accueil plantes médicinales Maïs, Lycopode officinal, Mercuriale annuelle.
 
   



Maïs, Lycopode officinal, Mercuriale annuelle.

 


Le maïs, blé de Turquie ou gaude (Zea mays ) est bien plus connu comme céréale servant à l'alimentation des hommes et des animaux. Originaire de l'Amérique centrale, on le cultive aujourd'hui intensivement dans toutes les zones tempérées chaudes du globe.

Mais c'est aussi une plante médicinale: on utilise alors les stigmates (barbes ou cheveux de maïs) qu'il faudrait cueillir au moment de la floraison, lorsqu'ils blondissent ou roussissent, selon les variétés; mais, à cause des contraintes du rendement agricole, on ne peut bien sûr le faire que lorsqu'ils sont complètement secs, au moment de la récolte.

L'action diurétique de ces barbes ou cheveux est connue depuis le début du XVIIIe siècle. Sous forme de décoction, d'extrait ou de sirops on les utilise comme diurétiques dans les cas d' œdème dû à une insuffisance cardiaque et d'hydropisie. lis sont efficaces aussi comme décongestionnants dans les cas de cystite et de cystopyélite.

On les a utilisés avec succès pour soigner les gouttes, l'uricémie et l'arthritisme et comme désintoxicants.

Le lycopode officinal ou lycopode en massue (Lycopodium clavatum ) est une plante de la famille des Lycopodiacées. Il est très répandu dans les bois, les landes et les pâturages de montagne des régions froides et tempérées.



Dans certains Codex, on préconise d'utiliser la « poudre» de lycopode constituée par les spores pour enrouler les pilules et comme poudre hygiénique, au lieu de talc, pour isoler et protéger les plaies et les blessures. Comme il est difficile de ravoir stérile, on ne s'en sert aujourd'hui pour ainsi dire plus à ces fins.

A cause du contenu important des spores en huile grasse (les spores brûlent en effet en produisant une flamme vive et crépitante) on se servait aussi du lycopode pour préparer des feux d'artifice. Les parties vertes, ainsi que celles du Lycopodium ou Huperzia selago contiennent quelques alcaloïdes à effet diurétique.

La mercuriale annuelle, cagarelle, foirolle, ramberge, caquenlit ou vignoble (Mercurialis annua ) est une plante herbacée annuelle de la famille des Euphorbiacées. Très répandue en Europe centrale et méridionale, en Asie méditerranéenne et en Afrique du Nord, c'est une « mauvaise herbe» qu'on rencontre dans toutes les cultures, les terrains en friche et les décombres.

C'est une plante dioïque, (c'est-à-dire dont les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents) qui pousse et fleurit en automne pour reprendre au printemps. On utilise la plante entière qui contient un alcaloïde volatil, la mercurialine, un principe amer et du triméthylamine.

Selon certains auteurs, il faut utiliser de préférence l'herbe fraîche parce qu'en séchant elle perd une grande partie de son efficacité. L'herbe est douée de propriétés diurétiques et laxatives, et, dans la médecine populaire, on s'en sert pour faire passer le lait aux nourrices.

 




 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert