accueil médicaments Valproïque (acide), posologie et contre-indications.
 
   



Valproïque (acide), posologie et contre-indications.

Depakene  


Noms commerciaux:
Depakene.

Ordonnance requise

Indications thérapeutiques
On utilise l'acide valproïque dans le traitement de certaines formes d'épilepsie pour réduire l'incidence des crises.

Posologie habituelle
La dose nécessaire est calculée selon le poids corporel. On commence le traitement avec 15 mg/kilo/jour. Cette dose peut être augmentée à raison de 5 à 10 mg/kilo/jour à chaque semaine jusqu'à ce qu'on obtienne un contrôle des crises; l'activité optimale du médicament peut mettre 2 semaines à se manifester.

Si la dose quotidienne totale dépasse 250 mg, elle devra être divisée en plusieurs prises à ingérer aux repas, afin de réduire les risques d'irritation gastrique.

On ne devra pas briser la capsule, sans quoi il y risque d'inflammation de la bouche.

Quand on le prend une fois par jour, si on oublie une dose, on peut la prendre dès qu'on s'en souvient en autant que la prochaine dose soit à un intervalle de plus de 6 heures, sinon, laisser tomber cette dose.


Contre-indications
On ne prendra pas d'acide valproïque si on y est allergique. On essaiera aussi de l'éviter si on souffre de maladies sanguine, hépatique ou rénale, à cause du risque plus grand de complications graves. En présence de retard mental ou de maladie cérébrale organique, il semble aussi y avoir une possibilité plus grande d'effets secondaires.

Effets secondaires possibles
Les complications les plus fréquentes sont la diarrhée, les nausées, les vomissements et des malaises gastro-intestinaux. On peut aussi expérimenter de la constipation, de la somnolence, de l'incoordination des mouvements, des tremblements, des étourdissements, de la faiblesse, des maux de tête, de l'insomnie, une augmentation de la salivation, une augmentation ou une baisse de l'appétit, une perte de cheveux ou de l'énurésie.

Ces effets n'empêchent pas de continuer le traitement. Par contre, on devra contacter son médecin si une réaction allergique cutanée se manifeste, si la peau ou les yeux deviennent jaunes (problème hépatique), si se développe une tendance à faire des bleus facilement (problème au niveau du sang) ou si on devient agité, agressif, dépressif ou psychotique.

L'acide valproïque a causé de la stérilité à des animaux mâles, lorsqu'on leur a administré à fortes doses; on ne connaît pas d'effet équivalent chez l'homme.

Interactions médicamenteuses
Les médicaments suivants peuvent augmenter l'effet de somnolence de l'acide valproïque: les anesthésiques, les antidépresseurs, les antihistaminiques, les tranquillisants et les somnifères. Le phénobarbital voit son effet et sa toxicité augmentés; les dosages devront être ajustés en conséquence.

Si l'acide valproïque est donné avec le phénytoïn, on devra se faire suivre de près; il peut y avoir augmentation des crises épileptiques ou, au contraire, potentialisation de l'action et de la toxicité de chacun des médicaments. Son association avec l'AAS, la warfarine, le dipyridamole et le sulfinpyrazone est aussi délicate; on peut créer des problèmes de coagulation.

La carbamazépine diminue l'effet de l'acide valproïque et les anti-acides l'augmentent.

Précautions
Avant de commencer un traitement avec l'acide valproïque, on devra s'assurer de subir les tests suivants: vérification de la fonction hépatique et rénale, formule sanguine et évaluation du temps de coagulation.

Ces tests devront ensuite être répétés régulièrement; la fonction hépatique sera obligatoirement évaluée aux 2 mois durant les 6 premiers mois et le temps de coagulation avant toute intervention chirurgicale. Ceci est particulièrement important si on utilise aussi d'autres médicaments anticonvulsivants.

L'acide valproïque peut modifier les résultats des tests urinaires qui servent à déterminer les taux de cétones.

Si le médicament provoque de la somnolence, il peut nuire à la conduite automobile et à la manipulation de machines demandant de l'attention.

Si on doit discontinuer le traitement à l'acide valproïque, il faut le faire graduellement, pour réduire les risques de précipiter une crise.

Pendant la grossesse, on tentera de diminuer les doses au minimum efficace, surtout lors du dernier trimestre.

Alternatives
Les épileptiques auraient intérêt à s'observer attentivement, par exemple en notant systématiquement les circonstances qui entourent leurs crises; ils peuvent ainsi arriver à découvrir certains facteurs qui provoquent ces crises et par la suite tenter de les éviter.

Ils peuvent aussi, quand ils n'ont pas fait de crises pendant une période assez longue, trois ans par exemple, tenter, avec l'aide de leur médecin, de diminuer progressivement leur médication pour essayer de s'en passer complètement.

Par le biofeedback, certains épileptiques arrivent à modifier leurs ondes cérébrales pour écarter les crises imminentes; c'est là une voie fort prometteuse.

Jugement global

L'acide valproïque est un anticonvulsivant efficace; on avait espéré lors de son introduction qu'il ne possède pas les effets secondaires graves des autres médicaments antiépileptiques, mais on a vite déchanté. Effectivement, les effets toxiques sont moins fréquents, mais par contre ils sont souvent graves.

Il peut entraîner des lésions hépatiques sérieuses qui se sont même avérées mortelles chez quatre personnes qui l'utilisaient en association avec d'autres anticonvulsivants. On préférera de façon générale recourir à des médicaments plus anciens ou, si on l'utilise (dans les cas où les médicaments classiques ne sont pas efficaces), on se soumettra régulièrement aux tests requis pour dépister toute anomalie.

 

 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert