accueil plantes médicinales Fragon, Asperge, Pariétaire.
 
   



Fragon, Asperge, Pariétaire.

 


Le fragon, petit houx, houx frelon, housson ou myrte sauvage ( Ruscus aculeatus ) , famille des Liliacées, est un petit arbuste vivace, aux feuilles persistantes, présent dans tous les sous-bois secs de plaines et de collines.

Il se développe de préférence sur les terrains calcaires, en Europe. sauf au nord et à l'est, en Asie occidentale et en Afrique du Nord. Il est souvent cultivé dans les jardins pour son feuillage décoratif et ses baies d'un beau rouge brillant.

Du point de vue morphologique, il présente une particularité remarquable: ses feuilles sont réduites à des écailles, et ce sont les rameaux axillaires aplatis, ou cladodes, qui portent les fleurs. Le rhizome est de couleur grisâtre et rampant. Mais ce sont ses vertus officinales qui nous intéressent ici.

On sait, depuis l'Antiquité, que le fragon a des propriétés diurétiques. Dioscoride proposait d'utiliser les feuilles et les baies macérées dans du vin, ou une décoction obtenue à partir du rhizome.

C'est ce dernier que l'on utilise généralement, après un des séchage soigneux. Il exhale alors une odeur, faible mais caractéristique, et la saveur, initialement sucrée, devient rapidement amère. Les propriétés diurétiques et, en second lieu apéritives, sont dues à la présence de sels de calcium et de potassium. ainsi qu'à une résine et à une huile essentielle.

Le pouvoir apéritif du fragon est exalté, dans l'apéritif « des cinq racines », par la présence de fenouil, d'asperge, de céleri et de persil, à parties égales.

L'asperge officinale (Asparagus officinalis), famille des Liliacées, est une plante qui se développe dans les terrains sablonneux. Sa diffusion est essentiellement européenne et asiatique. Il est bien connu que les turions, ou bourgeons, comestibles provoquent une augmentation de la diurèse et donnent à l'urine une odeur typique assez désagréable.



Mais les vertus diurétiques sont surtout contenues dans les racines et le rhizome, qui donnent également de très bons résultats dans l'hydropisie, les rhumatismes, la goutte et certaines affections cardiaques. Son efficacité est due à la présence de mucilages, d'une résine, de substances amères, mais surtout à l'asparagine ct aux vitamines A et B dont on connaît bien les vertus antixérophtalmiques, pour la première, et antinévritiques, pour la seconde.

La pariétaire officinale, perce-muraille, aumure, herbe aux murailles, des nonnes, Notre­Dame ou de Sainte-Anne (Parietaria officinalis ), famille des Urticacées, n'a pas une grande importance sur le plan botanique. Mais elle est connue de tous, car elle se développe très souvent sur les ruines et les vieux murs, elle enfonce ses racines sous le crépi, et cause ainsi son effritement.

Les principes actifs sont produits par la plante entière, mais on utilise surtout les feuilles pour fabriquer une infusion, un extrait fluide et un suc. Sa haute teneur en nitrate de potassium en fait un excellent diurétique que la médecine populaire conseille d'utiliser dans les cas de néphrites, de cystites et d'hydropisies.

Il faut noter enfin que la pariétaire, riche d'une substance mucilagineuse, est un bon émollient.




 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert