accueil médicaments Chlorphéniramine, posologie et contre-indications.
 
   



Chlorphéniramine, posologie et contre-indications.

 


Noms commerciaux:
Chlorphen, Chlor-Tripolon, Deca-Nephrine, Histalon, Novo-pheniram.

Ordonnance non requise

Indications thérapeutiques
Le chlorphéniramine s'utilise pour soulager les symptômes d'allergie affectant surtout les voies nasales, comme par exemple dans la fièvre des foins. Il est aussi efficace lorsque l'allergie implique le système cutané: herbe à puce, urticaire, allergie médicamenteuse, piqûres d'insectes, démangeaisons...

Posologie habituelle
Chez les adultes et les enfants de plus de 12 ans, on emploie de 2 à 4 mg 3 ou 4 fois par jour. Il existe aussi des comprimés à action prolongée qu'on peut utiliser à raison de 8 mg aux 8 heures ou 12 mg aux 12 heures. Aux enfants de moins de 12 ans, on donnera 2 mg 3 ou 4 fois par jour, et aux bébés, 1 mg 3 ou 4 fois par jour.

Contre-indications
Le chlorphéniramine ne devrait pas être pris s'il a déjà provoqué une réaction d'hypersensibilité. On devrait aussi en éviter l'usage si on souffre de glaucome à angle aigu, de rétention urinaire, si on doit subir une anesthésie générale et chez les prématurés et les nouveau-nés.

On l'utilisera avec précaution (à faible dosage) si on souffre d'hyperthy-roïdisme, de maladie cardio-vasculaire, d'hypertension artérielle ou d'asthme bronchique.


Il serait préférable de ne pas utiliser ce médicament durant la grossesse, car son innocuité n'a pas été démontrée; de plus, il diminue la lactation et passe dans le lait, ce qui rend son utilisation non recommandable durant l'allaitement.

Effets secondaires possibles
Ils sont peu fréquents et peuvent diminuer à l'usage. Les plus communs sont les suivants: sédation, étourdissements, lassitude, incoordination et faiblesse musculaire. Certaines personnes, et plus particulièrement les enfants, pourront expérimenter une réaction paradoxale d'excitation, avec insomnie, agitation, euphorie...pouvant aller jusqu'à des convulsions chez les individus susceptibles. On devra alors cesser le traitement.

On pourra aussi souffrir des effets suivants, mais ils apparaissent plus rarement: mal à l'estomac, perte d'appétit, nausées, vomissements, diarrhée, constipation, sensibilité au soleil, malaises cardiaques, difficulté à uriner, mouvements involontaires au visage.

Exceptionnellement, ce médicament a provoqué un type d'anémie et des problèmes au niveau de la moelle osseuse après un usage prolongé; surviennent alors un mal de gorge et de la fièvre, et on doit cesser le traitement.

Interactions médicamenteuses
L'association de chrorphéniramine et des médicaments suivants augmentera l'importance de leurs effets sédatifs respectifs: tranquillisants, somnifères et analgésiques. Le Nardil, le Parnate et le Marplan en prolongent l'effet. Le chlorphéniramine diminuerait l'effet de la phénytoïne, des anticoagulants, des hormones (entre autres des contraceptifs oraux, de la cortisone et de ses dérivés), du naprosyn et de la phénylbutazone.

Précautions
A cause du risque de somnolence, on devra éviter l'usage de véhicules automobiles ou de machines demandant de l'attention et de la précision. L'alcool augmente cet effet de somnolence. On doit cesser l'usage du chlorphéniramine quatre jours avant de subir des tests cutanés d'hypersensibilité, car il en modifie les résultats.

On ne devrait jamais utiliser un antihistaminique durant une crise d'asthme. A long terme, l'effet de n'importe lequel des antihistaminiques risque de décroître; il est alors utile de changer de produit après un certain temps.

Jugement global
Le chlorphéniramine est un antihistaminique efficace qui possède peu d'effets secondaires, bien que ceux-ci varient souvent d'une personne à une autre. Il est commercialisé par plusieurs compagnies et on aura avantage à se le procurer sous son nom générique; il est à ce moment moins coûteux et tout aussi efficace.

Règle générale, on préférera les comprimés ordinaires à ceux à libération prolongée, qui possèdent une action irrégulière; il arrive en effet que la concentration de médicament qu'ils libèrent soit trop basse ou trop élevée; ils représentent cependant une solution acceptable pour utilisation au coucher. Ils ne devraient jamais être donnés aux enfants de moins de 6 ans.

Le chlorphéniramine existe dans plusieurs mixtures contre les allergies ou contre le rhume et la grippe, associé à un décongestionnant, parfois à un analgésique ou un bronchodilatateur. Son association à un décongestionnant peut être recommandable; les produits suivants font partie de cette catégorie: Chlor-Tripolon Décongestionnant, Ornade Liquide, Ornade A.F. liquide.

On devra cependant les éviter si on souffre d'hypertension artérielle, de troubles du rythme cardiaque ou si on prend les médicaments suivants: propranolol, métoprolol, nadolol, timolol, pindolol, Parnate, Nardil et Marplan.

Bien qu'un antitussif puisse parfois être utile dans le traitement de l'allergie, la présence d'un analgésique y est une addition douteuse. Il est en fait exceptionnel qu'un mélange soit équilibré et on évitera si possible les mélanges de 3 ingrédients ou plus et toutes les capsules-retard ; il est rare qu'ils fournissent une quantité suffisante de produit actif et de plus, ils augmentent le risque d'effets secondaires.


 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert