accueil plantes médicinales Arbousier, Galles de chêne, Pimprenelle.
 
   



Arbousier, Galles de chêne, Pimprenelle.

   


L'arbousier, arbousier traînant ou fraise en arbre (Arbutus unedo) appartient à la famille des Éricacées et c'est un gros arbuste, qui peut parfois aussi atteindre la taille d'un petit arbre, commun dans tout le bassin méditerranéen, en Crimée et jusque dans le Caucase et dans le Sahel algérien.

Il mériterait d'être cultivé dans les parcs et jardins comme plante ornementale, pour la beauté de son feuillage vert et de ses fruits rouges. Ses feuilles sont riches en tanin et contiennent de la gaulthérine et de l'arbutine.

L'arbousier, comme d'autres Éricacées (parmi lesquelles on citera l'airelle rouge, la busse­role, et la gaulthérie couchée, appelée aussi palommier, thé du Canada, thé rouge ou thé de Terre­Neuve), peut être utilisé comme un antiseptique urinaire et antirhumatismal.

Le contenu en tanin des feuilles, également, en recommande l'emploi comme astringent intestinal. La médecine populaire des régions méditerranéennes recommandait très couramment l'utilisation de feuilles d'arbousier pour la régulation des fonctions intestinales. Avec les fruits, enfin, qui sont acidulés et douceâtres, on peut faire des confitures aux propriétés astringentes.

Les galles, ou cécidies, sont de curieuses formations provoquées par des piqûres de cer­tains insectes (généralement hyménoptères) sur les tissus de différentes plantes: chênes, hêtres, églantiers. En l'espèce, les galles de chêne, ou noix de galle, sont provoquées par les piqûres d'insectes du genre Cynips. Il y a des galles parfaitement sphériques (dues à Cynips kollari, dites galles marmorines); d'autres munies d'une sorte de couronne (dues à Cynips quercus-tozae); d'autres encore (gallons de Hongrie ou de Piémont) d'une forme plus compliquée, dite en forme de tête de porc, sont dues à Cynips calicis.

Dans certaines pharmacopées, on cite aussi les galles d'Orient ou d'Alep, provoquées par Cynips tinctoria sur Quercus lusitania. Les galles sont très riches en tanin (jusqu'à 40 % dans les plus appréciées, celles qui sont provoquées par Cynips calicisi et sont douées de propriétés astringentes. On les utilise aussi industriellement pour la fabrication des encres et des colorants.

La pimprenelle ou sanguisorbe (Poterium sanguisorba ou Sanguisorba minor) est une plante herbacée vivace de petite taille, appartenant à la famille des Rosacées et très répandue dans l'hémisphère Nord: Europe, Asie, Afrique du Nord.

On la trouve en France dans les prairies montagneuses. La drogue se trouve dans les feuilles ou dans la plante entière qui dégage une odeur aromatique caractéristique. Elle contient du tanin et de la saponine qui lui permet de développer une action astringente sur les voies intestinales, ainsi qu'une action carminative.

Les jeunes feuilles de pimprenelle, délicatement aromatiques, servent aussi souvent d'assaisonnement dans les salades.




 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert