accueil médicaments Sultrin, posologie et contre-indications.
 
   



Sultrin, posologie et contre-indications.

   


Combinaison de 3,7% de N benzoy lsulfanilamide, 3,42% de sulfathiazol, de 2,86% de sulfacétamide et de 0,64% d'urée.

Ordonnance requise

Indications thérapeutiques
Le Sultrin est une crème vaginale à base de sulfamides qui s'utilise dans le traitement d'infections du vagin et du col utérin causées par des organismes sensibles à son action.

Posologie habituelle
On injecte dans le vagin le contenu d'un applicateur matin et soir durant 4 à 6 jours, puis on peut diminuer à un demi applicateur pour terminer les 10 jours de traitement.

Contre-indications
On n'emploiera pas le Sultrin si on a déjà fait une réaction allergique aux médicaments de type sulfas, aux diurétiques et aux hypoglycémiants oraux.

Effets secondaires possibles
On expérimente parfois un malaise local et une sensation de brûlure à l'utilisation de ce produit. Si ces symptômes persistent, ils requièrent l'arrêt du traitement. De même l'apparition d'éruptions cutanées demande qu'on interrompe le traitement.

Interactions médicamenteuses
Les sulfas entrant dans la composition du Sultrin sont peu ou pas absorbés par le sang et n'interagissent donc pas avec les autres médicaments.


Précautions
II est important de faire le traitement au complet, même pendant les menstruations et même si on pense être guérie avant la fin.

Durant la grossesse, l'utilisation d'un applicateur peut présenter certains dangers; on en parlera donc à son médecin avant de l'employer.

On ne recommande pas l'emploi de tampons durant la période de traitement; ceux-ci absorbent une partie du médicament. Par contre on aura avantage à porter une serviette, car le médicament peut tacher.

Jugement global
Le Sultrin sert la plupart du temps à soigner des vaginites dites non spécifiques. Or, on arrive maintenant à identifier la plupart des micro-organismes responsables, et on dispose contre eux de traitements plus spécifiques et plus efficaces. On devrait toujours exiger qu'une culture soit faite lorsqu'on présente une vaginite.

On considère le Sultrin comme un médicament plus ou moins valable. D'une part, il produit assez souvent des réactions d'hypersensibilité, et d'autre part, on doute de son efficacité; la plupart des micro­organismes responsables des vaginites ne seraient pas sensibles à ces sulfas.

De plus, le degré d'acidité qui règne au niveau du vagin ne serait pas approprié pour une action valable de ce médicament. On pense aussi que le pus et les débris cellulaires accompagnant l'infection rendraient difficile aux suif as l'accès à la muqueuse sur laquelle ils doivent agir.


 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert