accueil plantes médicinales Thym, Raifort, Moutarde blanche.
 
   



Thym, Raifort, Moutarde blanche.

 



Le nom de thym (Thymus vulgaris ) est dérivé du verbe grec thio qui signifie «je parfume ».

Le thym, thym des jardins ou farigoule, en effet, petit arbrisseau buissonnant de la famille des Labiacées, qui pousse sur les sols secs et rocailleux de Provence et qu'on cultive aussi dans les jardins, a une odeur forte et aromatique et une saveur piquante.

Dès l'Antiquité, on l'a employé à des fins thérapeutiques; Dioscoride et Théophraste, par exemple, le citent fréquemment. Oublié au Moyen Age, ce n'est qu'au XVIe siècle que le thym retrouve sa place parmi les plantes médicinales. Toutes les parties de la plante, surtout les branches latérales récoltées au moment de la floraison, constituent la drogue dont l'action tonique est utilisée son seulement comme condiment, mais aussi, sous forme d'infusions ou de teintures, comme stimulant, antispasmodique, anticatarrhal et béchique.

Il possède aussi des propriétés antiseptiques et préventives des caries qui sont très efficaces. On extrait enfin du thym une essence utilisée dans la fabrication de liqueurs et de parfums.


Le raifort, appelé aussi cochléaria de Bretagne, cran ou cranson, moutarde des moines, des capucins ou des Allemands (Cochlearia armoracia), Cruciféracée originaire de l'Europe centrale et orientale et acclimatée ailleurs, est souvent cultivé et parfois subspontané. Son nom spécifique armoracia dérive du latin et signifie « de Bretagne », l'antique Armorique, région où on le cultivait surtout.

C'est une plante aux fleurs blanches et à la racine renflée. C'est dans la racine qu'on trouve la drogue; lorsqu'on déchire celle-ci en longueur, elle n'a qu'une faible odeur, mais lorsqu'on l'écrase ou la broye, il se dégage une odeur piquante. Les principes actifs fondamentaux résident en une huile essentielle, l'asparagine, la glutamine, des glucides (saccharose, fructose et glucose) et les vitamines BI et C.

On l'utilise pour traiter les affections broncho-pulmonaires et les troubles des voies urinaires, contre le scorbut, comme dépuratif et enfin comme stimulant de la sécrétion gastrique (une pincée de racine râpée sur du pain plusieurs fois par jour ou un peu d'une sauce aromatique à base de petites doses de raifort râpé assaisonnées de vinaigre sont ici très efficaces, avec de plus une bonne action eupeptique).

Enfin, la racine très finement râpée et appliquée directement sur la peau a une bonne action révulsive et rubéfiante sur les abcès et les piqûres d'insectes.

Les graines de la moutarde blanche, senevé blanc ou moutarde anglaise (Sinapis alba) et la farine obtenue en broyant ses semences peuvent aussi être considérées comme des stimulants de la sécrétion gastrique. On récolte les graines en été, quand la plante commence à jaunir.

La moutarde, condiment bien connu, qu'on prépare avec leur farine, agit directement sur la muqueuse gastrique en en augmentant la sécrétion. Des recettes de « bonne femme» recommandent même d'avaler les graines de moutarde entières pour obtenir un bon effet laxatif; le recours à ce traitement est de plus en plus rare.




 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert