accueil médicaments Carbamazépine, posologie et contre-indications.
 
   



Carbamazépine, posologie et contre-indications.

carbamazépine  


Noms commerciaux:
Apo-Carbamazépine, Mazepine, Tegretol. X

 Ordonnance requise

Indications thérapeutiques
On utilise la carbamazépine comme anticonvulsivant dans certains types d'épilepsie, soit seule, soit associée à d'autres médicaments. On l'emploie aussi pour soulager la douleur dans la névralgie du trijumeau et la névralgie glosso-pharyngienne.

Posologie habituelle
On instaure le traitement de façon progressive; la dose de départ est de 100 à 200 mg 1 ou 2 fois par jour qu'on peut augmenter jusqu'à un maximum de 1 200 mg/jour, pris en 2 ou 3 moments, aux repas de préférence.

Pour soulager la névralgie, on emploie d'abord 100 mg deux fois par jour qu'on augmente de 200 mg à chaque jour jusqu'à l'effet désiré. Généralement de 200 à 800 mg suffisent. On doit compter un délai de 24 à 72 heures avant la pleine action. Une fois la crise passée, on tentera de réduire la posologie à la plus petite dose efficace. On devrait aussi essayer d'interrompre le traitement à tous les 3 mois.


Contre-indications
On ne devrait pas prendre de carbamazépine si on y a déjà fait une réaction allergique, si on est allergique aux antidépresseurs, durant les trois premiers mois de la grossesse et pendant la période d'allaitement.

On l'évitera aussi si on souffre de maladie du sang ou de la moelle osseuse, d'un bloc cardiaque, d'une maladie hépatique grave ou si on prend du Marplan, du Nardil ou du Parnate et/ou durant les 14 jours suivant l'arrêt de ces médicaments.

L'emploi de carbamazépine requiert un suivi médical très attentif si on prend plus de 2 verres d'alcool par jour ou si on souffre d'une maladie cardiaque, hépatique ou rénale, de rétention urinaire, de diabète ou de glaucome.

Effets secondaires possibles
Les effets secondaires les plus fréquents sont la somnolence, les vertiges, un manque d'équilibre, des nausées et de l'irritation gastrique; ils diminuent généralement à la longue.

On devrait aviser son médecin si les effets suivants persistent: des douleurs dans les muscles et les articulations, de la constipation, de la diarrhée, de la sécheresse de la bouche, des maux de tête, une plus grande sensibilité au soleil, une perte d'appétit, de l'impuissance, une perte de cheveux et une augmentation de la sudation.

D'autres effets plus graves demandent une consultation médicale immédiate; ce sont des douleurs ou des ulcères à la bouche, de la fièvre, des maux de gorge, une facilité à faire des bleus, de la fatigue ou de la faiblesse parfois associées à des nausées, des vomissements et de la confusion.

Et plus rarement, un embrouillement de la vision, des démangeaisons, une réaction cutanée, des mouvements des yeux, une coloration foncée de l'urine, une difficulté à parler, des évanouissements, une envie d'uriner souvent, un rythme cardiaque lent et irrégulier, de la dépression, de la nervosité, un engourdissement des mains et des pieds, des selles pâles, des tintements dans les oreilles, une diminution de la quantité d'urine, une enflure des ganglions, une respiration difficile, l'apparition de mouvements non contrôlés et enfin une coloration jaune de la peau et des yeux.

Interactions médicamenteuses
La carbamazépine possède plusieurs interactions importantes. Elle diminue l'activité des anticoagulants oraux, des contraceptifs oraux, de la doxycycline, de la phénytoïne, de la primidone et de l'acide valproïque. Son action est diminuée par la phénytoïne et le phénobarbital.

Sa toxicité est augmentée par l'érythromycine, le lithium, le propoxyphène et l'acide valproïque. Si elle est prise en même temps que la cimétidine ou l'isoniazide, il y a accroissement de la toxicité de chacun des médicaments. Finalement, les antidépresseurs peuvent diminuer l'effet de la carbamazépine tout en augmentant son effet de somno­ lence.

Précautions
La carbamazépine peut provoquer de la somnolence et entraver la conduite automobile et l'utilisation de machines demandant de l'adresse. L'alcool augmente cet effet de somnolence et peut aussi diminuer l'effet anticonvulsivant du médicament.

Quand on cesse d'utiliser la carbamazépine après un usage prolongé, on devra diminuer progressivement les doses pour éviter la recrudescence des crises. La même précaution s'applique si on l'utilise contre la névralgie.

On n'emploiera jamais la carbamazépine contre les douleurs autres que les névralgies du trijumeau et du glosso-pharyngien et jamais non plus à titre préventif dans ces maladies.

Au début du traitement, on se soumettra à une analyse de l'urine et de la formule sanguine, à une évaluation des fonctions hépatique et rénale et à un examen des yeux. L'analyse d'urine devrait être répétée chaque semaine durant 3 mois, puis à chaque mois; les autres analyses devraient aussi être effectuées à intervalles réguliers pour dépister tout signe de réaction grave. On devra utiliser une méthode contraceptive autre que la pilule, son efficacité n'étant plus certaine.

 Jugement global
La carbamazépine est un médicament particulièrement dangereux. Elle peut produire dans une proportion d'environ 25% des cas des effets secondaires graves aux yeux, au foie, au sang et aux reins. Ce médicament exige un suivi médical très sérieux, et on ne devrait l'utiliser que si les autres médicaments se sont avérés inefficaces.




 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert