accueil médicaments Thyroxine, posologie et contre-indications.
 
   



Thyroxine, posologie et contre-indications.

Thyroxine  


Noms commerciaux:
Eltroxin, Synthroid.

Ordonnance requise

Indications thérapeutiques
La thyroxine est une hormone thyroïdienne de synthèse qui s'utilise quand il faut suppléer à une production d'hormone insuffisante par la glande thyroïde.

Posologie habituelle
La dose d'attaque varie de 100 à 200 microgrammes par jour, à prendre le matin avant le repas; par la suite, cette dose est ajustée aux 3 ou 4 semaines jusqu'à ce que les effets recherchés soient atteints avec un minimum d'effets secondaires.

Certaines personnes âgées étant très sensibles à ce médicament, il est préférable de commencer le traitement avec une faible dose de 25 microgrammes par jour.

Le délai nécessaire pour apprécier l'efficacité de la thyroxine dans l'hypothyroïdie est de 1 à 2 semaines et dans les goitres, de 3 à 6 mois.

Contre-indications
Les personnes qui ont souffert d'infarctus récent et celles qui ont des troubles majeurs du rythme cardiaque ne devraient pas prendre de thyroxine. Sauf quand une déficience est clairement démontrée, ce médicament ne doit pas être donné aux femmes qui sont enceintes ou qui allaitent, même si l'expérience actuelle ne semble pas démontrer d'effets néfastes pour le foetus ou le nourrisson.

Effets secondaires possibles
Les effets secondaires résultent la plupart du temps de doses trop fortes; en ajustant mieux la dose, ils devraient disparaître. Diarrhée, maux de tête, insomnie, irritabilité, intolérance à la chaleur et sudation exagérée, palpitations, tremblements, perturbations du cycle menstruel et perte de poids sont les symptômes les plus fréquents d'un dosage mal adapté.



Certains symptômes requièrent une consultation médicale rapide: des douleurs à la région du coeur, des battements de coeur rapides ou irréguliers, de l'essoufflement et une éruption cutanée; ils peuvent signaler une allergie ou une atteinte du coeur, ce qui arrive surtout chez les personnes qui utilisent ce médicament très longtemps.

Interactions médicamenteuses
La thyroxine peut augmenter les effets des stimulants (éphédrine, amphétamines, méthylphénidate), des anticoagulants (et produire des hémorragies), des antidépresseurs et de la digoxine. Elle peut diminuer les effets des barbituriques, des médicaments contre le diabète et des corticostéroïdes.

L'aspirine prise en grande quantité et de façon continue ainsi que la phénytoïne augmentent l'effet de la thyroxine. La cholestyramine (Questran) peut réduire l'absorption de la thyroxine; cette dernière doit être absorbée 1 heure avant ou 4 heures après la cholestyramine.

Précautions
Certains aliments diminuent l'effet des hormones thyroïdes; ces aliments sont tous les légumes de la famille du chou, les fèves soya et le navet.

Les personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires (angine de poitrine, hypertension artérielle...) peuvent voir leur état s'aggraver avec l'emploi de la thyroxine; aussi faut-il commencer le traitement plus lentement et augmenter les doses prudemment, dans ces cas.

Si le traitement à la thyroxine est donné pour suppléer à une déficience de la glande thyroïde, il y a de fortes chances que ce traitement doive être poursuivi toute la vie; il ne faut donc jamais l'arrêter de soi-même sans avis médical.

Les personnes traitées à la thyroxine peuvent être incommodées par la chaleur et développer une tolérance au froid; il faut donc surveiller les engelures durant l'hiver.

Pendant un traitement à long terme à la thyroxine, il faut se soumettre périodiquement à des examens de laboratoire.

Les malades affectés d'une atteinte des artères coronaires peuvent voir augmenter leurs crises d'angine durant l'activité physique intense.

Alternatives
Le goitre — la trop faible production d'hormone thyroïdienne — est souvent causé par un manque d'iode; la consommation régulière de varech et autres algues fournit beaucoup d'iode. L'élimination des aliments qui diminuent l'effet des hormones thyroïdiennes peut aussi aider: tous les membres de la famille du chou, les fèves soya et le navet.

Il semble également qu'une déficience en vitamine A nuise au bon fonctionnement de la glande thyroïde; on trouve beaucoup de vitamine A dans l'huile de foie de morue, le foie, les carottes, les légumes jaunes et verts, les oeufs, le lait et les produits laitiers, la margarine et les fruits jaunes. Il semble exister une relation entre la pollution de l'eau et le goitre.

Jugement global
La thyroxine ne devrait être employée que comme thérapie de remplacement dans les cas où il est prouvé que la glande thyroïde ne fonctionne pas bien; c'est alors un traitement efficace et inoffensif s'il est correctement suivi. Beaucoup de médecins la prescrivent pour des symptômes vagues et en particulier pour aider à maigrir.

La thyroxine est souvent fort appréciée des patients, car elle donne de l'énergie et est très stimulante. Mais comme l'écrit le Dr Henri Pradal, "traiter une simple obésité par la thyroxine relève de l'inconscience thérapeutique". Utilisée sans justification, la thyroxine peut amener une baisse de fonctionnement de la glande thyroïde.

 

 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert