accueil médicaments Théophylline, posologie et contre-indications.
 
   



Théophylline, posologie et contre-indications.

Théophylline  


Noms commerciaux:
Asthmophylline, Deçà Phylline, Elixophyllin, Gerophylline, Pulmophylline, Somophyllin T, Theo-Dur, Theolair, Theolixir, Theophyl.

Ordonnance non requise

Indications thérapeutiques
La théophylline est utilisée pour le traitement et la prévention des crises dans l'asthme bronchique, et pour le traitement des maladies obstructives chroniques. Elle produit une relaxation des bronches, d'où une plus grande capacité respiratoire.

Posologie habituelle
La posologie varie beaucoup d'un individu à un autre et peut varier aussi d'une forme pharmaceutique à une autre. Elle devrait être déterminée pour chaque individu et contrôlée par des dosages sanguins. Pour un adulte qui ne fume pas, la dose quotidienne initiale varie de 6 à 9,4 mg/kilo de poids corporel (ainsi quelqu'un qui pèse 60 kilos, c'est-à- dire 132 lbs, pourra prendre entre 360 et 564 mg de théophylline par jour, en 3 ou 4 doses).

S'il fume, la dose quotidienne pourra grimper à 10 à 16 mg/kilo. Chez les enfants de moins de 12 ans, on administrera entre 13 et 23 mg/kilo; la dose totale est ainsi souvent plus élevée que pour les adultes.

On prend les comprimés 3 ou 4 fois par jour, et s'il s'agit d'une forme retard, seulement 2 fois par jour. Mais ceci peut varier selon l'âge et la qualité de fumeur ou non fumeur.


Contre-indications
La théophylline ne devrait pas être utilisée par les gens souffrant d'ulcères gastro-duodénaux ou de goutte. On recommande aussi d'en éviter l'usage durant les 3 premiers mois de grossesse et chez les jeunes enfants. Les personnes âgées ainsi que les malades souffrant d'insuffisance cardiaque congestive ou de maladies rénale ou hépatique feront l'objet d'une attention particulière et devront prendre des doses plus faibles que la normale. On devra aussi être suivi de près si on souffre de glaucome, de diabète ou d'hyperthyroïdie.

Effets secondaires possibles
Les effets secondaires mineurs suivants peuvent apparaître: perte d'appétit, nausées, maux d'estomac, vomissements, diarrhée ou constipation, maux de tête et irritabilité.

On peut les éviter en commençant graduellement le traitement à la théophylline. Ces effets devraient disparaître à la longue. S'ils persistent, cela pourrait signifier que le dosage de théophylline est trop élevé; il faut alors consulter son médecin pour l'ajuster.

Peuvent aussi se manifester des palpitations, une accélération du pouls, un besoin d'uriner plus souvent, de la déshydratation, une sensation bizarre dans les doigts et les mains, parfois une réaction d'hypersensibilité, des étourdissements et des convulsions; si ces symptômes apparaissent, on devra en avertir son médecin.

Les effets secondaires graves (hypotension artérielle, troubles du rythme cardiaque, convulsions) sont ordinairement associés à l'administration intra-veineuse rapide, ou, chez les enfants, à l'usage simultané de plus d'une voie d'administration.

Interactions médicamenteuses
L'érythromycine, le propranolol, le métoprolol, le nadolol, le timolol et le vaccin anti-grippal augmentent l'effet de la théophylline. La cimétidine augmente sa toxicité. La théophylline potentialise les effets des autres médicaments anti-asthmatiques et du furosemide et peut diminuer les effets des médicaments contre la goutte et du lithium.

Précautions
Les effets secondaires qui indiquent un surdosage (nausées, vomissements, agitation, irritabilité, confusion, soif et envie d'uriner souvent) apparaissent habituellement brusquement et ne doivent pas servir de repère pour juger si la dose de théophylline est appropriée; ils constituent un signal d'alarme.

La seule façon de contrôler le dosage consiste à se soumettre 1 ou 2 fois par année à un dosage sanguin de théophylline. Ces dosages deviendront particulièrement importants si on arrête de fumer en cours de traitement; on aura sans doute alors à diminuer la quantité de médicament pour obtenir un même effet et pour éviter une intoxication.

On doit aussi savoir qu'on court un plus grand risque d'intoxication lorsqu'on utilise simultanément plusieurs présentations de théophylline; il est plus facile alors d'augmenter les doses "sans s'en apercevoir".

On s'expose à des effets imprévisibles quand on emploie les suppositoires; ils démontrent une absorption très irrégulière.

Si le médicament cause des étourdissements ou de la somnolence, on évitera d'utiliser des machines ou des véhicules demandant de l'attention.

On devrait de préférence prendre ce médicament à jeun. Par contre s'il produit de l'irritation gastrique, on peut l'ingérer après les repas; le temps d'absorption se verra alors prolongé.

On ne devrait pas casser, couper, mâcher ou broyer les comprimés retard.

La cigarette diminue l'effet de la théophylline; le thé, le café et les colas peuvent augmenter la nervosité causée par ce médicament.

Alternatives
Différents moyens préventifs peuvent être utilisés pour réduire la fréquence des crises; ils peuvent aussi servir durant les crises et aider à les contrôler. Il semble que la caféine contenue dans quelques tasses de café fort puisse jouer un effet bronchodilatateur appréciable quand nulle autre ressource n'est disponible; on devra cependant se méfier de la stimulation du système nerveux et du coeur qui peuvent en résulter.

Jugement global
Même si la théophylline est souvent le médicament de choix dans le traitement de l'asthme et d'autres formes de bronchospasmes, il reste que c'est un produit susceptible de provoquer des effets secondaires importants; pour cette raison, il ne devrait jamais être pris sans l'avis et la surveillance d'un médecin, et on devrait autant que possible en éviter l'usage chez les enfants.

Si toutefois son administration à un enfant s'avère nécessaire, certaines formes pharmaceutiques restent à éviter; on ne devrait pas utiliser les suppositoires dont l'absorption est très irrégulière ni la plupart des élixirs qui contiennent une forte quantité d'alcool (jusqu'à 20%).

Un traitement de l'asthme devrait toujours inclure, en plus des médicaments, des thérapeutiques non chimiques et la recherche de moyens de prévenir les crises.

 

 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert