accueil plantes médicinales Berce, Coca, Clous de girofle.
 
   



Berce, Coca, Clous de girofle.

 


Parmi les nombreuses plantes qui fournissent des drogues utilisables comme sédatifs, analgésiques et anesthésiques locaux, il faut signaler la berce, berce spondyle ou fausse acanthe (Heracleum sphondylium ) qui est une Ombellifère.

C'est une plante herbacée vivace, plutôt polymorphe qu'on trouve partout en France, sauf sur les côtes méditerranéennes.

La drogue constituée par les parties vertes, contient des produits âcres et irritants, et une huile essentielle. En médecine populaire, on l'utilise, sous forme de potion, de poudre ou même d'alcoolature, comme sédatif, analgésique et anésthésique local.

Le coca, hachich des Péruviens ou des Mexicains (Erythroxylon coca) est un arbuste de taille moyenne de la famille des Erythroxylacées, originaire de l'Amérique du Sud tropicale (Bolivie et Pérou), qui n'existe peut-être plus aujourd'hui à l'état subspontané, mais qu'on cultive dans quelques pays tropicaux (Java, Ceylan), dans ses variétés bolivianum, spruceanum, novogranatense considérées comme de bonnes espèces par certains auteurs.

La drogue est fournie par les feuilles qui contiennent plusieurs alcaloïdes, dont la cocaïne et des composés similaires, la hygrine et la cuskhygrine; les feuilles renferment en outre un peu d'essence et un tanin. La coca est utilisée depuis les temps les plus reculés par les indigènes boliviens, sous forme de masticatoire, pour atténuer les irritations de la faim et de la soif et, en général, pour augmenter la résistance à toute sorte d'efforts et de privations.



Son alcaloïde principal, la cocaïne, a été par la suite largement utilisée comme anesthésique local. Son emploi, toutefois, est souvent contre-indiqué à cause de son action stupéfiante et de sa forte toxicité. La coca est utilisée thérapeutiquement comme stimulant et excitant général, mais aussi comme stomachique, surtout si elle est associee à d'autres drogues ayant une action analogue comme les gentianes, le quinquina, le kola.

Enfin, on l'utilise aussi comme anesthésique léger sous forme de collutoire pour soigner les gingivites, et pour traiter les gastralgies et les vomissements incoercibles.

Les clous de girofle, gérofle ou clous aromatiques sont les boutons floraux séchés d'un bel arbre de la famille des Myrtacées, le giroflier (Eugenia caryophyllata ou Caryophyllus aromaticusi, originaire des îles Moluques et des Philippines, qu'on cultive aujourd'hui dans de nombreux pays tropicaux et surtout à Zanzibar, Madagascar, à la Réunion et l'île Maurice.

La drogue est constituée d'une huile essentielle riche surtout en eugénol, caryophyllène, divers alcools et un peu de vanilline. Les clous de girofle, qui n'ont évidemment rien de commun avec les giroflées cultivées dans nos jardins, sont largement employés dans la cuisine et la fabrication des liqueurs; excitants et stomachiques, on en fait une teinture, une essence douée de propriétés antiseptiques et analgésiques locales largement exploitées par les dentistes, et on l'utilise enfin dans l'industrie pharmaceutique comme correcteur du goût.

 




 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert