accueil plantes médicinales Matricaire camomille, Séneçon, Tanaisie.
 
   



Matricaire camomille, Séneçon, Tanaisie.

 


On emploie de préférence, en médecine, la camomille vraie ou camomille romaine (Anthemis nobilis ), et surtout, à tort, celle du commerce dont les fleurs doubles, sans cœur jaune, sont moins actives que celles de la plante sauvage. Mais la matricaire camomille, matricaire officinale. petite camomille, camomille sauvage, commune ou allemande (Matricaria chamomilla), famille des Composacées, plus répandue en France, peut lui être substituée sans inconvénients, et c'est de cette dernière dont nous allons parler.

C'est à partir des fleurs, récoltées juste avant la floraison. qu'on prépare des tisanes et différentes sortes d'extraits. Leur action thérapeutique serait due 2' une huile volatile, contenant de l'azulène, à un principe amer et à un glucoside.

L'azulène est un sédatif particulièrement efficace dans les cas d 'hyperexcitabilité nerveuse; un antispasmodique utilisé dans les troubles de l'appareil gastro-intestinal et de ses annexes (gastrites, entérites, dys­ménorrhées); un emménagogue indiqué dans les cas d'aménorrhées d'origine nerveuse.

Le séneçon (Senecio vulgaris ), famille des Composacées, est une modeste petite plante que l'on rencontre très souvent dans les endroits incultes, le long des routes et des chemins.

Cette plante, à laquelle on attribuait autrefois des vertus émollientes, rafraîchissantes, antihémorragiques et antispasmodiques, doit être utilisée avec beaucoup de précautions. En effet, la racine contient un alcaloïde, la sénécionine, qui est extrêmement toxique et peut provoquer, à des doses expérimentales, des troubles graves de l'intestin, de l'estomac et du foie.

Sa toxicité est encore accrue par la présence d'une huile éthérée, le tanacétone. qui interdit pratiquement d'utiliser cette plante, et, donc d'appliquer certaines de ses vertus qui pourraient, sans cela, être efficaces. En effet, un principe résineux, contenu lui aussi dans les racines, aurait une action digitalique.



D'autre part, depuis le début du siècle, on a mis en évidence les propriétés emménagogues du séneçon qui pourrait être utilisé dans les cas d'aménorrhée et de dysménorrhée.

La tanaisie vulgaire, herbe aux vers, herbe Saint-Marc, athanase ou barbotine (Tanacetuni vu/gare) de la famille des Composacées, contient, comme la précédente de la tanacétone qui la rend extrêmement toxique et l'exclut pratiquement de la pharmacopée.

On utilisait autrefois les sommités fleuries et les feuilles, qui ont des vertus balsamiques, expectorantes, fébrifuges et antiémétiques. Ses propriétés d'emménagogue le faisait utiliser dans les cas de menstruations difficiles et irrégulières.

 




 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert