accueil médicaments Clofibrate, posologie et contre-indications.
 
   



Clofibrate, posologie et contre-indications.

 


Noms commerciaux:
Atromide-S, Claripex, Novofibrate. Ordonnance requise

Indications thérapeutiques

Le clofibrate s'emploie pour diminuer le cholestérol et plus particulièrement les triglycérides sanguins, dans l'espoir de diminuer l'athérosclérose et les risques d'accidents vasculaires.

Posologie habituelle

Le clofibrate s'utilise à raison de 1,5 à 2 g par jour à prendre en 2 à 4 prises aux repas. Quand une dose est oubliée, la reprendre dans les heures qui suivent mais si la prochaine dose est à moins de deux heures, laisser tomber.

Contre-indications
Les femmes qui veulent devenir enceintes devraient cesser de prendre le clofibrate plusieurs mois avant la conception ainsi que durant leur grossesse. Il est également recommandable de s'abstenir de ce médicament pendant l'allaitement.

L'allergie au clofibrate est une contre-indication absolue, de même que les maladies des reins ou du foie et l'ulcère gastro-duodénal. Les personnes ayant tendance à faire des pierres à la vésicule biliaire risquent que cela leur arrive plus fréquemment avec le clofibrate.


Effets secondaires possibles
Une étude d'envergure réalisée par l'Organisation mondiale de la santé a montré qu'à long terme, les personnes qui utilisaient le clofibrate souffraient plus souvent de cancer, de maladies du foie, de pancréatite et faisaient davantage de pierres dans la vésicule biliaire. Pendant le traitement lui-même, les gens peuvent souffrir d'effets secondaires qui nécessitent un arrêt rapide du médicament: irrégularités du rythme cardiaque, douleurs à l'estomac avec nausées et vomissements, difficultés à respirer, sang dans l'urine, diminution considérable de la production d'urine, augmentation rapide de poids et oedème aux pieds et aux chevilles, douleurs violentes à la poitrine.

Le clofibrate peut aussi affecter le sang et causer une diminution considérable des globules blancs. Ceci peut conduire à une susceptibilité accrue aux infections. Il peut aussi provoquer de l'anémie.

Certains symptômes ne mettent pas en danger la vie; ils peuvent aussi parfois disparaître d'eux-mêmes, mais s'ils persistent ou causent trop d'inconvénients, il faut songer à cesser le traitement.

Les nausées sont fréquentes; moins souvent surviennent de la diarrhée, des vomissements, des brûlements et des gonflements d'estomac. Plus rarement, des personnes souffrent de vertiges, de maux de tête, de somnolence, de sécheresse et de chute des cheveux, de faiblesse et de fatigue exagérées, de palpitations, d'impuissance sexuelle, de sensibilité aux seins, de douleurs et de crampes musculaires et de lésions dans la bouche et aux lèvres.

Précautions
II est important de suivre fidèlement la diète prescrite par le médecin qui a donné l'ordonnance du clofibrate; ce médicament n'a aucun effet s'il n'est pas accompagné d'une diète. Ce traitement ne peut avoir d'effet qu'à long terme; quand il est entrepris, c'est donc pour longtemps et il est nécessaire pendant cette période de voir régulièrement son médecin qui devrait procéder à des tests sanguins pour juger de la pertinence de poursuivre ou non le traitement.

A l'arrêt du clofibrate, le taux de gras sanguin risque de remonter rapidement; le sevrage devrait donc s'accompagner d'une diète très pauvre en gras.

Interactions médicamenteuses
Le clofibrate augmente l'effet des anticoagulants oraux, des hypo-glycémiants oraux, de l'insuline et du furosémide (un diurétique). Les extraits thyroïdiens potentialisent son effet. Les contraceptifs oraux et les oestrogènes peuvent empêcher le cholestérol de diminuer.

Alternatives
L'impatient s'est penché, dans un de ses dossiers, sur le problème du cholestérol. Après avoir conclu à l'inutilité de tous les médicaments pour faire baisser le cholestérol sanguin, qui en réalité ne font qu'éliminer le symptôme sans toucher à la cause, il reste les recommandations suivantes:

- Eviter l'obésité, ce qui veut dire supprimer ou diminuer surtout les sucres à absorption rapide (sucre, chocolat, bonbons, confitures. ..). Ne pas être obnubilé par le problème des huiles saturées, pas saturées, le mieux étant d'en consommer modérément.

Eviter les nourritures "toutes faites" contenant sucre, sel, additifs inutiles et dangereux à long terme.

Surveiller l'hypertension ou le diabète qui peuvent être beaucoup améliorés aussi par l'alimentation.

Supprimer ou diminuer le tabac, éviter de respirer les vapeurs grisantes exhalées par les voitures.

Faire de l'exercice. Ne pas faire d'exercice est aussi mauvais que fumer et avoir de l'hypertension.

Eviter le stress, les situations frustrantes. C'est reconnu, le stress fait monter la tension artérielle. On associe couramment attaques cardiaques et émotions. ''

Jugement global
Le clofibrate est un médicament dangereux et inutile. Même s'il fait effectivement baisser le taux de cholestérol sanguin, il n'exerce aucune influence sur les maladies justement liées au cholestérol et de plus il a beaucoup d'effets secondaires parfois fort dangereux.

L'engouement des médecins pour ce médicament s'explique fort mal, puiseue nombre de recherches ont montré depuis longtemps son inutilité. Déjà en 1975 une étude menée pendant 5 ans sur 8 300 patients permettait de conclure "que rien ne permet de recommander l'usage du clofibrate comme agent thérapeutique chez les hommes souffrant de maladie cardiaque.. . ' ' Encore en 1980, une équipe a étudié les données sur la mortalité après 10 ans d'une expérience dans laquelle des sujets qui présentaient un taux élevé de cholestérol sanguin ont été divisés, par tirage au sort, en deux groupes identiques dont l'un recevait du clofibrate et l'autre un placebo (un médicament sans aucune substance active).

Pendant les 150 000 années-hommes d'observation, des taux de mortalité beaucoup plus élevés pour toutes les causes et légèrement plus élevés pour les maladies cardiaques ont été enregistrés chez les sujets qui étaient traités au clofibrate.

On peut toutefois tolérer au bénéfice du doute la poursuite du traitement médicamenteux des hypercholestérolémies franches des patients à haut risque (hypertendus et fumeurs) en souhaitant que les essais thérapeutiques portent désormais sur ce type d'indications".


 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert