise en décharge (le repos ou l’immobilisation des articulations douloureuses). La massothérapie, la kinésithérapie, l’orthopédie, l’arthropathie et l’utilisation de prothèses articulaires peuvent soulager les arthrites ou sinon réduire les complications.

En second lieu, des exercices respiratoires et des techniques de relaxation (la thérapie mentale et la méditation) peuvent contribuer à soulager les douleurs par la méthode de détente.

En réalité, il n’existe pas encore de traitement curatif de l’arthrite. Les médicaments et les autres moyens de traitement ne servent qu’à réduire l’inflammation ou à ralentir la progression de la maladie causale.

Paradoxalement, des exercices physiques tels que l’endurance, la musculation, les étirements et les exercices d’amplitude peuvent aussi jouer un rôle dans son traitement. Par ailleurs, en traitant convenablement la véritable cause de cette inflammation, le risque de récidive et de complications diminue. Sinon, une bonne hygiène de vie peut prévenir la survenance de cette pathologie.

ARTICLES EN RELATION SUR LE FORUM
 
   
 





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert