accueil troubles et maladies La carie dentaire, trucs et conseils.
 
   


La carie dentaire, trucs et conseils.

Carie dentaire



La carie dentaire est une pathologie fréquente. Elle tient la troisième place dans la liste des maladies les plus fréquentes dans le monde. Elle est d’évolution sourde, c’est-à-dire quand elle se manifeste, cela signifie qu’elle a déjà profondément attaqué les tissus dentaires.

La plupart des gens ne consultent ainsi le dentiste que lorsque la pathologie est déjà à un stade avancé. Souvent due à une mauvaise hygiène bucco-dentaire, elle peut refléter la dégradation de la santé ou encore des carences alimentaires.

Définition

La dissolution de l’émail et de la dentine de la dent par divers agents (combinaison de la salive, des bactéries, les acides et les débris alimentaires) constituant la plaque définit la carie dentaire. L’atteinte de l’émail et de l’ivoire constitue des cavités et entraine alors progressivement la destruction de ces tissus. Le processus suit 4 étapes.

En premier lieu, la plaque attaque les tissus extérieurs, puis détruit la dentine, atteint la pulpe et aboutit finalement à la destruction de cette pulpe dentaire. La carie se forme souvent au niveau des zones dont l’hygiène est plus difficile (les sillons des dents, le collet, le pourtour des anciens plombages, les molaires)



Causes

Le sucre constitue l’une des causes les plus redoutées de la carie dentaire. Entre autres, le stress, des facteurs socio-économiques et psychosociaux, le tabac, l’alcool, les médicaments qui réduisent la sécrétion salivaire peuvent entrainer le déséquilibre de la flore bactérienne de la surface dentaire.

Des maladies infectieuses, la dégradation générale de la santé ou des carences alimentaires peuvent également être source de carie. Et le dernier et non le moindre, le fluor est un élément important dans le processus de cariogenèse. En effet, la carence en fluor fragilise les tissus dentaires.

Symptômes

Au début, l’individu ne ressent rien. Ce n’est que plus tard que les signes apparaissent. Il s’agit alors de douleurs tardives, apparaissant lors de la consommation d’aliment froid, chaud ou sucré.

La douleur peut aussi se voir lors d’une pression au niveau de la zone cariée. Par ailleurs, il y a des dommages visibles sur la dent. Ce sont les taches blanches ou marron.

Parfois, il y a des cavités visibles. Entre outre, il peut s’ensuivre une nécrose pulpaire et la mort des nerfs. Les lésions diffèrent en fonction des zones atteintes (émail, dentine ou pulpe).

Mais cette affection peut se compliquer. Dans ce cas, elle aboutit à une pulpite ou entraine une nécrose. Elle peut aussi être source d’une infection (cas de l’abcès péri-apical aigu), des ostéites, des cellulites et d’une septicémie (la plus grave).

Traitement


Le premier moyen pour lutter contre la carie est d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire. La carie dentaire doit être prise en charge assez tôt pour éviter ces graves complications.

Au stade précoce, il peut s’agir de simple nettoyage et traitement dentaires suivis d’application de fluor. Les cavités doivent être obturées par des produits de restauration (amalgame). Si la carie est très évoluée, la dévitalisation de la dent doit être préconisée.

Dans ce cas, il faudra retirer la dent et tuer les nerfs qui l’innervent. Si possible, remplacer les médicaments qui réduisent la sécrétion salivaire par des équivalents.

La carie est sournoise et a des conséquences importantes. Des consultations périodiques chez le dentiste pour des soins dentaires peuvent réduire les risques de contraction des maladies dentaires.


ARTICLES EN RELATION SUR LE FORUM
   
   
   
   





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert