accueil plantes médicinales Agripaume, Aconits.
 
   



Agripaume, Aconits.

   


L'agripaume, appelé aussi cardiaire, patte de sorcier ou herbe aux tonneliers (Leonurus cardiaca), de la famille des Labiacées, est une herbacée vivace répandue dans les zones tempérées d'Asie et d'Europe.

Chez nous, on la trouve çà et là sur tout le territoire, dans les endroits incultes, le long des chemins, des murs et des haies. La drogue est produite par la plante toute entière, au moment de la floraison. Elle contient une huile essentielle, un alcaloïde, la stachydrine, quelques glucosides de nature mal définie, dont un amer dit léonurine, des tanins, des résines et des saponines, des acides organiques (citrique, malique et tartrique), des phosphates de sodium, calcium et potassium.

Cette plante est un sédatif du système nerveux central et périphérique et de l'appareil cardio-vasculaire. Dès le XVIIe siècle, on s'en servait pour soigner les épileptiques et comme sédatif nerveux en général. Actuellement, on lui reconnaît des propriétés sédatives dans les névroses cardiaques avec diminution de la fréquence des pulsations et une action préventive et calmante dans les angines de poitrine.

On peut l'employer seul ou, en potions et comprimés sédatifs, associé à d'autres plantes à action similaire comme l'aubépine et la valériane.

L'aconit Napel, char de Vénus, coqueluchon, capuchon ou pistolet, ou simplement aconit ( Aconitum napellus ), de la famille des Renonculacées, est une herbacée vivace des bois et des prés riches et frais. On le trouve en Europe et en Asie centrale, et, en France, dans les montagnes, le centre et le nord-ouest.

Il a des feuilles pétiolées et très finement divisées. Ses racines tubéreuses sont caractéristiques, généralement accouplées par deux et en forme de fuseau. Sur la figure de la page suivante, la racine la plus vieille est brune et ridée; la plus jeune est plus claire, gonflée et lisse.

Selon certains auteurs, Y Aconitum variegatum, à diffusion à peu près semblable et qui se distingue du premier par sa tige souple et ramifiée possèderait des propriétés thérapeutiques analogues. La drogue est produite par les racines (l'Aconiti tubera des pharmacopées officielles) qu'il faut récolter au moment de la floraison; et également selon certains auteurs, par les feuilles.

L'aconit contient plusieurs alcaloïdes toxiques, des résines, des graisses, de nombreux acides organiques (malique, citrique, tartrique, oxalique, succinique), des sucres et d'autres substances encore.

Les propriétés pharmacologiques et thérapeutiques de l'aconit varient selon les différentes combinaisons des alcaloïdes; il est donc plus juste de parler de l'action de toute la drogue plutôt que de celle d'une substance en particulier. Localement, les préparations à base d'aconit ont des vertus excitantes sur les terminaisons nerveuses; après application, on ressent un picotement, une impression de chaleur, une atténuation ou une perte totale de la sensibilité. L'aconit agit sur le cœur en provoquant une augmentation de la diastole et une diminution de la systole.

C'est pour­quoi on l'a utilisé autrefois comme sédatif de l'activité cardiaque et respiratoire, et dans les cas de toux tenace. Aujourd'hui on l'emploie également comme analgésique dans le traitement des névralgies, des migraines et des maux de dents, surtout dans les zones innervées par le trijumeau.

Cependant, la toxicité élevée de l'aconit nécessite un emploi extrêmement prudent et toujours soumis à une surveillance médicale.




 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert