accueil plantes médicinales Giroflée, Genévrier sabine, Seigle ergoté.
 
   



Giroflée, Genévrier sabine, Seigle ergoté.

 


La giroflée violier (Cheiranthus cheiri), famille des Cruciféracées est un petit arbuste originaire du Moyen-Orient. Chez nous, elle est commune, sauf dans les régions méditerranéennes et les Pyrénées.

Cultivée pour ses fleurs qui s'épanouissent au début du printemps, elle s'est ensuite reproduite spontanément dans les fossés et sur les vieux murs. Les parties vertes contiennent un glucoside peu connu: la cheiranthine; les graines contiennent une huile riche en acides érucique et linoléïque.

Autrefois, à cause de la couleur de ses fleurs, on l'utilisait pour soigner la jaunisse. Les graines ont des propriétés abortives.

Le genévrier sabine ou savinier (Juniperus sabina), famille des Cupressinées, est un arbuste généralement de petite taille et aux branches souvent retombantes. Répandu dans la plus grande partie de l'Europe, on le rencontre, en France, dans les Alpes et les Pyrénées.

On utilise les jeunes rameaux couverts de feuilles qui contiennent un alcool terpénique, le sabinol, différents terpènes et d'autres alcools.

Le genévrier sabine était déjà connu dans l'Antiquité. Dioscoride et Pline lui attribuaient des propriétés abortives et emménagogues. Et Charlemagne, dans ses Capitulaires, a ordonné à ses sujets de le cultiver comme plante médicinale.

De nos jours encore, il semble que la médecine populaire l'utilise dans certains pays du nord de l'Europe. Mais cette plante, très vénéneuse, est extrêmement dangereuse, et il faut vivement déconseiller son emploi dans la médecine humaine. Elle peut au contraire trouver des applications intéressantes en médecine vétérinaire.



Le seigle ergoté, ergots de seigle ou charbon du seigle est un produit anormal constitué par des excroissances allongées, les sclérotes; c'est en fait une agglomération du mycélium de certains champignons parasites (Claviceps purpurea) qui leur permet de résister à des conditions défavorables de végétation; ce type d'ergots se développe sur le seigle (Secale cereale), mais aussi sur d'autres Graminacées.

Ces ergots constituent la drogue qui contient de nombreux alcaloïdes. groupés en ergotamine, ergotoxine et ergométrine; de l'un de ces alcaloïdes dérive l'acide lysergique qui est, notamment, doué de propriétés hallucinogènes; on a signalé de nombreuses autres substances encore qu'il serait trop complexe d'énumérer ici. Il semble que les peuples de l'Antiquité, les Chinois mis à part, l'aient complètement ignoré.

Certains textes sacrés et des passages de la Bible y font peut-être allusion, mais d'une manière trop peu explicite pour qu'on puisse affirmer qu'il s'agit bien de cette plante. Par contre, on connaît depuis longtemps les empoisonnements provoqués par l'ingestion de pain fabriqué avec de la farine altérée par les sclérotes. Cet empoisonnement se manifeste de deux manières; aiguë (ou convulsive) et chronique (ou gangréneuse).

Du point de vue pharmacologique, le seigle ergoté agit sur les muscles lisses; il contrarie l'irrigation des membres inférieurs; il déclenche des avortements en provoquant des contractions de l'utérus.

Il peut cependant trouver des applications utiles pour enrayer les dangereuses hémorragies post-partum fréquentes sur des utérus atones.

 




 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert