accueil plantes médicinales Rhubarbe, La rhubarbe et le laurier.
 
   



La rhubarbe et le laurier.

 



La rhubarbe, ou plus exactement la rhubarbe de Chine (Rheum palmatum ), est une grande plante herbacée vivace, originaire du Tibet et de la Chine du nord-ouest, parfois cultivée en Europe dans des régions au climat frais et humide, sur terrain fertile et profond. Elle appartient à la famille des Polygonacées.

On a pendant longtemps confondu les rhubarbes chinoise, perse, russe et turque, l'adjectif de leur nom étant considéré comme indiquant seulement l'origine de la plante, ce qui était important pour les commerçants, alors qu'il indiquait aussi qu'on avait à faire à des espèces différentes. Aujourd'hui encore, on peut émettre des doutes sur l'existence, qui a été affirmée par des savants, d'un Rheum officinale appartenant véritablement à la même famille.

On cultive trois sortes de Rheum palmatum; la forme typique issue de graines introduites au XVIIIe siècle et deux races baptisées du nom de leur importateur: Przewalsky (1872), dont les feuilles sont moins profondément découpées que dans la forme typique, et Tafel (1906), à feuilles, au contraire, plus profondément découpées et considérée par certains auteurs comme une espèce à part (Rheum Tanguticum ) .

Rheum rhaponticum est originaire d'Asie centrale et cultivé dans plusieurs pays d'Europe centrale (France, Suisse, Autriche) et en Angleterre. Il fournit un produit moins apprécié (rhubarbe française); les pétioles charnus et jeunes sont consommés en compotes ou en confitures.


La drogue de la rhubarbe de Chine, dite aussi de Canton ou des Indes, est extraite du rhizome qui renferme des glucosides, des émodines, de l'acide chrysophanique, des tannoïdes, de la rhéine, des oxyanthraquinones.

L'emploi de la rhubarbe dans les pays d'origine est certainement très ancien: on a retrouvé en effet des documents écrits, datant de 2000 ans av. J .-c. qui décrivent son efficacité. En Europe, il semble que la rhubarbe ait été connue des Romains, mais son origine est restée long­temps obscure.

La rhubarbe a de nombreuses actions: à faibles doses, c'est un stomachique et un tonique-amer; à doses plus élevées, c'est un laxatif; au-delà, c'est un purgatif comme l'aloès, la bourdaine et le nerprun, drogues qui constituent toutes l'ensemble des purgatifs du groupe anthraquinonique. Elle est largement utilisée en pharmacie galénique comme amer aromatique et elle entre dans la composition de nombreuses liqueurs, amers et apéritifs.

Le laurier commun ou noble, laurier d'Apollon, laurier franc ou laurier sauce ou des cuisines (Laurus nobilis ), de la famille des Lauracées, est un arbuste ou, plus rarement, un arbre de dimensions importantes (en Italie, par exemple, il peut atteindre des tailles colossales), à feuilles persistantes, spontané dans les bois et les forêts du bassin méditerranéen. En France, il est rare sur le littoral atlantique et plus commun dans les régions méditerranéennes; il est cultivé dans les jardins.

La drogue est fournie par les feuilles et les fruits. Les feuilles contiennent une huile essentielle riche en eucalyptol, géraniol, clinalol, serpinol, pinène, phellandrène, acides acétique, valérianique, isobutyrique.

Outre son emploi culinaire comme aromate, on en fait des infusions ou des décoctions qui ont un effet stimulant général, et particulièrement sur la sécrétion gas­trique. Notons également son action sudorifère et carminative. Les baies, elles, sont riches en huiles essentielles, gras et en tanin.

Elles sont également utilisées comme stimulant (en bains), mais surtout pour en extraire l'huile ou « beurre de laurier» qui entre, avec d'autres substances, dans la composition d'un onguent populaire utile contre les rhumatismes et la goutte.




 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert